Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 08:31

Par Isi Leibler

http://wordfromjerusalem.com/should-we-stand-by-knowing-that-hamas-intends-to-attack-us/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

hebrew_buttonredo

Hamas Tunnel

 

Peu de personnes envient les décisions douloureuses que le Premier ministre Benjamin Netanyahu sera obligé deprendre dans les mois à venir.

 

Il fait face à de graves défis qui ont un impact sur la vie et la mort d'Israéliens. La vague actuelle de terrorisme palestinien semble s'aggraver passant des coups de couteau aux fusillades et il est préoccupant de savoir que l'Autorité palestinienne pourrait bien imploser, ce qui conduirait à encore plus de chaos.

 

Le Hezbollah a des milliers de roquettes pointés  vers nous, mais, pour le moment, il est pris par ses âpres combats en Syrie au nom de son patron iranien.

 

Diplomatiquement, au moins jusqu'à avant les élections américaines, nous sommes confrontés à un environnement hostile comme l'administration Obama signale son mépris pour le gouvernement israélien et alors que les Européens semblent disposés à nous abandonner et même imposer des sanctions contre nous.

 

Malgré le comportement barbare de nos voisins et de la société palestinienne criminelle, et en étant conscient que les Palestiniens restent totalement engagés à la fin de la souveraineté juive, les Européens continuent de faire pression sur Israël pour faire davantage de concessions unilatérales.

 

Mais le problème le plus urgent aujourd'hui c'est de savoir comment répondre au Hamas, qui, contrairement à la fourberie de l'Autorité palestinienne, énonce à  haute voix ses objectifs génocidaires. Il a toujours aprement rejeté toute négociation et a fait clairement comprendre que sa mission ultime - "peu importe le temps qu'il faudra" - ce sera de «combattre les Juifs et de les tuer» et de remplacer l'Etat juif par un califat islamique.

 

L'article 7 de la Charte du Hamas est explicite: " Le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à réaliser la promesse d'Allah, peu importe le temps qu'il faut. Le Prophète, la prière  d'Allah que la paix  soit sur ​​lui, dit: «L'heure du jugement ne viendra pas tant que les musulmans ne combatteront les Juifs et les tueront, même les Juifs qui se cacheront derrière les arbres et les pierres, et chaque arbre et chaque pierre dira:" Oh musulman, ô serviteur d'Allah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer» " à l'exception de l'arbre Gharqad, car c'est l'arbre des Juifs."

 

Ces derniers mois, le Hamas a proclamé à maintes reprises qu'il ressuscite son armée avec l'intention de libérer et d'imposer la charia sur l'ensemble de la «Palestine». Ses dirigeants exhortent continuellement leurs partisans à tuer des Juifs et maintenir des célébrations pour chaque civil israélien tué par un de leurs partisans affolés. C'est un lavage de cerveau de ses jeunes enfants à devenir des "martyrs" dans les prochaines batailles contre les Juifs, en soulignant que ce ne sont pas des actions défensives, mais les préparatifs d'une nouvelle confrontation militaire contre Israël à un moment de son choix.

 

Le Hamas a désespérément cherché à importer et fabriquer des missiles pour reconstituer ses stocks perdus au cours de la dernière guerre. Israël maintient qu'il peut et va éliminer ces missiles si nécessaire.

 

Mais beaucoup plus déconcertant sont les récents efforts frénétiques du Hamas pour reconstruire les tunnels détruits par l'armée israélienne au cours de la dernière guerre, et d'en créer plus de nouveaux. Le martèlement des exercices que la portée de tunnels (et peut-être même traversée) du territoire israélien est compréhensible alarmant pour les Israéliens vivant à proximité de ces zones.

 

Il est impossible que ces tunnels menant en territoire israélien pourraient être interprétés comme étant défensifs. En effet, les dirigeants du Hamas ne cachent pas leurs intentions. Leurs porte-parole ont déclaré qu'un certain nombre de tunnels ont déjà pénétré profondément en territoire israélien et se sont vantés à plusieurs reprises publiquement qu'ils seront utilisés pour envahir Israël et à tout le moins pour tuer ou enlever des civils israéliens qui allaient devenir les otages pour tirer parti de concessions telles que la libération de meurtriers de foule. Des assurances occasionnelles ultérieures qu'ils cherchent à conserver par le cessez-le-feu avec Israël et le Hamas n'est pas prêt pour une autre guerre ne n'est guère convaincant.

 

De la preuve révélée par le Hamas, ces nouveaux tunnels sont beaucoup plus sophistiqués et avancés que ceux détruits par Israël. Il est également clair que les matériaux de construction sont désespérément fournis par l'aide étrangère de reconstruction des maisons pour les citoyens de Gaza et elle a été détournée par le Hamas pour cette construction de tunnels. Il semble y avoir une urgence frénétique pour terminer le projet rapidement, comme en témoigne le nombre de dirigeants et militants du Hamas tués récemment lors d'accidents de construction.

 

Cela pose une menace très sérieuse. Le Hamas a peut-être tiré des leçons de ses vains efforts pour s'infiltrer en Israël via des tunnels pendant la dernière guerre. Faut-il, à D.ieu ne plaise, qu'il réussisse à envoyer des centaines de terroristes suicidaires en Israël à travers ces tunnels, et causer d'immenses dommages et du sang versé avant l'éradication totale de ce réseau par l'armée israélienne.

 

Je ne suis pas au courant des renseignements militaires. Mais de toutes les déclarations du gouvernement qui se veut «rassurant», il semblerait que, malgré nos réalisations technologiques extraordinaires y compris le Dôme de fer, on n'a pas encore mis au point les moyens d'identifier ou de localiser ces tunnels.

 

Après la dernière guerre, les Forces de Défense d'Israel ont déclaré qu'elle interviendraient militairement si le Hamas reprenait le projet de tunnels.Ce sont clairement des mots vides qui ont échoué à dissuader le Hamas, qui a le culot de se livrer à la construction du tunnel de 500 mètres de la frontière, à la vue de Tsahal.

 

Cela veut-il dire que nous sommes là simplement et attendons une attaque imminente qui aurait lieu à un moment choisi par les terroristes?

 

Ironiquement, le chef de l'opposition, le député Isaac Herzog, soutenu par sa partenaire, Tzipi Livni, a jailli comme un faucon sur cette question et fustigé le gouvernement pour ne pas répondre. Herzog a mis en garde: " Pourquoi attendons-nous que les terroristes en armes  émergent dans un kibboutz ou un moshav? ... Les dirigeants politiques doivent cesser d'hésiter ... et ordonner à l'armée israélienne de bombarder les tunnels et de détruire cette menace.... Un jour, nous nous réveillerons et découvrirons qu'une fois de plus, nous avons sous-estimé la gravité de la menace. ... Cela va nous coûter du sang et une terrible douleur ".

 

Herzog est dans le vrai en prononçant de tels avertissements. Quel pays resterait les bras croisés tandis que son voisin construit des tunnels pour pénétrer ses frontières avec les terroristes suicidaires dont l'objectif serait de tuer autant de civils que possible?

 

Netanyahu est conscient de cela. Toutefois, compte tenu de la situation internationale et de la presque certaine condamnation des Etats-Unis si Israël prenait des mesures préventives pour détruire les tunnels, il a peur que, dans le climat actuel, que cela puisse conduire à une condamnation du Conseil de sécurité de l'ONU, accompagnée par des sanctions pour lesquelles les Etats-Unis s'abstiendront de mettre leur véto.

 

Tout en reconnaissant ces préoccupations, il faut rappeler que notre action préventive a abouti à la victoire éclatante de la Guerre des Six Jours et inversement, comment notre peur de contrarier nos amis en tirant le premier coup conduit à la catastrophe de la guerre du Kippour.

 

Il ne fait aucun doute que nous serons condamnés si nous prenons des mesures préventives. Mais la responsabilité première d'un gouvernement est de protéger ses citoyens. Attendre que ces tueurs frénétiques se livrent à une frénésie d'assassinats contre nous avant de réagir c'est insoutenable. En outre, malgré les vociférations inévitables contre nous de nous défendre, le chaos actuel au Moyen-Orient et la guerre contre ISIS ne sont-ils pas aussi le bon moment pour s'occuper de cette menace?.

 

Ce qui est nécessaire c'est une forte campagne publique mondiale courte, dirigée vers les gouvernements, en soulignant la menace pour nos citoyens, soutenue par des preuves et des déclarations publiques du Hamas. Nous devrions dire clairement que si les tunnels terroristes construits avec l'intention de pénétrer nos frontières ne sont pas obturés et que l'avenir du fonçage de tunnels n'est pas stoppé, Israël n'aura pas d'autre choix que des mesures préventives pour sécuriser ses frontières et protéger la vie de ses citoyens. En outre, nous pouvons nous rapporter à un précédent. Les Egyptiens ont surmonté leur problème de tunnels du Hamas, qui les utilisait pour faire de la contrebande d'armes avec des terroristes islamiques de la péninsule du Sinaï, en creusant des fossés profonds et les inondant périodiquement d'eau de mer.

 

Israël ne cherche pas une autre guerre, mais ne peut rester les bras croisés pendant que l'ennemi se vante de ses intentions meurtrières ce qui est totalement irresponsable et tergiverser simplement peut ensuite conduire à beaucoup plus de victimes.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai