Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 13:53
  • Un responsable kurde dit: les Kurdes portent une relation étroite aux Juifs et à Israël 'C'est notre année 1948'
  • Commandant: «Nous nous battons contre ISIS pour le monde entier.»
  • Par Seth J. Frantzman

http://www.jpost.com/Middle-East/Kurds-in-Iraq-see-Israel-as-Middle-East-model-460467

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

PESHMERGA

Des combattantes Pershmergas de guarde à un check-point prés du barrage  Mosul Dam sur le fleuve Tigre au Kurdistan  (photo credit: SETH J. FRANTZMAN)

 

«Nous avons eu des obus de mortiers d'ISIS qui sont tombés ici la semaine dernière, dit le colonel Delshad Mawlud. En passant en voiture un poste de contrôle à 35 km. de Mossoul dans le Kurdistan irakien, les peshmergas kurdes vérifient les voitures avec soin. Les Peshmergas sont les forces armées du Gouvernement régional du Kurdistan dans le nord de l' Irak. Non loin de la la ligne de front qui est contre l'Etat islamique. « Dans certains endroits ,l'ennemi est à seulement 500 mètres de la ligne» , dit le colonel.

 

Les Kurdes combattent ISIS depuis pres de deux ans.

 

Les cicatrices de cette guerre ne sont pas guéries sur la plaine de Ninive.Il y a des points de contrôle peshmergas et des véhicules militaires. Des voitures brûlées sont encore présentes, repoussées sur le bord de la route. . La route de Duhok à Mossoul a été bloqué à un moment donné par un monticule de terre obligeant les véhicules à zig-zaguer.

 

Même si la ville a été occupée par les extrêmistes pendant deux ans. La vie a toujours cours ici. Des camions chargés de tomates sillonnent une route fraîchement goudronnée qui mène au sud vers la capitale kurde d'Erbil.

 

Certains panneaux routiers affirment même qu'il y a des radars électroniques pour les excès de vitesse.

 

Yazidi et chrétiens civils vivent dans des villages reconnaissables par leurs églises et leurs temples. A distance des feux des positions d'Isis brûlent, une tactique utilisée pour les masquer des frappes aériennes de la coalition.

 

Deux ans après leur guerre contre les extrêmistes, les Kurdes reçoivent un soutien plus important de la part des Etats Unis qui ont signé un accord pour fournir une aide militaire directe aux peshmergas et le Ministre Canadien de la Défense est arrivé mardi pour montrer son soutien à l'effort de guerre.

 

" La situation est meilleure maintenant en terme d'armement, mais ce n'est pas assez ", dit le colonel Mawlud. "Nous nous  battons contre ISIS pour le monde entier."

 

Pour les hommes comme Mawlud la guerre contre ISIS est venue comme une surprise, mais elle faisait également partie d'une histoire de la souffrance aux mains des ennemis extérieurs.Il a perdu son père et son grand-père sous le régime de Saddam Hussein. " Saddam et ISIS sont presque les mêmes, ils ont envahi notre terre et ont enterré vivant notre peuple. ISIS fait la même chose. Il a détruit nos villages et pris nos propriétés," se souvient Mawlud.

 

Chaque village dans ce domaine a ses peintures murales et statues commémorant les Kurdes qui sont tombés dans les conflits contre ISIS et avant.

 

La guerre contre ISIS et Saddam unit aussi les Kurdes avec les luttes d'Israël contre les mêmes ennemis.Saddam a gazé les Kurdes et a fait pleuvoir des missiles Scud sur Israël. "C'est un pays libre, optimiste et très positif pour vous-mêmes et je suis sûr qu'il peut faire beaucoup pour lutter contre le terrorisme, parce qu'Israël est le principal pays anti-terroristes. Il appelle à la paix, à la stabilité et à une vie sûre. Nous voyons Israël comme un grand pays et il est important pour nous", dit le colonel.

 

A trente neuf ans, il se souvient des vieux jours où beaucoup de juifs vivaient au Kurdistan.

 

Avant ce n'étaient pas des relations, nous avions des liens de sang. Nous avions une cause commune et partagions de nombreuses qualités. Aujourd'hui nous sommes confrontés aux mêmes problèmes. D'autres ont fait beaucoup de choses pour nous, mais grâce à D.ieu Israël est un pays fort et qui a vaincu ses ennemis, comme nous le ferons, je l'espère.

 

" Il y a une profonde admiration pour l'indépendance d'Israël parmi beaucoup de combattants Kurdes." Nous pensons qu'Israël est notre ami le plus proche dans cette lutte", a déclaré l'un des pershmergas que nous avons rencontré.

 

Que ce soit la lutte contre le terrorisme ou le soutien d'avoir des femmes qui servent aux côtés des hommes dans les forces armées, il y voit beaucoup de similitudes. Il y a une profonde affinité des Kurdes pour l'histoire juive et certains racontent des luttes entrelacées remontant à l'époque de l'empire Perse.

 

Aujourd'hui, la lutte est contre ISIS et les Kurdes sentent le poids du monde qui est sur leurs épaules. Les " Pershmergas se battent contre les terroristes pour le monde entier, partout où ils sont. Nous arrêterons la menace d'ISIS de se propager - nous les arrêterons ici, donc ils ne se propageront pas dans le monde." dit Mawlud.

 

Il souligne également qu'il est important que les gens ne confondent pas les crimes d'ISIS avec l'Islam. " Quoiqu'ils fassent aux Yézédis, aux chrétiens et aux musulmans, la chose la plus importante c'est l'être humain. Ce qu'ils font n'est pas l'Islam, ce qu'ils font donne une mauvaise image de l'Islam." Conduit vers l'arrière au barrage de Mossoul, vers la ligne de front contre les extrêmistes, on peut voir un petit village dont les habitants ont été contraint de fuir devant ISIS en Août 2014.

 

Sur la colline il y a une mosquée.Plus loin des points de contrôle et sur une route parallèle à la ligne de front se trouvent de petis villages Yazidis avec leurs petits temples coniques en béton et des sites religieux en maçonnerie qui parsèment le paysage.

 

ISIS a essayé d'exterminer toute cette diversité. Aujourd'hui, les peshmergas ont repoussé avec succès ISIS et repousseont les combattants-suicides et les tirs de mortiers. Cette guerre est loin d'être terminée, mais elle a façonné les Kurdes en une force de combat solide et efficace pour un pays cherchant son indépendance dans une région qui est plongée dans le chaos.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai