Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 15:34

Israël travaille pour bloquer la résolution de l'UE qui met l'accent sur la distinction entre Israël et les «implantations».

Par Ben Ariel, 

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/206514#.VppLg_nhDDc

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le Ministère des Affaires étrangères d'Israël fait des efforts de la dernière chance pour bloquer une résolution de l'Union européenne (UE) en instance, qui met l'accent sur ​​la distinction entre l'adéquat Israël et les territoires capturés lors de la guerre des Six Jours en 1967, Haaretz l'révélé vendredi.

 

L'adoption de la résolution pourrait conduire à de nouvelles sanctions contre les communautés israéliennes en Judée et Samarie, les hauts fonctionnaires à Jérusalem et les diplomates européens l'ont dit au journal.

 

La résolution devrait être publié lundi, à l'issue de la réunion mensuelle du Conseil des affaires étrangères, comprenant les ministres des Affaires étrangères des 28 Etats membres de l'UE.

 

C'était initialement prévu pour être relativement modéré, mais le libellé du projet s"est de plus en plus durci à l'égard d'Israël pendant la séance de jeudi au siège de l'UE à Bruxelles, selon de hauts responsables israéliens qui ont parlé au Haaretz.

 

Selon des diplomates européens et israéliens qui ont vu le dernier projet de la résolution, ce sont ses principaux points:

 

Le projet met l'accent sur la distinction faite par l'UE entre Israël et les «implantations», en disant: " L'UE continuera à faire sans équivoque et explicitement la distinction entre Israël et tous les territoires occupés par Israël en 1967."

 

" Les Accords de l'UE avec l'Etat d'Israël ne sont applicables qu'à l'État d'Israël. L'UE et ses Etats membres sont unis dans leur engagement à assurer la pleine mise en œuvre de la législation et des accords de l'UE applicables aux produits des colonies existantes. L'UE réaffirme sa décision (aux produits de marque de Judée et de Samarie ed.) et ne juge pas un boycott d'Israël, auquel s'oppose l'UE ", le projet continue, selon le texte publié par Haaretz.

 

Le projet indique que l'UE envisagera de prendre des mesures pour sauver la solution à deux Etats. " L'UE continuera à suivre de près l'évolution sur le terrain et leurs implications plus larges ", dit le projet." L'UE envisagera d'autres mesures pour protéger la viabilité de la solution à deux Etats, qui est constamment érodé par de nouveaux faits sur le terrain."

 

Il soutient la proposition de la France qu'un groupe de soutien international soit créé pour promouvoir le processus de paix israélo-palestinien et de convoquer une conférence internationale de paix afin de relancer les négociations régionales, multi-faces entre Israël, les Palestiniens et les Etats arabes.

 

Le projet comprend également une référence indirecte à la loi sur les ONG promue par ministre de la Justice Ayelet Shaked, et même assimile la conduite d'Israël en ce qui concerne les ONG avec celle de l'Autorité palestinienne. "L'UE est préoccupée par les tentatives d'étouffer la société civile des deux côtés", selon Haaretz.

 

Un haut fonctionnaire à Jérusalem a déclaré au journal que les ambassadeurs israéliens dans tous les pays européens ainsi que ceux des institutions de l'UE à Bruxelles avaient travaillé tout au long de jeudi et vendredi, dans un effort pour adoucir le projet de résolution promu par la Suède, l'Irlande et, dans une certaine mesure, la France.

 

Mais jusqu'à présent, cet effort n'a pas rencontré le succès.

 

" Les projets sont devenus de plus en plus rudes à chaque instant," le fonctionnaire israélien a dit au Haaretz. " Les Suédois et les Irlandais poussent et il semble que nos amis ne sont pas en mesure de résister. Les Allemands tentent de tenir le coup, mais n'y réussissent pas."

 

Les fonctionnaires à Jérusalem ont souligné que l'acceptation de la résolution dans sa forme actuelle aurait des conséquences graves, et pourrait entraîner une augmentation des sanctions contre les communautés juives en Judée et Samarie.

 

Comme indiqué dans le projet de résolution lui-même, il suit la récente décision de l'UE d'étiqueter les produits israéliens de Judée, Samarie et du Golan comme des " produits des colonies ".

 

Le chef de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini, a récemment réitéré que l'Union européenne n'abandonnera pas  son étiquetage, indiquant que l'UE est "unie sur ces directives techniques sur l'indication d'origine" et continuera d'insister sur le plan de l'étiquetage " ce n'est en aucun cas un boycott ".

 

De nombreux experts ont averti que l'étiquetage est seulement la première étape menant à un boycott total d'Israël, notamment compte tenu du rôle actif du Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), les groupes de boycott ont obtenu le passage de l'étiquetage.

 

Suite à la décision de l'étiquetage, le Premier ministre Binyamin Netanyahu a chargé le ministère des Affaires étrangères de réévaluer sa participation aux institutions de l'UE concernant le processus politique avec les Palestiniens, dans le sillage de la décision de l'étiquetage.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai