Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 09:36

Fin du «réfugié palestinien» dans sa bonne planque  – de «Cisjordanie»

 

Par David Singer,

http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/18496#.VtkwnPnhDDe

 Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

L'UE vient d'approuver un programme d'aide énorme pour les zones arabes de la «Cisjordanie», une bonne partie de ce qui va à l' UNRWA.

 

Avec plus de trois millions de Syriens fuyant laguerre déchirée par la Syrie cherchant refuge en Turquie, en Jordanie, au Liban et en Europe - maigres ressources des Nations Unies continuent d'être utilisés pour soutenir et maintenir environ 760.000 Arabes palestiniens vivant actuellement dans la «Cisjordanie» et enregistré comme " réfugiés "avec l' Office desecours et de travaux des Nations Unies (UNRWA).

 

Leur catégorisation des réfugiés et le statut a été modifié le 3 Janvier 2013 , lorsque leprésident de l' OLP Mahmoud Abbas a remplacé le «Autorité palestinienne» par l'«État de Palestine» par ce décret :

 

Documents officiels, des sceaux, des signes et en-têtes de la responsable de l'Autorité nationale palestinienne et les institutions nationales sont modifiées en remplaçant le nom «Autorité nationale palestinienne» chaque fois qu'il apparaît par le nom de «État de Palestine» et en adoptant l'emblème de l'Etat de Palestine ».

 

John Whitbeck - un conseiller juridique à l'équipe palestinienne dans les négociations avec Israël - a écrit sur ​​l'importance de ce changement de nom:

 

Dans sa correspondance, Yasser Arafat a utilisé tous les trois de ses titres sous sa signature - Président de l'Etat de Palestine, Président du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine et Président de l'Autorité palestinienne (dans cet ordre de priorité). Il est à la fois juridiquement et politiquement intéressant de noter que, en signant ce décret, Mahmoud Abbas a énuméré seulement les deux premiers titres. Le cheval de Troie appelé «Autorité palestinienne» en conformité avec les accords intérimaires d'Oslo et l'«Autorité nationale palestinienne" par les Palestiniens a atteint son objectif en introduisant les institutions de l'Etat de Palestine sur le sol de la Palestine et a maintenant cessé d'exister.

 

Le stratagème sémantique d'Abbas avait quitté Israël sans son partenaire de négociation désigné en vertu des Accords d'Oslo et avait effectivement terminé les négociations pour la création d'un État palestinien d'en vertu de la Feuille de route de Bush.

 

Les institutions du soi-disant «État de Palestine» avaient remplacé l'"Autorité palestinienne" dans quelque 40% de la «Cisjordanie» désignée en vertu des Accords d'Oslo en tant que zones "A" et B " – la supposition du plein contrôle administratif sur plus de 95 % de la population arabe 'de la Cisjordanie' entière - en incluant environ 190000 réfugiés arabes palestiniens vivant dans 19 camps tout en conservant les 570,000 vivant dans les villes et les villages.

 

Les fonds de l'UNRWA :

  • 97 écoles avec 51,327 élèves
  • 2 centres de formation professionnelle et technique
  • 42 centres de santé primaire
  • 15 centres communautaires de réadaptation
  • 18 centres du programme des femmes
  •  

L'UNRWA explique :

 

L'UNRWA est unique en termes de son engagement de longue date à un groupe de réfugiés. Il a contribué au bien-être et le développement humain de quatre générations de réfugiés palestiniens, défini comme «les personnes dont le lieu normal de résidence était la Palestine au cours de la période allant du 1er Juin 1946 au 15 mai 1948, et qui ont perdu leur maison et des moyens de subsistance à la suite du conflit de 1948. " les descendants des réfugiés palestiniens, y compris les enfants adoptés légalement, sont également admissibles à l'inscription.

 

Les services de l'UNRWA sont disponibles pour tous ceux qui vivent dans ses domaines d'activités qui répondent à cette définition, qui sont enregistrés auprès de l'Agence et qui ont besoin d'aide.

 

En date du 14 Septembre 2015 -136 des 193 Etats membres des Nations Unies ont joué le jeu du changement de nom voulu par l'OLP et reconnu comme «État de Palestine».

 

Ces 136 États doivent maintenant répondre à deux questions:

 

1. Comment toute personne vivant dans son propre pays peut encore être classée comme réfugié?

 

2.  Les 760000 réfugiés arabes palestiniens enregistrés vivant en «Cisjordanie» ne devraient-ils pas voir leur statut de réfugié révoqué et être réinstallés et entièrement intégrés parmi leurs compatriotes Arabes palestiniens?

 

Réclamer les signes extérieurs des Structures d'un Etat - tout en séparant ses citoyens en deux classes différentes - c'est une recette pour la poursuite de tensions et de conflits futurs.

 

Changer le nom - changer le jeu - mais il faut être prêt à en accepter les conséquences.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai