Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 10:03

 

Par איציק אדרי Wikimedia Commons

Par איציק אדרי Wikimedia Commons

hebrew_buttonredo

Par Isi Leibler

 

http://wordfromjerusalem.com/abusing-the-term-fascism-in-relation-to-israel/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

C'est maintenant un phénomène mondial que les ailes Gauches et un nombre croissant de libéraux chantent le mantra qu'Israël est dirigé par des extrémistes et est en devenir de se transformer en un Etat fasciste à part entière. Malheureusement, une telle absurdité pure est exprimée tous les jours et est mise en évidence dans Haaretz, le quotidien post-sioniste israélien, illustrant les mesures primitives même les opposants juifs de notre gouvernement sont prêts à prendre afin de diaboliser l'Etat juif.

 

Leur diffamation comprend des accusations de crimes de guerre et de meurtres délibérés d'enfants, l'application de l'apartheid à la minorité arabe israélienne, en supprimant la liberté d'expression et le maintien d'une occupation et qui refuse un Etat palestinien. En un mot - un régime fasciste.   

 

Joseph Goebbels a démontré que si l'on répète constamment une fausse propagande sans réactions, les gens commencent à accepter les mensonges comme des vérités.

 

Mon objectif, sans suggérer que nous sommes parfaits, c'est d'identifier brièvement et réfuter ces mensonges et démontrer qu'il n'y a pas de pays dans le monde qui dépasse le niveau de la démocratie avec laquelle Israël est gouverné.

 

En outre, le succès extraordinaire du système démocratique d'Israël est d'autant plus impressionnant, car il a été réalisé en dépit et face à trois obstacles majeurs:

 

  • Depuis sa création, Israël a été entouré par des Etats qui se sont engagés à sa destruction. Ces états voisins sont connus pour nier les droits fondamentaux de leurs propres citoyens et dans la plupart des cas sont des dictatures islamiques. Au cours des cinq dernières années, la région est revenue à l'âge des ténèbres avec des centaines de milliers d'êtres tués et des millions de déplacés dans les conflits intra-arabes. Dans ce contexte, Israël représente une oasis de stabilité et de paix.

  • Israël a été obligé d'attribuer une plus grande proportion de son budget à la défense que toute autre nation. Il est situé sur les lignes globales de lutte contre le terrorisme avant et doit être en état de préparation permanente pour faire face à des guerres que ses adversaires fanatiques restent engagés à mettre fin à la souveraineté juive.

  • Israël est un pays jeune qui a été créé comme un refuge pour les Juifs vivant sous l'oppression ou la discrimination. La majeure partie de sa population fondatrice étaient des survivants de l'Holocauste, des Juifs fuyant la persécution des pays arabes, des juifs russes et d'autres fuyant l'oppression. Sa population va des scientifiques russes sophistiqués aux agriculteurs éthiopiens. Pourtant, cet amalgame hétéroclite de Juifs de tous les coins du monde se sont intégrés et ont formé une nation extraordinaire et nourrissent un état démocratique exemplaire.

Mais le roulement du tambour de la diabolisation et la délégitimation ignore ces facteurs:

  • Le gouvernement actuel est accusé d'être fasciste et est blâmé pour l'échec du processus de paix. Le fait que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a offert des concessions au-delà des lignes rouges que le défunt Premier ministre Yitzhak Rabin a juré qu'il ne les  traverserait jamais et il a offert de négocier sans conditions préalables cela a été ignoré à plusieurs reprises.

  • La majorité des Européens pense que Israël est un Etat fasciste exécutant des politiques génocidaires macabres contre les Palestiniens et même faisant des analogies obscènes entre l'auto-défense d'Israël  et le comportement nazi. C'est une véritable extension de la diffamation de sang médiévale.

  • Les accusations de racisme et d'apartheid sont bizarres. Il existe des lacunes sociales et économiques entre les Juifs et les Arabes qui doivent être améliorées. Mais les Arabes israéliens jouissent de la liberté d'expression, élisent leurs propres membres de la Knesset et les juges arabes même président à la Cour suprême. En effet, la visite d'un hôpital, d'un centre commercial ou d'un parc israélien fournissent une étude de cas, d'intégration.

​​​

  • Un autre mensonge ridicule c'est que les forces fascistes détruisent rapidement la liberté d'expression. Une grande partie de cette émanation des éléments illusoires d'extrême gauche est mise en évidence dans Haaretz, qui est probablement la source la plus efficace de la propagande anti-israélienne pour nos adversaires mondiaux. Lorsque le ministre de la culture a dit qu'elle ne fournirait plus de fonds publics pour les activités «culturelles» qui vilipendent principalement Israël, elle a été accusée du fascisme. Quand le ministre de l'éducation a refusé d'inclure dans les programmes scolaires un roman controversé contenant des éloges pour le Hamas, qui blesserait beaucoup d'Israéliens, trop l'ont marqué de fascisme. Le ministre de l'éducation a également été accusé de fascisme pour avoir refusé l'entrée dans les écoles à l'ONG Briser le silence, une organisation qui promeut des campagnes mondiales pour souiller l'armée israélienne avec des accusations anonymes de crimes de guerre.

  • La Cour suprême israélienne génère à la fois fierté et colère. Fierté parce qu'elle est un abus de l'instrument de défi puissant, mais aussi de la colère, car c'est sans aucun doute la Haute Cour qui est la plus interventionniste dans toute démocratie. Il est fréquemment de l'accuser de bloquer excessivement les processus législatifs. Ce ne serait certainement pas autorisé dans un état fasciste.

  • Il y a la liberté d'expression débridée. Lorsque des institutions telles que les universités, financées par les contribuables et les philanthropes sionistes, sont utilisées comme plates-formes pour saper la légitimité de l'État, de nombreux Israéliens sobres ont appelé à des lois plus sévères liées à la subversion et à la trahison. Peut-on imaginer tout autre gouvernement en état de siège qui tolérerait les explosions perfides exprimés par le Député arabe Haneen Zoabi s'identifiant à ceux qui cherchent la destruction d'Israël? Imaginez comment Winston Churchill aurait réagi si un homme politique britannique avait défendu publiquement les nazis. Pourtant, Israël est accusé de restreindre la liberté d'expression.

 

  • ​​Il est allégué que la politique de colonisation d'Israël viole le droit international et est donc également condamné comme des manifestations de l'idéologie fasciste. Pourtant, en dehors de Jérusalem, ces colonies se composent de moins de 3% de territoires précédemment occupés par la Jordanie. Aujourd'hui, le seul endroit dans le monde civilisé où un Juif est considéré comme un criminel pour la construction ou l'extension d'une maison c'est en Judée, en Samarie et à Jérusalem - que nos adversaires insistent pour être Judenrein indépendamment de ce qui est finalement déterminé par rapport aux territoires contestés . On nous dit qu'un Juif qui construit une deuxième chambre dans un appartement légitimement acheté dans un quartier juif de Jérusalem est un criminel de guerre et représente un obstacle à la paix.

 

  • La dernière objection concerne la récente législation exigeant la transparence pour les fonds affectés à des organisations non gouvernementales israéliennes par des gouvernements étrangers. Ces ONG ont joué un rôle de premier plan dans la diffusion de mensonges sur Israël, cherchant à le dépeindre comme un état fasciste, l'accusant de crimes de guerre, d'apartheid, de génocide, et certains ont même fait la promotion du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions. Ces soi-disant organisations des droits de l'homme ont fourni d'énormes sommes d'argent afin de maintenir un réseau massif de promotion de leur ordre du jour, de la diabolisation et de la délégitimation d'Israël. C'est sans précédent que les gouvernements étrangers supposés amis versent d'énormes sommes auxs ONG qui cherchent à salir et à renverser le gouvernement démocratiquement élu. Le gouvernement répond en obligeant toute ONG recevant la majeure partie de ses fonds des gouvernements étrangers doit fournir l'information. Cela représente un geste symbolique et les hurlements de nier la liberté d'expression (qui ne sont pas impliquées) et renouvelé les accusations de fascisme sont creux. Le plus grand culot a été la réaction des législateurs américains et européens condamnant Israël pour une telle initiative. Il serait inconcevable que l'un de ces gouvernements de rester là et ne réagiraient pas si leurs voisins versaient des fonds à des ONG locales afin de les diaboliser et ou les vilipender.

 

Pour résumer, malgré les énormes défis, Israël reste l'une des démocraties des plus animées du monde.

 

Peu peut être fait pour changer le comportement de nos ennemis. Les islamistes  antisémites, le délusionisme de la gauche et des anti-sémites classiques continueront à perdurer, à travers les médias hostiles et à l'Internet, l'accusation vivace que les Juifs - ou aujourd'hui, l'Etat juif - sont la source de tous les maux.

 

Ce qui est troublant c'est que, avec l'encouragement du président américain Barack Obama, une grande partie de cette propagande commence à pénétrer les cercles libéraux américains, y compris des gens qui étaient profondément favorables à Israël. Cela inclut déjà l'aile gauche du Parti Démocrate et il y a des signaux inquiétants que le bipartisme aux États-Unis ne pourra pas survivre à l'assaut.

 

Il est donc essentiel de parler constamment et réfuter les mensonges et de communiquer avec les libéraux à l'esprit ouvert, en particulier les jeunes, pour les empêcher d'être entraînés dans le tourbillon de la Gauche anti-israélienne où ils peuvent être endoctrinés à croire les mensonges que les Israéliens deviennent fascistes. Ce ne sera pas atteint en restant silencieux ou en maintenant une relation obsessionnelle bipartisane en acceptant le plus petit dénominateur commun.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai