Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 05:23

Le groupe juif libéral aurait reçu $ 576,000 pour défendre l'accord nucléaire d'Iran démentant ainsi ses revendicaions d'être «pro-Israëlien».

 

Par Ari Soffer

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/212592#.V0C4NvmLTDd

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien acti

 

Il a été révélé que J-Street aurait reçu plus d'un demi million de dollars pour plaider en faveur de l’accord nucléaire controversé de l’administration Obama avec l’Iran.

 

Le groupe juif libéral, qui se proclame lui-même comme "pro-Israël et pour la paix", mais que les critiques disent qu'il ne prend uniquement que des positions anti-israéliennes, a reçu de l’argent par l'organisation principale de la Maison Blanche pour promouvoir l'accord avec l'Iran.

 

Le  Fonds Ploughshares (est une fondation publique qui subventionne, soutient les initiatives visant à prévenir la propagation et l'utilisation des armes nucléaires, biologiques et chimiques.) a été cité dans l'explosif profil d'Obama dans le New York Times par Ben Rhodes conseiller en chef du Président Obama pour la communication qui a répertorié des groupes essentiels, responsables de créer une "chambre d'écho" pour promouvoir l'accord, même lorsque la ligne officielle de la Maison Blanche brocardait les faits.

 

Selon Associated Press, le rapport annuel 2015 du groupe  détaille plusieurs organisations qui ont reçu des fonds substantiels pour colporter la ligne officielle de la maison blanche sur l’accord nucléaire. Parmi elles on trouvait la National Public Radio (NPR), qui a reçu une subvention de 100 000 $ afin de promouvoir la « sécurité nationale qui mettait l’accent sur les thèmes de la politique nucléaire américaine, du programme nucléaire iranien, des sujets de sécurité nucléaire internationale et la politique américaine envers cette sécurité nucléaire.»

 

Parmi les autres bénéficiaires se trouvaient selon l'AP: The Arms Control Association ($ 282 500) ; la Brookings Institution ($ 225 000) ; et le Conseil de l’Atlantique ($ 182 500), qui a « reçu de l’argent pour analyse axée sur l’Iran, séances d’information et rayonnement médiatique de la non-activité nucléaire et l’Iran, » .

 

Le Conseil américain iranien national a reçu plus de $ 281 000, que l’Université de Princeton a reçu un somme de 70 000 $ pour soutenir l’ancien ambassadeur iranien et porte-parole nucléaire Seyed Hossein Mousavian « l'analyse des publications et l'engagement de décideur sur la gamme d’éléments impliqués avec le règlement négocié du programme nucléaire de l’Iran.»

 

Mais le principal bénéficiaire du financement de l’administration Obama a été J-Street, un groupe qui a été cultivé près de l’actuelle Maison Blanche et qui est considérée par beaucoup comme son démarcheur auprès de la communauté juive américaine.

 

Selon le rapport annuel du Fonds Ploughshares, J-Street aurait reçu $ 576 500 afin de plaider pour le deal - quelque chose qu'elle a fait férocement, malgré l’opposition de la majorité de la communauté juive pro-Israëlienne aux Etats-Unis.

 

Le soutien obstiné de J-Street en faveur du deal avec l’Iran s’est produit malgré le fait que la grande majorité des Israéliens, y compris ceux classés à Gauche avec lesquels J-Street prétend s’aligner, y étaient fortement opposés - un fait saisi par les critiques du groupe comme preuve que systématiquement, J-Street a agit contre les intérêts de l’Etat d'Israël.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai