Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Ne ramenez pas le conflit israélo-palestinien devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies!

16 Avril 2016 , Rédigé par mordeh'ai

Par CAROL E. LEE  

http://blogs.wsj.com/washwire/2016/04/14/lawmakers-urge-obama-not-to-back-u-n-council-resolution-on-israeli-palestinian-conflict/

reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif http://malaassot.over-blog.com/

Plusieurs centaines de législateurs démocrates et républicains pressent la Maison Blanche de ne pas soutenir une résolution des Nations Unies qui établirait des paramètres pour les pourparlers israélo-palestiniens, un geste que le président Barack Obama a envisagé.

Dans une lettre à M. Obama, 388 membres de la Chambre, dont le chef des Ddémocrates Nancy Pelosi de Californie, a déclaré que le soutien américain à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU "entraverait dangereusement" les perspectives de la reprise des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens.

«Ces efforts entravent dangereusement les perspectives de reprise des négociations directes,»  écrivent les législateurs . «Nous vous demandons donc de continuer à insister pour que ce soit seulement à la table des négociations - et non à l'ONU - que les parties puissent résoudre leurs différends qui sont complexes. Votre engagement continu envers la politique américaine de longue date du veto unilatéral des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies reste fondamentalement critique.» La lettre dit «Nous sommes profondément troublés par les rapports qui disent que des initiatives unilatérales pourraient survenir à l'ONU dans les prochains mois concernant le conflit israélo-palestinien».

La Maison Blanche a discuté des façons de définir un modèle pour les futurs pourparlers israélo-palestiniens avant que M. Obama quitte ses fonctions. Une des options envisagées est une résolution du Conseil de sécurité appelant les deux parties à faire des compromis sur les questions clés.

Israël est opposé à ces résolutions, et les Etats-Unis leur ont opposé leur veto dans le passé.

La Maison Blanche n'a pas encore reçu la lettre des législateurs et a refusé de commenter.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :