Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 17:58

Par JNI Media

http://www.breakingisraelnews.com/69149/jerusalem-truly-israels-capital/#DbQDX702sLSbEvlu.97

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

A panorama view of Jerusalem. (Shutterstock)

Un panorama de Jérusalem. (Shutterstock)

Depuis 2006, aucune ambassade étrangère ne s'est installée à Jérusalem. Cela reflète la réticence du monde entier de reconnaître son droit de propriété sur Jérusalem à l’Etat juif . C’est un phénomène unique dans les affaires mondiales. Non seulement les nations du monde n' acceptent pas le statut de Jérusalem comme capitale d’Israël, mais la communauté internationale considère également environ que la moitié de celui-ci, la partie Est de Jérusalem, y compris la toute la vieille ville, fait partie du cadre « des territoires palestiniens, occupés » et personne ne reconnaît officiellement Jérusalem-Ouest dans le cadre du territoire d’Israël non plus.

 

Sous le Plan des Nations Unies la partition de la Palestine adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1947, Jérusalem devait être un territoire international administré par l’ONU. A la guerre de 1948, la partie occidentale de la ville fut occupée par Israël, la partie orientale de la Jordanie. Et étant donné que la communauté internationale s’appuie sur le plan de partition 1947 des Nations Unies concernant le statut juridique de Jérusalem, il refuse de reconnaître la souveraineté israélienne sur n’importe quelle partie de la ville.

 

Israël, évidemment, s'estime autrement sur ce sujet : le 5 décembre 1949, premier ministre David Ben Gourion, a proclamé Jérusalem comme capitale d’Israël, et en juillet 1980 Israël a adopté la Loi de Jérusalem, dans le cadre de ses lois constitutionnelles fondamentales, déclarant Jérusalem capitale d’Israël "complète et unie".

 

Jérusalem, qui fut une télécommande, dangereuse (tireurs d’élite jordaniens), pendant les 19 premières années du petit État sans joie, s’est transformé après la libération de 1967 de la vieille ville et de ses lieux saints, il y a exactement 49 ans dimanche. Aujourd'hui 10 % des Israéliens vivent à Jérusalem — 850 000, deux fois plus que ceux qui vivent à Tel Aviv, trois fois plus qu'à Haïfa.

 

Lorsque le roi David conquit la ville et acheté le haut du Mont du Temple, il y a un peu moins de 3 000 ans, le secteur de la ville entière était probablement d'environ 60 hectares. Aujourd'hui, c’est environ 2 000 fois plus grand, avec 125 156 hectares inclus dans la municipalité de Jérusalem.

 

La première université de la terre d’Israël, l'Université hébraïque, a été établi à Jérusalem, en 1925. Aujourd'hui, 17% des étudiants Israéliens étudient à l'Université et 26% sont des candidats au doctorat.

 

Plusieurs institutions nationales israéliennes sont situées dans le quartier du gouvernement à Givat Ram de Jérusalem, dans le cadre du District National. Certains édifices gouvernementaux sont situés dans le District de Menachem Begin. La ville ville abrite la Cour suprême, la Banque d’Israël, la Knesset, le siège National de la Police israélienne, les résidences officielles du Président et du premier ministre, le Cabinet et tous les ministères à l’exception du ministère de la défense (Tel Aviv) et le ministère de l’Agriculture et du développement Rural (Rishon LeZion).

 

Et il est donc clair qu’aucune autre question ne sépare Israël du reste du monde aussi radicalement que celui du statut de Jérusalem. La plupart des Israéliens nés après 1967 découvrent naturellement que Jérusalem est leur capitale incontestable. Les Israéliens de Gauche qui accepteraient de céder tout ou partie de Jérusalem-est à une future entité palestinienne indépendante, ne sont probablement pas conscient du fait que le monde ne différencie pas l'est et l'ouest de Jérusalem et qu’il ne considère ni l'une ni l'autre comme naturellement appartenant à Israël, peu importe qu'on les reconnaîsse comme capitale.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai