Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 09:56

Le journal attaque le président américain Barack Obama après que l'ancien secrétaire de la défense décrit la réaction 'impardonnable' du président apprenant le comportement d'Israël qui a fait retardé un contrat d'armement avec l'Arabie • le Post dit que ce président a axé sa colère sur des protections pour Israël.

Par Yoni Hersch le Personnel d'Israël Hayom 

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id=34543

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif   

 

 

 

Le New York Post a fustigé le président américain Barack Obama mardi dans un éditorial intitulé " Israël - le problème du président."

 

" Même après des années à la Maison Blanche, le président Obama n'a pas compris comment le soutien à Israël est écrit dans la loi américaine," l'éditorial, citant une conversation entre le président et l'ancien secrétaire américain à la Défense Leon Panetta. Selon Panetta, qui a décrit la conversation dans un discours à Washington plus tôt ce mois-ci, Obama a été irrité que cela prenait tant de temps pour conclure un contrat d'armement avec l'Arabie Saoudite. Le retard était le résultat de la loi américaine, qui veut que les ventes d'armes aux pays arabes ne doivent pas menacer l'avantage militaire d'Israël.

 

Selon Panetta, Obama "a exprimé une certaine colère à propos de ' pourquoi diable devons-nous faire ceci en premier lieu?"  Et j'ai répondu: " Parce que nous avons rendu cette obligation légale, et parce qu'il est important, en particulier pour notre relation avec Israël."

 

Le Post a concédé que chaque président a le droit de se mettre en colère, mais la faire valoir, " il est dit que ce président a axé sa colère sur les protections pour Israël."

 

Extraits choisis par Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif  de l'article du New York Post de M.Goodwin 

" Israël - méfie-toi des Obamas "

http://nypost.com/2015/03/22/israel-beware-of-obama/

 

....Dans le contexte du tsunami d’ennuis qu’il a déclenché, gage de Obama à «réévaluer» les relations de l’Amérique avec Israël ne peut pas être prise à la légère. .... Déjà les jalons d’une nuke iranienne, il est allusion qu’il vous laisse également les autres antisémites à Turtle Bay ont leur manière. Cela pourrait signifier le soutien américain pour punitives résolutions du Conseil de sécurité ou pour les initiatives de l’État palestinien. Cela pourrait signifier tous les deux, ou quelque chose de pire.

 

....Son aversion viscérale pour Netanyahu est authentique, mais sert également d’une feuille de vigne commode pour son aversion viscérale d’Israël. Le fait qu’il est personnellement avec Netanyahu n’explique pas six ans d’essayer de forcer les Israéliens à signer un Pacte de suicide avec des musulmans décidés à les détruire. Le seul péché de Netanyahu est qu’il met d’abord sa sécurité nationale et qu’il refuse de céder à des demandes sans fin de Obama de concessions unilatérales.

 

....La parade nuptiale atteint le comble de l’absurdité de la semaine dernière, quand Obama souhaitait iraniens un joyeux nouvel an persan en assimilant les critiques républicaines de son accord sur le nucléaire avec la résistance de la ligne dure théocratique, disant que les deux « opposés à une solution diplomatique ». C’est une insulte damnable, étant donné qu’un haut responsable militaire américain estime que les formateurs, les procurations et les armes iraniennes tué 1 500 soldats américains en Irak et en Afghanistan. Qui, dans leur esprit feraient confiance à un tel régime possédant la bombe nucléaire?

 

....Encore Netanyahou, le leader de notre seul allié fiable dans la région, est à plusieurs reprises accusé d'abus. Lui seul est la cible d’une tentative orchestrée pour le battre dans les urnes, avec Obama et des agents politiques, en partie financés par les contribuables américains, ont échoué à faire élire son adversaire.

 

....Ils ont échoué et Netanyahu a prévalu parce que les Israéliens voient en lui leur meilleur pari pour les protéger. Leur choix était sage, mais ils devraient se méfier parce que c’est au tour d’Israël de faire face à la colère d’Obama.

 

L'éditorial conclut: " Il est important de rétablir une bonne relation avec Israël - .. Et de la protéger Espérons que notre prochain président le comprenne "

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai