Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 18:47

Edito: Malgré la propagande calomnieuse contre Israël, les Palestiniens ont non seulement un Parlement, mais aussi des institutions d'enseignement supérieur, une force de police, des forces de sécurité, un système de justice et des prisons. Est-ce de l'apartheid? Merci à la domination israélienne, ils sont numéro 1 chez les diplômés universitaires dans le monde arabe. Est-ce l'oppression?

 

Par Ben Dror Yemini

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4759526,00.html

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Une Kabbalat Shabbat devait avoir lieu lors de la conférence de Chicago LGBTQ vendredi dernier, mais elle a été annulé par les organisateurs, et après avoir été frappé par la critique de l'Anti-Defamation League, l'annulation a été annulé. Sauf que lorsque la Kabbalat Shabbat a commencé, des centaines de hooligans des forces du progrès ont fait irruption. Il sont passés, entre autres raisons, à cause de la participation d'un représentant de la Jérusalem Open House pour la fierté et la tolérance, Sarah Kala-Meir. Aux cris de "l'apartheid" s'est adjoint, comme toujours, le slogan principal: " Du Jourdain à la mer, la Palestine sera libre."

 

Les idiots utiles, gays et lesbiennes ont enfilé le keffieh, ils n'ont jamais semblé plus pathétiques. Après tout, chacun d'entre eux aurait été jeté du haut d'un immeuble, comme un sac de patates, dans presque chacun des pays voisins d'Israël. Mais leur problème il est avec Israël.

The Gay Pride parade in Jerusalem. Not something that would happen in one of Israel's neighboring countries. (Photo: Ofer Meir)

Le défilé de la Gay Pride à Jérusalem. Ce n'est pas quelque chose qui se passerait dans un des pays voisins d'Israël. (Photo: Ofer Meir)

Quelles sont les causes de cette folie?

La question est, ce que l'enfer est la source de cette folie, qui vient de les franges et les écarts comme un cancer au milieu. Pour comprendre cela, nous devons nous pencher sur le raisonnement des hooligans.La mélodie familière. Nous devons penser au retour titre en première page du Haaretz en Octobre de 2012, qui a déclaré que " la plupart des Israéliens soutiennent le régime de l'apartheid dans le pays." Ce ne fut pas seulement un article. C'était le titre principal de la première page. Il a fait des vagues dans le monde en quelques heures.

 

Il n'y avait pas besoin d'attendre si longtemps, cependant, de savoir si cela était un mensonge. Le titre de l'histoire était basée sur un sondage effectué par une ONG de gauche. Le sondage en fait montrait que la situation était tout à fait le contraire, mais au diable les faits. Qui a besoin de ceux où la propagande est impliquée? Deux ou trois jours se sont écoulés, et le journal lui-même a imprimé une petite, petite clarification, à la page 5, qui n'a pas pu et n'a probablement vraiment pas voulu avoir l'intention de réparer les dégâts. Après tout, le dommage était la chose principale, et il a déjà été causé. Gideon Levy, qui a écrit l'histoire ainsi qu'une analyse sur le sujet, a admis qu'il avait eu tort. Mais en utilisant une sorte typique de la manipulation, il a expliqué qu'en fait il n'avait pas eu tort.

 

Une campagne contre la paix

Plus de trois années se sont écoulées depuis. Le journal a continué de pousser le mensonge de l'apartheid, et ces derniers mois, la propagande a continué d'augmenter. De plus en plus d'articles fournissent du carburant au feu de l'incitation. Ce n'est pas qu'il n'y ait aucune injustice , et ce n'est pas que ces injustices ne devraient pas être mises en lumière. Mais rien de tout cela n'a à voir avec un régime d'apartheid. Ce n'est pas que ce quelqu'un soit confus; c'est que ce quelqu'un intentionnellement travaille à confondre et à laisser une mauvaise impression.

 

Anti-Israel protesters in London. Campaigning against peace. (Photo: AP)

Manifestants anti-Israël à Londres. Lutter contre la paix. (Photo: AP)

Cette campagne a un objectif clairement déclaré : Pour faire d'Israël une Afrique du Sud, afin d'encourager " la pression de l'extérieur."

 

Le lien entre cette campagne et le mouvement BDS ne peut plus être caché. La portée que ce journal donne aux partisans des sanctions, et son soutien de Roger Waters (bassiste du groupe Pink Floyd), un des visages célèbres du mouvement BDS, sont des jalons dans la lutte. Et compte tenu du fait que ce journal, a la même vue, et publie beaucoup d'articles contre l'idée d'un «Etat juif» - ainsi, bien qu'il le nie mille et une fois, il est clair d'où le vent souffle. Si cela ressemble à un canard et cancanne comme un canard - C'est un canard.

 

L'intransigeance palestinienne

Contrôler les Palestiniens, il faut le reconnaître, c'est un grand problème. Un accord - de paix ou de séparation - c'est dans l'intérêt d'Israël. Nous pouvons et nous devons critiquer le gouvernement actuel de ne pas faire assez pour créer la séparation. Nous pouvons et nous devrions critiquer les injustices commises, et de telles injustices existent. Mais cette situation n'a rien de commun avec l'apartheid.

 

Depuis 1967 et jusqu'à ce jour, les Palestiniens ont rejeté la solution de deux états à chaque fois. Quand Arafat est allé à Washington pour donner la réponse palestinienne aux paramètres de Clinton, il a rencontré Bandar bin Sultan, l'ambassadeur d'Arabie Saoudite aux Etats-Unis, qui a exhorté Arafat à dire oui. " Si vous dites non, ce ne serait pas une tragédie - ce serait un crime." Arafat est allé à la Maison Blanche et a commis le crime. Ce fut aussi la réponse de M. Abbas à l'initiative d'Olmert en 2008. Et Abbas eu la même réponse à Barack Obama et John Kerry, qui lui a présenté un projet le 17 Mars 2014.

 

C'est ce qu'il y a derrière le contrôle continue d'Israël de la Cisjordanie. Israël a déjà quitté la bande de Gaza. Beaucoup espérait à l'époque que la direction palestinienne saurait profiter de cette occasion historique afin de faire quelque chose pour le peuple palestinien: plus d'usines, plus d'éducation, plus de bien-être, et une plus grande prospérité. Mais ils ont choisi le chemin inverse: L'industrie de la mort et du terrorisme.

 

La discrimination n'est pas l'apartheid

Les Arabes israéliens sont des citoyens. Ils votent pour la Knesset, ils détiennent certains des postes clés et de haut niveau dans les hôpitaux, ils servent comme juges, et plus encore. L'égalité n'est pas encore terminée; nous avons encore besoin de nous battre pour elle. Il ya discrimination ici et là, et nous devons lutter contre cela aussi. La discrimination est pas l'apartheid.Génération deuxième et troisième musulmans en Europe sont loin du niveau des réalisations et de l'égalité des Arabes israéliens.

 

Les Arabes dans les territoires ont une histoire totalement différente. La plupart d'entre eux vivent sous la domination palestinienne, qui a été créé dans le cadre des Accords d'Oslo.Ils ont tous  voté pour l'Autorité palestinienne. Ils ont leur propre parlement et leur propre gouvernement. Le contrôle israélien continue surtout parce que la direction palestinienne a rejeté à plusieurs reprises toute proposition pour un accord sur la base de l'idée de deux Etats pour deux peuples. Et il y a la préoccupation que dès qu'Israël quittera la Cisjordanie, exactement la même chose qui est arrivé dans la bande de Gaza se passera là.

 

Cela ne signifie pas que le gouvernement israélien est innocent des injustices. Ces injustices doivent être critiquées, tout comme l'entreprise de colonisation doit être critiquée. Mais l'affirmation que ceci est un régime d'apartheid c'est de la misérable démagogie. Les Palestiniens ont non seulement un Parlement, mais aussi des institutions indépendantes d'enseignement supérieur, une force de police, des forces de sécurité, un système de justice et des prisons. Est-ce de l'apartheid? Merci à ce contrôle israélien, grâce auquel les Palestiniens sont passés de zéro établissements d'enseignement supérieur à être les premiers parmi les diplômés universitaires dans le monde arabe. Est-ce de l'apartheid? Est-ce de l'oppression?

 

Mais Haaretz insiste, encore et encore, nourrisant le mythe de l'apartheid. Un des publicistes de ce journal a écrit que " Israël n'a pas besoin de chambres à gaz pour exterminer les Palestiniens. Il le fait en augmentant le taux de mortalité infantile."  La vérité est tout le contraire de cela. Les taux de mortalité infantile ont chuté de façon spectaculaire. Mais sa main n'a pas tremblé, lorsqu'il a écrit cette diffamation de sang pour une publication importante en Europe. Cette habitude a été tenue par une minorité négligeable.Aujourd'hui, elle est la position prédominante du journal, qui nourrit cette diffamation de sang.

 

L'antisémitisme en raison des mensonges sur Israël

L'enquête sur l'antisémitisme publiée la semaine dernière a révélé le fait que 40 pour cent des Européens ont des opinions antisémites. Ceux qui disent que c'est "à cause d'Israël" ont raison. Bien sûr. Quand Israël est présenté comme un Etat d'apartheid, un état des ténèbres, et un Etat qui commet des crimes non-stop - l'antisémitisme se développe. Alors vous avez besoin d'être plus précis - Ce n'est pas à cause de ce que fait Israël, c'est à cause des mensonges contre Israël. Et non, ce n'est pas en raison d'une politique spécifique ou du gouvernement actuel, qui doit être critiqué. Après tout, la campagne anti-israélienne était en plein essor, même quand Ehud Olmert et Tzipi Livni ont conduit le pays.

 

La campagne de l'apartheid obtient des résultats. Elle ne favorise pas la paix ou la réconciliation, elle crée des résultats inverses. Elle hausse le taux de l'antisémitisme, encourage les hooligans qui soutiennent le mouvement BDS, rt renforce l'intransigeance palestinienne, elle rend les chances de paix de plus en plus minimes.

 

Un Etat démocratique ne fait pas taire ceux qui répandent diffamations Tout ce qui peut être fait c'est de les exposer afin de lutter contre leurs effets destructeurs.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai