Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 20:31

Par Yoram Ettinger

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=16023

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le Secrétaire d'Etat américain John Kerry et d'autres décideurs politiques occidentaux, rejoints par la plupart des médias et les «élites» occidentales, ont à plusieurs reprises fait valoir qu'après 68 ans Israël est de plus en plus isolé en raison de son mépris pour la pression internationale d'évacuer les crêtes des montagnes de Judée et de Samarie, qui assurent largemenr la sécurité de Jérusalem, Tel-Aviv, et de l'aéroport international Ben-Gourion et 80% de la population, le transport, l'infrastructure technologique et commerciale d'Israël.

 

Depuis 1948, la pression mondiale exercée sur Israël l'engageant à faire des concessions dramatiques a été une partie intégrante de la politique étrangère d'Israël et de la diplomatie affichée, accompagnée d'avertissements qu'Israël se condamnait à l'isolement douloureux. Un examen de la situation globale d'Israël - économique,militaire et diplomatique - révèle qu' indépendamment des défis diplomatiques en hausse, la réalité réfutait systématiquement ces avertissements, démontrant qu'Israël s'intégrait parfaitement dans le contexte mondial.

 

Ainsi, tout au long de la conférence diplomatique âpre qui a toujours pilonné Israël, il y a eu toujours un bénéfice mutuel, géo-stratégique, fructueux. Cela est mis en évidence par la coopération civile et militaire sans précédent d'Israël avec la communauté internationale, en réponse à la demande internationale croissante de l'armée israélienne, économique, technologique, scientifique, médicale, pharmaceutique et des innovations agricoles.

 

L'intégration mondiale croissante d'Israël est clairement reflétée dans une série de développements récents, qui sont compatibles avec les antécédents bien documentés des 68 ans d'Israël:

 

Malgré le soutien de l'Europe à l'Autorité palestinienne et ses critiques acerbes d'Israël, l'OTAN ne souscrit pas à la politique "isolement d'Israël". L'organisation suit son propre ordre de priorités géostratégiques et refuse donc de se couper l'herbe sous les pieds, invitant Jérusalem à établir une mission permanente en son siège de Bruxelles. Cette mise à jour permet d'élargir les relations entre Israël et l'OTAN qui est mutuellement bénéfique dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, les renseignements, la tactique de combat, la guerre non conventionnelle, la science, les technologies informatiques cybers et spaciales, les industries de la défense, où Israël possède un avantage concurrentiel unique.

 

Alors que le président turc, Recep Tayyip Erdogan incendie en permanence Israël dans l'arène diplomatique, la Turquie n'a pas bloqué l'accord récent entre l'OTAN et Israël. En outre, la balance du commerce entre Israël et la Turquie qui s'est élevée de 2,5 milliards $ en 2009 est passée à plus de 5 milliards $ en 2015. La Turquie n'a également pas été en mesure d'ignorer les niches uniques des exportations d'Israël dans les domaines de la défense, la médecine, la pharmacie et l'agriculture.

 

L'Inde, le septième plus grand pays, et l'une des économies émergentes les plus rapides dans le monde, est devenue l'un des partenaires les plus proches d'Israël -  pour les ventes d'armes Israel est en deuxième position seulement derrière les États-Unis et la Russie insouciante " d'isoler Israël " l'école de pensée, l'Inde est devenue le plus grand consommateur de systèmes de défense d'Israël, Israël n'étant devancé seulement que par les États-Unis et la Russie en termes de ventes militaires à l'Inde. Le 29 Mars, 2016, Rafael Advance Defense Systems d'Israël a conclu un accord à long terme avec Reliance Defense Systems de l'Inde, ce qui devrait générer 10 milliards $ de ventes. Il y a un an et demi, Rafael a remporté un contrat de 500 millions $ pour la fourniture de missiles aux forces terrestres de l'Inde.

 

A la recherche d'intégrer et de tirer parti de la dynamique de la tendance «intégrer Israël», le conglomérat technologique Kuang-Chi, la Chine lance un fonds d'innovation international basé en Israël à investir très tôt et à mi-étape des entreprises israéliennes et internationales, ce qui reflète la forte participation chinoise à la maturité et au démarrage des entreprises israéliennes. Les investissements chinois dans les entreprises israéliennes ont pris du volume passant de 70 millions $ en 2010 à 2,7 milliards $ en 2015, alors que la balance commerciale Chine-Israël a fait un bond de 30 millions $ en 1992 à $ 11 milliards en 2015. La balance commerciale aurait pu être considérablement plus importante si ce n'était l'attitude prudente d'Israël à la lumière des liens étroits entre la Chine et les ennemis d'Israël.

 

La Chine a suivi les traces du magnat basé à Hong-Kong Li Ka-Shing, dont le capital de fonds à risque, d'Horizons Ventures, a investi dans 30 sociétés israéliennes, ce qui représente près de la moitié de son portefeuille.

 

Réaffirmant la réalité d'«intégrer Israël», Fitch Ratings - l'une des trois agences de notation de crédit désignés par la Securities and Exchange Commission des États-Unis - a récemment mis à jour la cote de crédit des perspectives d'Israël de "stable" à "positive", tout en maintenant sa cote de A. La mise à niveau génère un vent arrière robuste pour les investissements étrangers et le commerce extérieur.

 

En Avril, alors que toutes les économies avancées ont du mal, Fitch Ratings a salué l'économie florissante d'Israël par rapport aux autres pays de l'OCDE. Fitch a félicité Israël pour son succès à surmonter les défis de sécurité et de sécurité intérieure nationales intenses; la réduction du ratio de la dette publique au PIB de 95,2% en 2000 à 64,9% en 2015; la réduction du déficit budgétaire à 2,1% - le chiffre le plus bas depuis 2008; le renforcement des réserves de change à 90,6 G $ et le maintien de la force du shekel.

 

Le fait que 250 géants mondiaux de haute technologie ont créé des centres de recherche et développement en Israël expose le mensonge derrière l'argument selon lequel Israël risque un isolement croissant. Par exemple, le 22 Février, 2016, Oracle, qui exploite quatre centres en Israël, a acquis pour cinq ans le système Ravello d'Israël pour 500 millions $ - cinquième acquisition israélienne de l'entreprise. Le 3 Mars, 2016, Cisco Systems a acquis sa société israélienne 12, (.......) En 2015, les géants pharmaceutiques mondiaux tels que Merck, Bayer, AstraZeneca, Novartis, Pfizer, AbbVie, Janssencilag, Roche et Eli Lilly ont investi 150 millions $ (par rapport à 130 millions $ en 2014 et 100 millions $ en 2012) à l'inauguration de la recherche médicale, menée en leader des hôpitaux israéliens.

 

Les fonds d'investissements de premier plan sont des partisans vétérans de l'école  de la pensée «intégrer Israël». Par exemple, le Lightspeed dans la Silicon Valley a levé 1,2 milliard $ pour son 11ème fonds dédié aux Etats-Unis et aux startups israéliennes. Les fonds d'investissements israéliens, FIMI, Vertex Ventures et du Fonds-2 secondaire Israël ont levé 1,1 milliard $, 150 millions $ et 100 millions $, respectivement, pour la plupart des investisseurs étrangers.

 

A 68 ans, Israël est fortement intégré dans les principales disciplines mondiales, au mépris de l'avertissement de Kerry que " si nous ne résolvons pas les problèmes entre les Palestiniens et les Israéliens, il y aura un isolement croissant d'Israël." L'avertissement du secrétaire est massivement foulé par la réalité mondiale. En fait, 71% de la population des États-Unis considère Israël favorablement, selon le sondage annuel Gallup de Février 2016.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai