Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 17:05

Par le personnel de TheTower.org 

http://www.thetower.org/3678-report-next-war-with-hezbollah-could-cause-thousands-of-civilian-deaths-in-israel/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

FeaturedImage_2016-07-22_132508_YouTube_Hezbollah

Les responsables israéliens estiment qu'une guerre prochaine avec le Hezbollah, avec son arsenal de fusées de pointe fournies par les iraniens, pourrait conduire à " des milliers de morts parmi les civils," c'est ce qui a été révélé dans un livre blanc publié par la Fondation pour la Défense des Démocraties.

 

Le document, rédigé par Jonathan Schanzer, Tony Badran, et David Daoud, explore l'histoire du conflit entre le Hezbollah et Israël, la possibilité d'un conflit futur, les conséquences d'une guerre éventuelle, et des recommandations politiques pour empêcher une telle guerre.

 

Le Brig. Gen. (ret.) Yakov Shahrabani, ancien chef du renseignement de la Force aérienne israélienne, a écrit dans la préface du papier: Après la dernière guerre entre le Hezbollah et Israël qui a pris fin en 2006, " progressivement et de manière intensive, le Hezbollah a réussi à se reconstruire une force plus létale et dangereuse, dépassant de loin ses capacités antérieures." Israël estime que le Hezbollah est maintenant en posséssion d'environ 150.000 roquettes, ce qui dépasse les arsenaux combinés de tous les pays hors-USA de l'OTAN et est dix fois plus grand que son arsenal avant la guerre de 2006.

 

Les forces du Hezbollah sont actuellement enlisées en Syrie et ne peuvent se permettre d'ouvrir un nouveau front avec Israël, et une entente mutuelle entre les deux parties existe apparemment, par laquelle le Hezbollah n'attaquera pas Israël (en dehors du Golan) tant qu'Israël ne ciblera pas le Hezbollah au Liban. Cependant, les chercheurs ont écrit: « Chaque escarmouche, si petite soit-elle, court le risque de déclencher un plus large conflit qu'aucune des parties n'en a l'intention. Des personnalités militaires israéliennes se réfèrent au scénario de la «pente glissante» dans laquelle les frappes tactiques si mineures soient-elles peuvent conduire à des représailles, qui à leur tour peuventt dégénérer en une conflagration plus large ".

 

En raison des capacités avancées du Hezbollah, ses menaces de frappes des centres civils israéliens ne peuvent pas être anticipés. Par exemple les dirigeants du Hezbollah ont menacé de faire une poussée dans la Galilée " et au-delà." Le Hezbollah n'a probablement pas la capacité de tenir un territoire, de sorte que " son objectif le plus probable, sera de saisir, même pour quelques heures, une petite ville ou un kibboutz à la frontière, pour marquer une victoire psychologique et de propagande."

 

Compte tenu de l'arsenal du Hezbollah et ses menaces de frappes sur les villes de Haïfa, de Tel-Aviv, et d'autres sites à l'intérieur d'Israël, le gouvernement israélien et les militaires "se préparent pour un grand nombre de roquettes et fusées, sans parler de lourdes pertes et des dommages, et parle en termes de milliers de la mort de civils. " en raison de la menace du Hezbollah, en particulier pour le nord d'Israël, Israël se prépare à évacuer des communautés entières dans le cas d'un conflit futur.

 

De l'autre côté, la tactique du Hezbollah d'intégrer son infrastructure militaire, y compris un labyrinthe de tunnels sophistiqués pour cacher des moyens militaires, dans des zones civiles signifie que les civils libanais seront également susceptibles de souffrir. Le rapport cite le Maj. Gen. Yair Golan, chef adjoint du personnel de l'armée israélienne, qui a prédit en Avril que la mise en danger délibérée du Hezbollah de vies civiles aurait des conséquences dévastatrices. «Il n'y a pas d'autre moyen de prendre cette menace sans ... créer de gros dégâts à l'infrastructure libanaise, aux maisons libanaises et à d'autres installations civiles », a-t- il dit.

 

En raison des menaces qui pèsent sur les civils israéliens, le rapport a conclu, dans toute guerre future avec le Hezbollah, " l'armée israélienne déployera immédiatement une force écrasante dans une opération interarmes" afin " d'apporter une fin rapide et décisive à la guerre." Les chercheurs ont écrit qu'il y a de nombreuses actions que les États-Unis pourraient prendre afin de retarder la guerre et d'affaiblir le Hezbollah pour qu'il mette un terme rapidement,  Ils ont recommandé, entre autres choses, que les États-Unis devraient utiliser la voie diplomatique pour faire comprendre à l'Iran qu'il devait cesser d'armer le Hezbollah; de continuer de cibler le Hezbollah par des sanctions internationales; et être conscient des besoins militaires d'Israël avant et pendant la guerre, notamment en fournissant un " accroissement des fonds pour intercepteurs supplémentaires pour les systèmes de défense antimissiles comme Iron Dome et Fronde de David, ainsi que la technologie de détection et de destruction des tunnels."

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai