Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 21:59

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, et lui réitère que la paix ne peut être réalisée que via des pourparlers directs • La France présente ses excuses pour la résolution de l'UNESCO qui ignorait la connexion juive au Mont du Temple.

Par Shlomo Cesana et le Personnel d'Israel Hayom

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id=33701

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, ce dimanche, la France qui continue à aller de l'avant avec une initiative visant à organiser une conférence internationale de paix à Paris plus tard ce mois-ci dans le but de relancer le processus de paix israélo-palestinien.

 

Netanyahu a déclaré au début de la réunion du cabinet de dimanche: " Ce matin, je rencontre le ministre des Affaires étrangères de la France,"  "Je lui ai dit que la  scandaleuse décision adoptée par l'UNESCO avec le soutien français qui ne reconnaît pas la connexion millenaire entre le peuple juif et le Mont du Temple jette une ombre sur l'équité de tout forum que tente de rassembler la France. Il m'a dit que la décision découle d'un malentendu et qu'il veillerait personnellement à ce que cela ne se reproduise pas.

 

"Je lui ai dit que la seule façon de faire avancer la paix véritable entre nous et les Palestiniens n'est que par le biais de négociations directes entre eux et nous, sans conditions préalables. L'expérience historique montre que c'est ainsi que nous avons obtenu la paix avec l'Egypte et de la même façon que nous avons obtenu la paix avec la Jordanie. Toute autre méthode repousse seulement la paix un peu plus loin et donne aux Palestiniens une trappe d'évacuation pour éviter de traiter la racine du conflit - qui est leur non-reconnaissance de l'Etat d'Israël. Ils évitent tout simplement de négocier avec nous, en raison de leur désir d'éviter [reconnaître Israël comme foyer national du peuple juif] ".

 

Pendant ce temps, la France a fait marche arrière de la décision de l'UNESCO a approuvée le mois dernier qui se réfère au Mont du Temple exclusivement comme "la mosquée Al-Aqsa», en ignorant ainsi la connexion juive au site.

 

Bien que le représentant de la France à l'ONU a voté en faveur de la résolution, le président français François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls ont depuis présenté leurs excuses et ont condamné la résolution, la qualifiant de "malheureuse".

 

Dans une lettre à Hollande, Netanyahu a exprimé sa désapprobation du soutien de la France pour la résolution et a critiqué l'UNESCO et vote "stupéfiant" du représentant français à l'UNESCO en faveur de la résolution.

 

«L'UNESCO, l'organisation responsable de la préservation du patrimoine historique du monde a sombré si bas qu'elle réécrit une partie fondamentale de l'Histoire», a écrit M. Netanyahu. "Nous ne trouvons pas d'illusions sur l'engagement de l'ONU à la vérité ou de l'équité, mais en toute honnêteté, nous sommes stupéfaits de voir nos amis français lever leur main pour voter pour cette résolution épouvantable.»

 

Le Premier ministre a ajouté: « La poussée palestinienne à recevoir l'approbation internationale à leurs tentatives de nier l'histoire juive et à perpétuer le mythe de l'agression israélienne sur le Mont du Temple est non seulement fausse et immorale, elle est dangereuse.»

 

La France intensifie ses efforts pour obtenir un soutien pour sa dernière initiative diplomatique, à la recherche d'une solution au conflit israélo-palestinien dans un an. Après une rencontre avec Netanyahu dimanche, Ayrault devait rencontrer le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah.

 

Israël a rejeté à plusieurs reprises l'initiative française, mais les tentatives pour l'empêcher de se déplacer vers l'avant, y compris une demande aux États-Unis de faire pression sur la France pour abandonner l'initiative, ont jusqu'à présent été infructueuses.

 

Dans un discours prononcé le jour de l'indépendance d'Israël, la semaine dernière Netanyahu a expliqué l'opposition d'Israël à l'initiative française, en disant: « Non seulement les pourparlers directs sont l'itinéraire le plus logique pour la paix, ils sont le seul moyen d'atteindre finalement une paix durable. ... Je veux le faire comprendre aux diplomates du monde entier: je continue à soutenir l'idée de deux Etats pour deux peuples - un Etat palestinien démilitarisé et il est temps de reconnaître l'Etat juif.».

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai