Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 18:35

Par Adam Eliyahu Berkowitz

http://www.breakingisraelnews.com/69114/divine-retribution-paris-middle-east-conference-gets-flooded/#Hl4Aii7mthOI5Viv.99

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Tour Eiffel (Photo par Pisaphotography via Shutterstock)

Tour Eiffel (Photo par Pisaphotography via Shutterstock)

La Punition divine a frappé jeudi soir alors que les puissances mondiales s'étaient réunies à Paris pour des entretiens qui pourraient finir sur des tentatives de faire pression sur Israël pour accepter un Etat palestinien.

 

La conférence a pris fin et une réaction divine a été presque immédiate la Seine est montée de 20 pieds du jour au lendemain. Certaines parties du métro sont fermées, tout comme les principaux monuments. Le musée du Louvre a également été fermé le personnel a travaillé désespérément pour déplacer et mettre en sécurité 250.000 œuvres d'art inestimables. Le musée d'Orsay a également fermé pour sauver ses collections. Quatre personnes sont mortes et 4 ont été blessés en France dans la pire inondation que le pays ait vu depuis 30 ans. Plus de 20.000 personnes ont été évacuées en France depuis le week-end et 19.000 maisons dans et autour de Paris restent sans électricité. La capitale reste sous la deuxième plus grosse alerte, qui met en garde contre un "impact significatif". Les experts disent que cela prendra au moins dix jours pour que les niveaux reviennent à la normale.

 

Le président français François Hollande a déclaré que le temps était un grave phénomène climatique et que c'est un défi mondial.

 

La conférence de Paris a réuni plus de 20 diplomates de haut rang de l'Occident et du monde arabe pour travailler à l'organisation d'une conférence de la paix d'ici la fin de l'année qui lancerait les négociations israélo-palestiniennes. Le Secrétaire d'Etat américain, John Kerry, et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, étaient à la conférence de Paris, ainsi que des représentants de la Ligue arabe, l'Union européenne et les Etats arabes clés. Par contre les représentants israéliens et palestiniens étaient absents.

 

Laurent Fabius, l'ancien ministre français des Affaires étrangères qui a d' abord proposé l'initiative de paix, à l'origine a suggéré que la communauté internationale devrait reconnaître unilatéralement l'Etat palestinien si les pourparlers directs ne parvenaient pas à produire ou à apporter des résultats. Jean-Marc Ayrault, le présent ministre des Affaires étrangères, a choisi de ne pas poursuivre cette condition dans les négociations. On pensait que cette condition serait efficace pour forcer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à participer à la négociation. Le Premier ministre Netanyahu a critiqué l'initiative française, en disant que des pourparlers directs entre Israéliens et Palestiniens sont la meilleure voie à un accord de paix.

 

Les Palestiniens étaient enthousiastes à propos de l'initiative, qui repose sur un plan de paix Saoudien de 2002. La conférence a souligné la nécessité de la création d'un Etat palestinien contigu à l'intérieur du territoire israélien. Il a blâmé l'échec des tentatives de paix antérieures sur les colonies israéliennes en Judée-Samarie. Il n'a pas mentionné la violence arabe ni l'incitation, pas plus que les actions du Hamas, ou la nécessité pour les Palestiniens de reconnaître un Etat juif ou son droit d'exister.

 

La conférence a conclu jeudi soir, en même temps que les eaux de la Seine ont commencé à monter. Ceci est seulement un des nombreux cas dans la longue lignée des tentatives de forcer Israël à des accords désastreux qui ont provoqué des catastrophes naturelles comme des signes évidents du mécontentement divin.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai