Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 08:22

Par Steve Feldman

 http://www.americanthinker.com/blog/2015/12/ny_times_covers_up_an_inconvenient_truth_for_palestinian_authority.html#ixzz3ttsasvCv 

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

 

Ils l'ont fait à nouveau - et même davantage!

 

Le New York Times a une histoire mettant en vedette des articles en évidence quand Israël ou les Israéliens se sont prétendument mal conduit, tout en enterrant des articles quand Israël ou les Israéliens ou les juifs sont les victimes.

 

C'est arrivé à nouveau la semaine dernière - 1 décembre - avec une omission stupéfiante aggravant le motif du Times.

Le Times a publié un article mettant à jour un acte particulièrement choquant et odieux: L'attaque arabo--palestinienne sur les athlètes , entraîneurs et arbitres israéliens, aux Jeux olympiques d'été de 1972 à Munich, en  Allemagne.

La veuve de l'un des Olympiens tués a révélé nouvelles et particulièrement horribles à propos de l'attaque sur la base des informations fournies par les autorités allemandes: Tous les Israéliens ont été battus par leurs ravisseurs, et au moins l'un des Israéliens assassinés dans le village olympique a été torturé et les organes génitaux mutilés par ses les Arabes palestiniens. Il y a des preuves photographiques de la mutilation.

La version électronique de l'article est classé sous la rubrique «Sport». Une note indique la version imprimée a été publié sur la page B10 de l'édition du New York Times.

L'article de Sam Borden est important dans la longueur, avec plus de 1300 mots. Toutefois, si ironiquement, choquant ou prévisible: Deux mots importants qui devraient être dans l'article ne sont pas: "Mahmoud Abbas."

Abbas - qui, aujourd'hui, est à la fois le président de l'Autorité palestinienne, président de l'OLP (groupe dominant de l'Autorité palestinienne) et président du Fatah (plus grande faction de l'OLP) - a financé l'attaque. On pourrait penser qu'un tel fait mérite au moins une mention si ce n'est un paragraphe complet. On aurait pu le penser.

Un peu d'histoire: En 1972, Abbas était un membre du Comité central du mouvement Fatah et a siégé au Conseil national palestinien et le Comité exécutif de l'OLP. Ceux-ci étaient des terroristes, après tout. Abbas avait dû savoir que l'argent n'allait pas être utilisé pour remplir de fleurs  les boulevards de Ramallah et de Jénine.

Abbas est également connu par son nom de guerre: Abou Mazen.

Les nouvelles de l'engagement de M. Abbas dans le massacre de Munich ont été révélé la première fois en 1999 par Abou Daoud dans ses mémoires à propos de l'attaque. C'était Daoud qui avait planifié l'attaque. Il avait confirmé le rôle de M. Abbas dans une interview ultérieure dans Sports Illustrated intitulé "Une visite douloureuse" par Don Yaeger du Service des Sports du Times!.

Daoud observait que le rôe d'Abbas/Mazen dans le processus de paix et les désormais célèbres Accords d'Oslo cérémonie de signature, le 13 Septembre 1993, sur la pelouse de la Maison Blanche: 

Daoud a noté: " Pensez-vous que ... cette présence aurait été possible si les Israéliens avaient connu que Abou Mazen était le financier de nos activités? J'en doute."

Les terroristes arabes palestiniens, opérant sous le couvert de «Septembre noir», ont attaqué les Israéliens aux Jeux olympiques officiellement pour obtenir la libération de 200 terroristes arabes détenus dans les prisons israéliennes. Mais la mutilation et la torture des Israéliens à Munich rend l'attaque plus que simplement un acte politique. Après avoir tué deux Israéliens presque immédiatement, les neuf Israéliens restants ont été tenu en otages; drame diffusé en direct sur les chaines du monde entier, et en Amérique ce drame a été couvert mémorablement par Jim McKay d'ABC. Les terroristes avaient pris les otages israéliens sur un aéroport où ils devaient ensemble s'envoler pour le Caire. Une tentative par les autorités allemandes pour sauver les Israéliens a été bâclée et tous les Israéliens ont été tué ainsi qu'un policier allemand et certains des terroristes.

Le New York Times a peut-être pensé que le rôle d'Abbas dans cette sauvagerie qui a entachée les Jeux olympiques n'était pas convenable d'imprimer ou de noter en ligne, mais nous, nous le faisons.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai