Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 09:13

Par Dror Eydar

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=15721#:64

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

1. " Une énorme oeuvre, la campagne ultime qui embarrasse le gouvernement de Droite et donne aux adversaires de l'occupation 'une propulsion'."  Lundi soir, le journaliste Yishai Friedman a publié un article sur le site Mida qu'un groupe de leaders gauchistes des médias et du milieu universitaire qui avant Juin 2017 ( date du 50e anniversaire de la guerre des Six Jours) prévoit une "manifestation massive" contre la poursuite de notre possession de la Judée et de la Samarie. Des activistes d'extrême gauche, ont fondé encore une nouvelle organisation de plus, d'un millier de personnes qui existe déjà sous le nom pas-très-original "Sauver Israel - Arrêter l'occupation," ce sont ceux-là mêmes qui sont derrière la mise en oeuvre.

 

L'idée est d'enrôler des personnalités en vue en Israël et aux Etats-Unis pour salir Israël - ou plus exactement, salir le camp qui comprend la majorité israélienne et gâcher son défilé en clamant les mêmes vieilles revendications. À cette fin, ils cherheront à amasser des millions de dollars en Israël et à l'étranger par le biais de fondations de gauche bien connues.

 

Dans une interview à la radio, on entend le journaliste Akiva Eldar faire pression sur les lobbying juifs américains ("Nous sommes les Juifs libéraux") il faut nous unir pour l'objectif commun qui est de combattre le fascisme et les habituels spectateurs. Il a ajouté:« Nous avons notre propre [Donald] Trump, son nom est Bibi [Benjamin] Netanyahu. ... Maintenant, vous pouvez obtenir un avant-goût de ce que nous mangeons et buvons ici chaque jour ".

 

Les remarques de Eldar ont également révélé que la Gauche israélienne et américaine ont un objectif commun: "mettre Netanyahu dans une position très difficile, et qui est la question du Mur occidental et le statut du Mouvement réformateur." Les chefs du mouvement de la Réforme, disent de prendre note: Une partie de la Gauche laïque utilise vos désirs religieux à des fins politiques. Eldar a dit qu'ils essayeraient "de forcer l'alignement sur le Parti travailliste et aussi sur Yesh Atid, dont certains membres s'y sentent très mal à l'aise et refusent de nous rejoindre." Intéressant de savoir ce que Yair Lapid président de Yesh Atid pense à ce sujet.

 

Même sans cet exposé, nous pouvons supposer que c'est ce à quoi les choses vont ressembler au 50e anniversaire de la réunification de Jérusalem et notre retour à notre terre ancestrale en Samarie et Judée. Ce qui devient évident c'est le danger de la gauche radicale qui: plus elle perd son emprise sur l'opinion publique et sur le pouvoir, plus elle vise à enrôler toute personne dans le monde afin de nous contraindre à son plan de paix suicidaire. Aujourd'hui encore, certains d'entre eux coopèrent avec les différents groupes de BDS, et ils peuvent faire plus dans l'avenir.

 

2. Les conversations archivées de l'ancien chef du Mossad Meir Dagan ont été laissé après sa mort récente. De tout leur contenu, Yedioth Ahronoth - le journal qui avait autrefois une nation propre et est en train de la regarder filer - a choisi de mettre en évidence la calomnie contre le Premier ministre Netanyahu. De l'avis de Dagan, tous les premiers ministres ,savaient mettre les intérêts nationaux avant les personnels d'autres que Netanyahu et que l'ancien Premier ministre Ehud Barak. Dagan n'est plus parmi nous pour vérifier ses remarques, et Yedioth, pour sa part, est prêt à faire les manchettes de son journal d'un certain fakir indien de New Delhi, s'il se dit prêt à insulter Netanyahu. En tout cas, Dagan n'a jamais conduit une nation; son champ de vision s'est limité à certains angles. Les mêmes choses exactes qui ont été dites en son nom pourraient être appliquées au calomniateur, aussi: au moment où les intérêts personnels ont joué un trop grand rôle, le sens tranchant comme le fil du rasoir du jugement du guerrier courageux est parti en fumée et a été remplacé par la jalousie, la convoitise et [ la poursuite de] l'honneur, qui, comme nous le savons, " supprimer une personne du monde " (Maximes des Pères 4:28). C'est honteux.

 

3. Je ne regarde pas la série «l'Ombre d'un doute» des doutes quant à la condamnation de Roman Zadorov dans le cas de l'assassinat de Tair Rada. J'ai entendu la critique de la Présidente de la Cour suprême Justice, Miriam Naor, des dangers de ces émissions, qui créent "une réalité juridique alternative", et le Procureur de l'Etat sollicitait que «chacun de nous a l'obligation de s'unir autour de la décision de la Cour suprême."

 

Nous sommes conscients de l'importance du rôle critique des pouvoirs législatif et exécutif des jeux du gouvernement comme " l'âme de la démocratie." Pourquoi le pouvoir judiciaire devrait-elle être exempte de critiques? Précisément à cause de l'indépendance de la Cour suprême, il est extrêmement important de critiquer et de débattre de ses décisions. La tradition juridique, analytique et philosophique du peuple juif ne présente pas de situation dans laquelle une entité donnée - grande et vénérée comme elle pourrait l'être - revendique une compétence exclusive sur l'interprétation et la décision. Le Défi et le doute sont l'âme du Talmud. Même après la dernière codification majeure de la loi juive sous la forme du Choul'han Aroukh, de nombreux chercheurs halakhiques se sont levés et contestés les décisions du grand rabbin Joseph Karo.

 

La critique n'est pas une attaque.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai