Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 12:25

Par Dror Eydar

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=15629#:i2

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

1. Le soldat soupçonné d'avoir tiré  sur un terroriste en 'incapacité de bouger' n'est pas un meurtrier, et certainement pas un héros. Voilà mon opinion, et c'est ce que beaucoup de gens pensent. Nous parlons de terroristes méprisables qui aspirent à la mort, mais nous ne tirez pas inutilement sur une personne blessée, même si c'est un terroriste. L'armée israélienne maintient ses valeurs et prend soin d'exécuter les ordres. Néanmoins, il ne faut pas oublier que nous sommes en guerre, et le principe subjectif - l'impression du soldat - de danger immédiat - est de la plus haute importance. Les soldats font des erreurs parfois, surtout dans des situations dangereuses. S'il se trouve qu'il afait ce qu'il a fait de sa propre initiative, il doit être puni sévèrement. Mais, comme l'a dit l'ancien chef de cabinet adjoint Uzi Dayan, la question devrait être clarifiée par une enquête militaire, sans les témoignages des autres personnes présentes qui peuvent être utilisés par la suite pour une vérification. Certes, l'Unité d' enquête militaire ne devrait pas intervenir - ce n'est pas un cas de vol, de pillage ou de harcèlement sexuel, mais plutôt une action sur le champ de bataille. Ceci est la seule façon dont nous pouvons tirer des conclusions qui nous aideront la prochaine fois.

 

2. IDF - un soldat soupçonné d'avoir désobéi aux ordres de l'armée doit être arrêté. Pourquoi toutes ces annonces et ces excuses avant que la question ait été examiné? Avons -nous oublié le mensonge de Mohammed al-Dura? " L'armée israélienne enquête sur l'incident, nous allons répondre lorsque l'affaire sera éclaircie." C'est tout. Depuis quand dansons-nous au son des flûtes des organisations de gauche, des droits de l' homme? Depuis quand B'Tselem est-elle une source d'informations irrécusables? Les réponses comme celles - ci jouent en faveur de nos ennemis et ne démontrent pas une surabondance de la morale. La morale exige la modération avant qu'un verdict ne soit atteint et qu'un soldat envoyé pour nous défendre ne bénéficie d'un procès équitable. L'armée israélienne sait que dans de nombreux cas, les caméras de terrain sont des armes qui sont pointées sur nous, et voilà comment les images doivent être traitées: une source parmi de nombreuses ne peut être utilisée dans la recherche de l'incident, et rien de plus. On ne devrait certainement pas la considérer comme une preuve claire et décisive avant que l'image ne devienne tout à fait nette.

 

3. B'Tselem - Depuis quelque temps, j'ai cru (comme de nombreux membres du public) que les organisations de Gauche des droits humains ont oublié leur fonction d'origine et aujourd'hui ne sont pas intéressées par la pureté des armes ou de la protection de l'ethos de l'Armée, mais plutôt de la faire trébucher, la castratrer, et répandre la haine contre l'implantation juive dans la partie de notre patrie qui est la Judée et la Samarie. Ce n'est pas la première fois qu'un incident isolé est utilisé comme un outil pour briser nos défenses et nous noircir tous. Nous ne vivons pas selon leurs diktats. Regardez qui a participé à leur hypocrite justice geignarde sur la morale: L'enfant-meurtrier-martyr(shahid)-glorifié par l'Autorité palestinienne. Dans la cacophonie de la justice, nous avons aussi entendu les mêmes députés arabes qui récemment ont condamné les pays arabes pour avoir déclaré leHezbollah comme une organisation terroriste. Vont-ils nous apprendre la morale? Ce n'est pas la morale qui les guide; ils politisent l'incident sous le couvert d'une prétendue morale. L'incident est spécial car il est l'exception qui confirme la règle: Aucune armée n'a des normes de morale comme Tsahal. Nous avons une obligation de ne pas nous soumettre au terrorisme de la pensée et des médias ou de la réponse formatée de la condamnation publique, " parce que c'est ainsi fait." Car ce n'est pas fait ainsi. Nous allons attendre les conclusions de l'enquête.

 

4. L'absurdité - un terroriste qui cherche à commettre un meurtre a le soutien et la défense des appareils-photos de B'Tselem, qui à son tour est soutenu par l'argent de l'Union européenne et le Nouveau Fonds d'Israël, tandis qu'un combattant des Forces de Défense d'Israël, lui, a besoin d' un avocat et et de la pitié des médias.

 

5. Les médias - Une fois encore, nous trouvons qui est pour les Juifs et qui est contre eux.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai