Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 23:11

Par Michael Zeff

http://www.breakingisraelnews.com/70860/watch-chaos-knesset-israeli-arab-mk-calls-israeli-soldiers-murderers/#cFp5IYhL4HOmWC6o.99

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Hanin Zoabi called IDF soldiers "murderers" in the Knesset on Wednesday. (Photo: Channel 2 News video screenshot)

Hanin Zoabi a appelé mercredi les soldats de Tsahal «assassins» à la Knesset. (Photo: Canal 2 Nouvelles vidéo capture d'écran)

 

La Député israélo-arabe Hanin Zoabi a lancé un vacarme chaotique à la session plénière de la Knesset en traitant à plusieurs reprises les soldats israéliens de "meurtriers" lors d'une discussion parlementaire sur l' accord de réconciliation entre Israël et la Turquie mercredi. Zoabi faisait allusion à l'interception d'Israël en 2010 d'une flottille qui tentait de briser le blocus sur la bande de Gaza, Zoabi se trouvait à bord - les militants de la flottille se sont affrontés violemment avec les soldats israéliens, laissant dix citoyens turcs morts.

 

Dans le désordre qui a suivi les commentaires de Zoabi, plusieurs députés ont été sortis par les agents de la sécurité de la Knesset, compris Zoabi elle-même. " L'accord avec la Turquie est un aveu de culpabilité. Vous devriez vous excuser tous pour l'assassinat de neuf militants par la Naval Commando Israélienne  ", a déclaré Zoabi, membre de la faction Liste arabe commune, depuis la tribune de la Knesset, se référant à l'accord d'Israël de présenter des excuses à la Turquie et d'indemniser les familles des personnes tuées dans le raid.

 

Son commentaire a été bruyamment interrompu par le Membre de la Knesset Oren Hazan (du Likud), qui a crié, entre autres choses, " Vous êtes l'incarnation du diable - allez à Gaza !"

 

C'était la première volée d'un match de cris qui a vite explosé  à travers toutes les allées et les partis. L'émeute de la Knesset a augmenté après le temps de parole de Zoabi qui a couru dehors et elle a quitté l'estrade. Zoabi est revenue alors à l'estrade de l'orateur et a demandé de s'excuser de ses remarques précédentes ; cependant, quand on lui a donné l'occasion de le faire; Zoabi s'est remise à crier aux Députés juifs: “ Vous avez commis le meurtre ! Vous avez commis le meurtre ! Taisez-vous !”

 

À ce moment-là le Député Hazan se précipita vers l'estrade ainsi que le Membre de la Knesset Mickey Levy de Yesh Atid MK et ont  tenté de retirer physiquement Zoabi du podium, en la traitant «d'ordure».

 

L'agitation s'est transformée presque en pugilat selon un MK . «Ce fut un incident anormal dans l'histoire de la Knesset - les gens s'étaient presque battus», a déclaré MK Meirav Ben-Ari du parti Kulanu.

 

Après l'incident, qui a entraîné l'expulsion de Zoabi, ainsi que de quatre députés juifs par la sécurité de la Knesset, les politiciens juifs israéliens de tout le spectre politique se sont précipités pour exprimer leur colère et faire des commentaires sur l'attitude et les paroles de Zoabi sur les médias sociaux.

 

" Les Soldats de Tsahal sont nos enfants, les traiter de meurtriers c'est une abomination. Honte à vous Zoabi. Une autre raison pour laquelle nous ne devrions pas avoir d'empressement à compenser l'agresseur de nos soldats ", a tweeté chef de l'opposition Isaac Herzog.

 

«Que je comprenne bien, la Député Zoabi traite lessoldats de Tsahal de meurtriers et nous continuons à lui payer encore son salaire? Si elle était au Congrès elle aurait été expulsé immédiatement », a tweeté MK Michael Oren (parti Kulanu), ancien ambassadeur d'Israël aux États-Unis.

 

Amir Ohana député du Likoud a déjà envoyé une lettre de plainte officielle auprès du Comité d'éthique de la Knesset, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu'il a chargé le procureur général Avichai Mandelblit d'examiner la légalité de l'éviction définitive de Zoabi de la Knesset.

 

Netanyahu a tweeté " Elle a franchi toutes les lignes par ses actions et ses mensonges, elle n'a pas sa place à la Knesset ".

 

MK Ayman Odeh, leader de la liste commune de la faction de Zoabi, a twitté pour la défendre.

" Nous sommes unis contre l'incitation raciste et violente de la Knesset dirigée contre Hanin Zoabi et Aida Touma-Suleiman," Odeh a écrit, décrivant le jeu comme « faisant partie d'une campagne de délégitimation dont le but est de supprimer les Arabes du champ politique et de la citoyenneté."

 

Fait intéressant, le soutien - bien que ficelé avec la critique - pour le droit de Zoabi pour faire ses remarques provenait d'une source surprenante.

 

"Zoabi aurait dû être en prison il y a longtemps. Ainsi, elle ne serait pas à la Knesset. Tant qu'elle est à la Knesset elle peut dire ce qu'elle veut. Ses paroles sont choquantes mais c'est l' essence de la démocratie et de la liberté d'expression ", a tweeté MK Bezalel Smotrich de l'extrême-droite du parti de la maison juive.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai