Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 18:26

Par Judith Bergman

http://www.algemeiner.com/2016/05/17/the-french-initiative-is-pushing-an-agenda-down-israels-throat/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

French President Francois Hollande. Photo: Wikipedia.

 

Imaginez cette histoire:

 

La semaine dernière, Israël a réuni des représentants de 20 pays à travers le monde pour une conférence internationale pour discuter de ce qu'il faut faire à propos de l'escalade de la situation de la sécurité en France.

 

«Israël n'a aucun intérêt, mais est profondément convaincu que si nous ne voulons pas laisser les idées du groupe Etat islamique prospèrer dans cette région, nous devons faire quelque chose», le Premier ministre Benjamin Netanyahu dit lorsqu'on lui a demandé pourquoi il poussait à cette conférence en dépit des protestations véhémentes de la France. Netanyahu a mis l'accent sur le fait que «la communauté internationale estime qu'il y a un besoin urgent de trouver une solution à la propagation de l'Etat islamique en Europe, notamment en France, qui a la plus grande population juive sur le continent.»

 

«Nous ne renonçons pas, ni nos partenaires», a déclaré le Premier ministre israélien.

 

Les discussions lors de la réunion seront basées sur une nouvelle proposition de paix révolutionnaire dans laquelle la France va abandonner de larges pans du sud de la France, ainsi que l'ensemble de l'Ile-de-France en échange d'un accord de paix permanent avec l'Etat islamique afin de créer «une solution juste» au conflit. Un porte-parole de l'État islamique a déclaré aux journalistes que, contrairement aux Français, il se félicite de l'initiative israélienne.

 

«Nous souhaitons du succès aux efforts d'Israël parce que les efforts israéliens sont les seuls sur le terrain maintenant, et pourraient éventuellement aboutir à donner au processus politique une bonne poussée vers l'avant à ce stade», a déclaré le porte-parole État islamique.

 

«Le but de la conférence est de préparer un sommet international dans la seconde moitié de 2016, qui inclurait les dirigeants et les chefs d'Etat islamique français. La deuxième conférence aura lieu dans le courant de l'automne,» a déclaré un porte-parole de Netanyahu.

 

Bien sûr, le scénario ci-dessus est faux. Je l'ai produit ici simplement pour faire un point. Israël ne convoque pas de conférences sur l'avenir de la France, ni ne se mêle des affaires. Il est un principe de droit appelé la souveraineté internationale, mais en France et le reste de l'Union européenne, ce principe a été progressivement usurpé par un nouveau principe, celui du "droit d'ingérence" du supra-nationalisme.

 

Malheureusement, et malgré le fait qu'Israël ne soit pas membre de l'Union européenne, la France et la société semblent croire sans relâche à l'extension de ce principe de Méditerranée au Moyen-Orient.

 

Cependant, ce qui n'est pas faux, c'est que ce scénario exact a en effet lieu, mais au lieu que ce soit Israël l'hôte d'une conférence sur des problèmes hors de contrôle de la France avec le terrorisme islamiste, qui affectent en effet les Juifs français de façons effroyables, c'est la France qui veut organiser une conférence sur l'avenir des frontières territoriales d'Israël.

 

Ainsi, malgré les protestations d'Israël, la France a convoqué une conférence internationale pour le 30 Mai, composé des ministres de 20 pays différents qui dédaignent l'avenir d'Israël. De toute évidence, la France et la société n'ont pas reçu le document à propos de la décolonisation, ou plutôt la France et la société semblent très bien se satisfaire d'un comportement colonial envers une seule nation dans le monde entier, à savoir s'obstiné sur Israël, qui refuse toujours de danser sur l'air des Européens.

 

Si l'objectif de l'initiative française était "d'encourager" les négociations bilatérales, ce dont personne n'est dupe: Ceci n'est vraiment que pousser un ordre du jour au fond de la gorge d'Israël, à savoir celui de l'initiative de paix de 2002 de l'Arabie Saoudite qui ne demande rien de moins que le retrait d'Israël aux lignes d'armistice de 1949 qui serait une solution «juste» à la question des réfugiés, sans préciser ce que cela signifie.

 

En d'autres termes, l'initiative fait des demandes très sérieuses à Israël concernant ses questions existentielles, tout en étant extrêmement vague sur ce qu'Israël est censé recevoir en retour. Aussi pourquoi faire glisser ce lapin mort depuis longtemps dans le vieux chapeau du magicien maintenant, quand les Palestiniens n'ont montré aucun signe de relâchement dans la guerre de terreur contre les civils et les soldats israéliens les poignardant et les canardant lors d'attaque? Tout cela (le terrorisme) est récompensé par uneconférence.

 

Bien sûr, quel remarquable timing. Elle est prévue à un moment où l'Europe est en lambeaux avec la menace terroriste de l'État islamique et les luttes intestines dans l'Union européenne entre la Commission européenne et les membres de l'UE,  d'Europe centrale et orientale. La branche exécutive de l'UE menace d'énormes amendes ces pays pour chaque migrant qu'ils refuseraient de recevoir.

 

On ne peut pas s'empêcher de penser qu'Israël, une fois de plus, se révèle être une diversion très utile (et bouc émissaire) pour tous les problèmes du monde occidental
.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai