Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 10:24

Le Rapport révèle que parmi les ONG qui obtiennent 13 millions de shekels des Palestiniens, se trouvent entre autres Briser le silence, B'Tselem, et Rabbins pour les droits de l'homme.

 

By Raphael Poch

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/204903#.VoikN_nhDDe

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

B'tselem protest (illustration)

B'tselem protestation (illustration Flash 90)

Un rapport choquant compilé par le groupe sioniste Im Tirtzu examine 20 ONG israéliennes qui reçoivent des fonds étrangers et sont activement impliquées dans des activités anti-Israëliennes.

Le rapport donne une idée sur la somme d'argent reçue par chacune des organisations d'extrême gauche, qui participent ou créent activement des programmes médiatiques qui nuisent à Israël. Cette activité comprend la diffusion de la propagande anti-Israëlienne à travers le monde, travaille en vue de prévenir la punition des terroristes, et de défendre les terroristes des meurtres de citoyens israéliens.

Le financement étranger vient du New Israel Fund (NIF), des gouvernements étrangers, de l'UE - et plus de 13 millions de shekels d'une fondation palestinienne basée à Ramallah.

Matan Peleg, le PDG de Im Tirzu, a parlé à Arutz Sheva sur le pourquoi d'accepter de l'argent provenant de gouvernements étrangers et de la promotion de ces organisations qui se disent «pro-israéliennes» aux donateurs est un tel problème.

Peleg a dit: " Les dégâts que le New Israel Fund, en particulier, fait au pays, c'est qu'il donne une légitimité à revendiquer aux mouvements d'extrême gauche ainsi qu'aux organisations qui nuisent effectivement au pays, et qu'ils se revendiquent comme sionistes. Les bailleurs de fonds en Amérique ne connaissent peut-être pas tous les détails de ce que chaque organisation fait, lorsque le NIF se présente comme un fonds sioniste qui donne de l'argent pour aider Israël, mais la réalité est différente cet argent  donné est redistribuer à des organisations qui nuisent à Israël, c'est là le problème ".

Peleg a admis que  le FNI ne donne pas tout l'argent à des organisations qui nuisent à Israël, il donne aussi de l'argent à des causes lnobles.

En ce qui concerne la question d'un gouvernement étranger, Peleg dit cela est un problème encore plus grand.

Les gouvernements étrangers prennent un rôle actif dans la politique israélienne par l'intermédiaire de ces organisations  causant des dommages internes à Israël.

"C'est tout simplement abject", a déclaré Peleg, "et cela doit cesser."

"Nous savions que ces organisations sont parrainées par des gouvernements étrangers, mais nous avons été très surpris de l'énorme quantité de l'aide étrangère qui va à ces organisations. Les mots me manquent pour décrire à quel point la situation est grave", a dit Peleg.

Les organismes énumérées dans le rapport incluent: Breaking the Silence, B'Tselem, Adalah,  l'Association pour les droits civils en Israël, Yesh Din, Médecins pour les droits de l'homme, Rabbis for Human Rights, Stoptorture, Gisha, Bimkom, Machsom Watch, Hamoked , Zochrot, Coalition des Femmes pour la Paix, Who Profits, Ir Amim, Amnesty International, et Worker’s Hotline.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai