Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 23:42

Malgré le meurtre par un palestinien, d'un ancien vétéran de guerre US,  Biden fait une offre de paix au 'Boss' du terrorisme, qui la rejette.

 

Par Daniel Greenfield

http://www.frontpagemag.com/point/262131/despite-murder-us-war-vet-biden-makes-peace-offer-daniel-greenfield

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Malgré le soutien de la Cisjordanie au Fatah/PLO/PA réseau terroriste pour le meurtre de Taylor Force, un vétéran de la guerre en Irak sauvagement assassiné en Israël, Joe Biden est allé de l'avant par sa rencontre avec le patron de l'OLP.

 

Comme je l'ai annoncé dans un précédent article, la visite faisait vraiment partie d'une poussée de pression sur Israël à faire plus de concessions aux terroristes de l'OLP dans le cadre d'un "accord de paix". (C'est pourquoi cet accord est appelé un accord de paix qui n'est pas pro-Israëlien.)

 

Mais Joe Biden a posé et a déclaré qu'il n'était pas en Israël pour accélérer les négociations. "Je ne suis pas venu avec un plan. Je viens juste parler avec un ami". 

 

Le mensonge s'est brisé en moins d'une journée.

 

Selon un rapport dans le quotidien palestinien Al-Quds, de jeudi, le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a rejeté une initiative présentée par le vice-président américain Joe Biden lors de leur rencontre mercredi à Ramallah.

 

Le rapport, citant une source familière avec les détails, a déclaré que Mahmoud Abbas a fermement rejeté la nouvelle initiative américaine pour relancer les pourparlers de paix.

 

Abbas a systématiquement saboté et rejeté les initiatives de paix. Malgré cela, Kerry, Obama et sa bande ont accusé Israël. Dans la dernière partie du journal Atlantic, Obama a accusé Benyamin Nétanyahou de ne pas vouloir prendre des risques pour la paix, malgré que le Premier Ministre israélien soit suffisament loin pour obtenir qu'Abbas de s'asseye à la table des négociations une dernière fois.

 

Aussi combien de parties d'Israël Biden tentait-il de colporter aux terroristes?

 

Le marché comprenait une capitale palestinienne à Jérusalem-est et un moratoire sur la construction de Cisjordanie en échange de reconnaître Israël comme un État juif et abandonner le "droit de retour" palestinien. 

 

Maintenant, il s'agissait d'une proposition visant à «reprendre les pourparlers de paix» qui signifie qu'israël devrait céder Jérusalem-est et imposer des restrictions d'Apartheid aux Juifs pour les constructions des maisons en Israël de 67 juste pour obtenir qu'Abbas vienne à la table des négociations.

 

Mais il n'allait jamais aller nulle part ailleurs parce que ni Abbas ni aucun autre chef de l'OLP n'abandonnera le « droit au retour », qui signifie en fait la prise de contrôle total d'Israël par des millions de migrants musulmans, ou même ne reconnaîtra jamais Israël. Il pourrait simuler comme l'autre, à la façon d'Arafat. La proposition est tellement folle que vous suspectez que Biden ne l'a pas trouvé seul et qu'il a décidé de la tester.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai