Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 21:00

Par Lea Speyer

http://www.algemeiner.com/2016/04/22/mideast-policy-expert-despite-significant-gains-in-relationship-with-russia-israel-must-be-weary-of-putins-true-motivations/#

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

La relation entre Israël et la Russie a été renforcée à des niveaux sans précédent en raison de l' actuel président de la Russie, mais les actions récentes de Moscou au Moyen - Orient devraient mettre Israël en état ​​d'alerte, un expert international de lapolitique du Moyen-Orient a affirmé dans un récent éditorial publié récemment dans une tribune libre d'un groupe de réflexion américain de premier plan.

 

Anna Borshchevskaya, camarade d'Ira Weiner à l'Institut de Washington, a écrit que depuis Mars 2000, lorsque leprésident Vladimir Poutine a pris ses fonctions, " les deux pays ont considérablement amélioré leurs liens sur un certain nombre de fronts," y compris le tourisme, les communications, la défense, le commerce, la technologie et de l'innovation. La communauté russe en Israël est composée de «plus d'un million d'immigrants de l'ancienne Union soviétique, ce qui renforce les liens de la Russie avec Israël," Borshchevskaya, ajoute: " le russe est la troisième langue la plus populaire en Israël après l'hébreu et l'anglais ».

 

Malgré toutes ces améliorations, Borshchevskaya croit que des "difficultés restent" dans la relation entre les deux pays. Plus précisément, le soutien de la Russie au programme nucléaire de l'Iran et son commerce d'armes avec la Syrie - " armes qui pourraient tomber en possession du Hezbollah" , comme le note Borshchevskaya - posent des défis importants à la relation. En outre, Poutine a " nié que le Hamas basé à Gaza est une organisation terroriste " et a rencontré les dirigeants du groupe terroriste à Moscou en Mars 2006 ,après une invitation personnelle.

 

" Poutine veut être vu comme un acteur clé dans l'ensemble du Moyen-Orient, et Israël compte dans la région. La politique régionale de Poutine, cependant, est principalement attribuable en somme à de l'anti-Occident pour positionner la Russie comme un contrepoids à ce dernier dans la région et, plus largement, pour diviser et affaiblir les institutions occidentales, " a écrit Borshchevskaya. " Israël, contrairement à la Russie, est une démocratie pro-occidentale. De plus en plus l'agression de Moscou dans l'ex-Union soviétique, en particulier en Ukraine, et l' influence croissante au Moyen-Orient dans le cadre de la retraite de l'Ouest de la région, complique les relations russo-israéliennes ".

 

Les actions de Poutine au Moyen-Orient, qui vont à l'encontre de son soutien à Israël, devraient servir d'avertissement à propos de véritables intentions régionales du leader russe, selon l'analyse. " En fin de compte, Poutine se soucie plus de la politique que toute autre chose -. éborgner l'Occident et, plus largement, d'affaiblir l'Occident ."

 

Borshchevskaya croit qu'Israël et la Russie continueront à coopérer, mais l'influence croissante de Poutine au Moyen-Orient " soulève des questions pour Israël et suggère qu'il doit marcher sur le fil du razoir dans une région de plus en plus complexe et instable."

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai