Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le "mouton de Jacob" de retour en Israël pourrait-il être Precurseur du Troisième Temple?

23 Mars 2016 , Rédigé par mordeh'ai

Par Adam Eliyahu Berkowitz

http://www.breakingisraelnews.com/64144/flock-biblical-sheep-set-out-journey-holy-land-jewish-world/#z38BLWRq5eJOVGY5.99

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Certains des moutons de Jacob sur l'herbe au Canada, en attente de retour en Israël.  (Photo: Amis du site de Sheep Jacobs)

Quelques moutons de Jacob sur l'herbe au Canada, en attente de retour en Israël. (Photo: Amis du site de Sheep Jacobs)

 

Le miraculeux et prophétique retour des exilés en Israël comprend maintenant les rapatriés à quatre pattes: les descendants des moutons bibliques. Race classée comme rare et menacée, les moutons de Jacob, sont considérés comme la race qui a des ancêtres bibliques à travers Israël-sont de retour. Un troupeau complet des moutons de Jacob, que l'on a maintenant trouvé en Amérique du Nord, sera bientôt de retour dans sa patrie.

 

Petit, pie, et couronné distinctement de quatre cornes, les moutons de Jacob prospèrent dans les climats désertiques. Ils sont une race du «patrimoine», ce qui signifie que les moutons ont conservé beaucoup de leurs traits génétiques et restent relativement inchangés par rapport à leurs origines. Les moutons sont uniques, avec des dévots qui prétendent que la race est la preuve vivante de l'histoire biblique du 'deal' de Jacob avec Laban pour qu'il porte son nom.

 

Pas plus trouvé dans le Moyen-Orient, les troupeaux israéliens d'aujourd'hui sont composés de moutons Awassi originaires du désert syro-arabe et sont de couleur blanche, avec des visages bruns ou noirs. Les moutons de Jacob sont nettement mouchetés ou rayés, conforme à l'histoire qui se trouve dans le livre de la Genèse 30.

 

Laban a promis de permettre à Jacob d'établir son propre troupeau en prenant tous les moutons tacheté et moucheté et agneaux noirs de son troupeau. Laban a accepté cela, mais a ensuite a donné à ses fils tous les agneaux noirs promis à Jacob.

 

Les experts croient que la race uniqe qui accompagnait les Hébreux en esclavage en Egypte, s'est propagée à partir de là en Afrique du Nord. Les Maures les ont négociés en Espagne, puis en Angleterre. Les Collectionneurs eux les ont depuis introduit en Amérique du Nord.

 

C'est une histoire aussi miraculeuse que celle d'une tribu perdue qui retrouve son chemin de retour en Israël, les troupeaux qui accompagnaient les ancêtres reviennent aussi. Un couple israélien, Gil et Jenna Lewinsky, sont en train de revenir dans leur patrie ancestrale en amenant leur troupeau avec eux, un peu comme les matriarches et anciens patriarches bibliques.

 

Les Lewinskys vivent à Abbotsford, en Colombie-Britannique, avec leur troupeau d'environ 130 moutons rares de Jacob. Aucun de la famille n'avait de formation en agriculture ou d'élevage - Jenna a travaillé pour le ministère des Affaires étrangères israélien et Gil était journaliste - mais en entendant que la race était originaire de la Terre Sainte, mais qu'elle avait disparu, ils ont été inspirés de prendre cette mission-les ramener au Pays originel.

 

Ramener à la maison le troupeau a entraîné une longue bataille avec la bureaucratie internationale et une longue attente pour une licence d'importation en provenance d'Israël. En dépit des liens économiques étroits qui incluent l'agriculture, il n'y a pas de dispositions pour le transfert du bétail du Canada vers Israël. Amener des animaux vivants est particulièrement problématique par peur de maladie et le transfert est strictement réglementé par l'Organisation mondiale de la santé animale. Le processus complexe nécessite un avion spécialement équipé pour le transport des moutons et une période de quarantaine à leur arrivée.

 

Le plan de Lewinsky d'établir un parc pour les moutons sur les hauteurs du Golan, où ils seront élevés à des fins scientifiques et éducatives. On filera également la laine de mouton, qui est utilisée dans plusieurs vêtements de cérémonie bibliques, tels que le tzitzit (franges sur les vêtements à quatre coins), tallitot (châles de prière), et les vêtements sacerdotaux, en fil de laine tissé dans la toile. Les cornes des moutons peuvent être utilisées pour faire des 'shofars' à la place de la corne de bélier traditionnelle.

 

Les moutons Awassi d'Israël sont nombreux et la plupart des gens les associent naturellement à Israël, comme les bergers palestiniens ont été souvent vu errer dans les collines avec de grands troupeaux. Néanmoins, le Awassi n'est pas indigène d'Israël et, bien qu'il soit casher pour le service du Temple, il est beaucoup plus probable que les moutons de Jacob, et non les Awassi, ont été amené pour des sacrifices dans les temps bibliques.

 

Bien que les prophéties qui décrivent le retour en Israël des Juifs ne mentionnent pas les moutons, il existe un précédent pour les troupeaux étant essentielle pour le retour juif en Israël. Avant la peste des Ténèbres, Moïse demanda que Pharaon laissa les Hébreux quitter l'Egypte pour aller dans le désert pour servir Dieu. Pharaon en a convenu - à la condition que leurs troupeaux soient laissés pour compte. Moïse a refusé, au risque de l'avenir d'Israël pour le bien de leurs animaux. Son raisonnement était qu'ils étaient incertains de ce type ou nombre de sacrifices qu'ils seraient tenus d'apporter.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :