Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 22:36

Par Daniel Greenfield

http://www.frontpagemag.com/point/262690/obama-erases-american-jews-american-jewish-history-daniel-greenfield

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Afficher l'image d'origine

Commodore Uriah P. Levy

La lentille libérale déformante tend à réduire l'histoire juive dans le monde entier à l'Holocauste (rapidement suivie par les Israéliens moyens racistes jeteurs de pierres sur des musulmans  en Cisjordanie) et l'histoire juive américaine au mouvement des droits civiques.

 

La proclamation d'Obama du Mois du patrimoine juif le fait littéralement.

 

Beaucoup de personnes juives qui ont atteint les côtes de notre nation tout au long de notre histoire ont donc fuit l'oppression qu'ils rencontraient dans les régions à travers le monde. Poussées par la possibilité de tracer un avenir plus libre, elles se sont efforcées, elles-mêmes et en tant que communauté, de réaliser les promesses de l'Amérique - dans leur vie individuelle et dans la vie de notre pays. Déterminées à affronter le racisme qui a gardé cette promesse d'être pleinement réalisé, de nombreux Américains juifs ont trouvé une cause dans le mouvement des droits civils qui - dans son appel pour la liberté et la justice - a fait écho au message intemporel de l'Exode et au voyage du peuple juif à travers les âges. Réflexion sur la marche à Selma, le rabbin Abraham Joshua Heschel a déjà fait remarquer, "Je sentais que mes jambes étaient en prière." De la lutte pour les droits des femmes aux droits LGBT aux droits des travailleurs, beaucoup dans la communauté juive américaine, ont tiré les leçons de leur propre passé, ont sonné un appel au clairon pour l'égalité et la justice.

 

Maintenant, mettons de côté la critique de gauche.

 

Les Juifs ne sont pas arrivés en Amérique, puis ont pris la tête à Selma contre la ségrégation des noirs. Les Juifs étaient en Amérique depuis l'époque coloniale. Et l'histoire classique juive américaine aurait mis en évidence qu'Asser Levy, l'un des premiers colons qui s'est battu pour le droit de porter des armes à New Amsterdam, Commodore Uriah P. Levy, (premier américain d'origine juive à être nommé commodore de l'United States Navy.) la lettre de George Washington, Newport, au Secrétaire d'État Judah P. Benjamin de la Confédération, des colons juifs dirigés dans l'Ouest, qui a aidé à fonder des villes, Médaille juive des gagnants d'honneur, etc.

 

Ce qui frappe dans le résumé d'Obama de l'histoire juive américaine c'est que les Juifs ne font rien pour eux-mêmes. Ils apparaissent et tout de suite à la tête à Selma, puis ils se battent pour les droits des homosexuels. Et s'enrôlent dans les causes libérales génériques. Il n'y a même pas une référence spécifique aux Juifs luttant pour leurs propres droits civils.

 

Et encore, même sans la critique droite-gauche, dans la version d'Obama de l'histoire, les Juifs ne font rien pour eux-mêmes. Ils existent pour promouvoir purement et de manière désintéressée les causes de la Gauche.

 

Mais la réalité est que pour chaque étudiant qui s'affiche à l'université est allé en faveur des droits civils, il y avait un commerçant juif qui a été carbonisé par des émeutes raciales à Brownsville ou Newark. Et que, dans le cas de Baltimore, on peut encore mourir brûlé vif. Cela fait partie de l'histoire dont nous ne voulons pas parler. Nous sommes censés voir Bernie Sanders, qui n'a jamais travaillé de sa vie vie, en tant qu'héros, tout en crachant sur la commerçante juive immigrante qui a trimé deux décennies à suer sang et eau dans une petite entreprise seulement pour voir l'incitation de Gauche détruire tout cela.

 

Les Juifs américains ne sont pas censés exister en tant que quoi que ce soit, sauf pour des organisateurs dans les coalitions de la Gauche. Ils n'ont pas leur propre histoire. Voilà ce qu' Obama est en train de dire vraiment.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai