Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 20:58

Une chose après l'autre depuis que l'accord sur le nucléaire a été finalisé

 

Par Yochanan Visser

http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/18276#.VqJtq_nhDDd

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Après la finalisation de la mise en œuvre de l'accord nucléaire controversé avec l'Iran, l'administration Obama est apparemment à la recherche d'un nouveau défi de politique étrangère en allant s'en prendre à Israël.

 

Plus tôt cette semaine, l'ambassadeur américain en Israël, Dan Shapiro, a lancé une attaque virulente contre la politique d'Israël concernant les Palestiniens. Shapiro a dit à une conférence locale sur les questions liées à la sécurité que l'administration Obama est "préoccupée et perplexe par la stratégie d'Israël sur les implantations."

 

Shapiro a prétendu que les politiques de colonisation d'Israël ont fait échoué le processus qui aurait dû conduire à la formation d'un Etat palestinien et a affirmé " que de trop nombreuses attaques sur les Palestiniens manquent d'une enquête ou d'une réponse vigoureuse " de la part des autorités israéliennes.

 

Shapiro a fait ce commentaire le jour où des Arabes palestiniens ont assassiné une mère juive de six enfants et ont essayé d'attaquer une synagogue remplie de fidèles à Jérusalem. Le timing était l'une des raisons qui a suscité la colère des politiciens israéliens contre sa déclaration.

 

L'attaque de Shapiro sur le gouvernement israélien lors d'une des conférences les plus importantes dans l'Etat juif n'a pas été la première indication que l'administration Obama était de resserrer les vis sur Israël et sur l'impasse qui vise à établir un Etat palestinien dans la soi-disant «Cisjordanie» (Judée et Samarie) et la bande de Gaza.

 

La semaine dernière, le porte-parole du département d'Etat James Kirby et l'ambassade américaine à Tel Aviv ont critiqué Israël sur un projet de loi qui vise à forcer les organisations non gouvernementales nationales (ONG) qui mettent l'accent sur le conflit israélo-palestinien à être plus ouvertes sur le financement étranger de leur activités (souvent anti-israéliennes). Il ya plus de 170 ONG qui sont engagées dans la guerre cognitive et politique dans le cadre du conflit israélo-palestinien. Presque toutes ces ONG reçoivent un financement de l'Occident et elles sont majoritairement pro-palestiniennes.

 

Kirby a critiqué le projet de loi et a rejeté la revendication d'Israël du projet de loi est moins restrictif que la loi Foreign Agents Registration aux États-Unis, mais il n'a pas offert une explication pourquoi il le pensait.

 

L'ambassade américaine à Tel Aviv est allée encore plus loin et a émis deux déclarations rares exprimant son mécontentement sur le projet de loi et a répondu à l'affirmation d'Israël qui affirmait que son projet de loi est " moins strict que celui imposé par les Etats-Unis sur des types d'activités semblables en vertu de la Loi sur la Foreign Agents Registration."

 

La critique des fonctionnaires d'Obama sur ces questions et l'ingérence dans les affaires politiques internes d'Israël sont comparables à ce que l'Union européenne fait avec Israël.

 

L'UE a même fourni 30.000 euros à l'ONG israélienne B'Tselem pour lutter contre le projet de loi.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai