Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 20:11

Par Michael Freund
http://www.michaelfreund.org/18155/stop-palestinian-violence

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Ces dernières semaines en Israël ont été parmi les plus délicates et les plus bouleversantes dans la mémoire récente. Il semble que pas un jour ne passe sans une multitude d'attaques, que les Palestiniens continuent de mener une campagne de terreur et de violence alimentée par une haine originelle.

 

Alors que j'écris ces mots, une famille juive de Safed est en deuil de leur fille de 21 ans, Hadar Buchris, qui a été brutalement poignardé à mort dimanche par un Palestinien dans le Gush Etzion. Buchris venait de rentrer d'un voyage à l'étranger, et était sur le chemin pour étudier la Torah au séminaire religieux de Bat Ayin quand sa vie a été brutalement interrompue.

 

Malheureusement, sa famille n'est pas la seule au cours de ces dernières semaines à voir le monde s'écrouler sur eux.

 

Cela suffit! Il est temps que cette folie prenne fin, et pour Israël d'entreprendre une campagne de lutte contre le terrorisme global pour restaurer un sentiment de sécurité de base dans les rues de la nation.

 

Depuis le début Octobre, les Palestiniens ont effectué 70 attaques au couteau, 10 fusillades et 10 à la voiture-bélier, toutes ces agressions ayant pour but d'assassiner et de mutiler autant de Juifs que possible.

 

Mais même ces statistiques ne racontent qu'une partie de l'histoire.

 

Les chiffres sont curieux. Parfois, ils cachent plus qu'ils ne révèlent, nous fournissant un aperçu froid et rigide de la vérité tout en obscurcissant tout, le sentiment et l'émotion de la situation. Et pourtant, à l'occasion, les chiffres peuvent également enfermer un état de choses, nous dire beaucoup de ce que nous devons savoir d'une manière concise et conventionnelle. Et cela, je crois, que c'est exactement un de ces cas.

 

Selon le Service de la sécurité générale d'Israël (ESG), aussi connu comme le Shin Bet, Octobre a vu le plus grand nombre d'attaques terroristes mensuelles à Yerushalayim, Yehouda (Judée) et Shomron (Samarie) au cours des neuf dernières années.

 

Il peut sembler difficile à comprendre, mais l'ESG a recensé un total de 602 attaques le mois dernier. Oui, vous avez bien lu: 602 attaques - lapidations, bombes incendiaires et d'autres voies de fait - juste pendant les 31 jours d'Octobre. Cela équivaut en moyenne à près de 20 attaques par jour, chaque jour, sur une période d'un mois.

 

Pendant cette même période, plusi d'Israéliens ont été blessé que dans l'ensemble de l'année 2014 ou 2013.

 

Aucune nation au monde ne tolérerait une telle situation, et même Israël ne le devrait pas.

 

Qu'est-ce que ces chiffres nous disent très clairement que le terrorisme palestinien continue de frapper à un rythme à couper le souffle, et que les mesures adoptées par le gouvernement israélien ont jusqu'à présent échoué à endiguer la vague de violence.

 

Cela ne peut tout simplement pas continuer.

 

La première chose devrait faire Israël: c'est de museler l'incitation quotidienne vomie par les Palestiniens, que ce soit via les journaux, la radio, la télévision ou les médias sociaux. Il n'y a aucune raison que les organes de presse palestiniens, qui fomentent la violence, prônent leterrorisme et créer un environnement hostile et menaçant devraient être autorisés à continuer à fonctionner. La liberté de la presse n'a pas - et ne doit pas - comprendre la liberté d'appeler au meurtre.

 

En outre, des mesures beaucoup plus sévères doivent être prises pour dissuader les Palestiniens de se réveiller le matin et de décider d'aller à une séance de coups de couteau. Celles-ci pourraient inclure la suppression des droits de résidence des membres de leur famille, la démolition de leurs maisons, et interdire le droit de visite à leurs proches, de travailler en Israël, et d'autres étapes.

 

En outre, l'Etat juif doit créer un lien direct entre les actions et les réactions israélo-palestiniennes  afin que les terroristes sachent qu'ils ne peuvent pas agir en toute impunité. Par exemple, chaque fois qu'un palestinien effectue une attaque, Israël se doit d'imposer des restrictions immédiates sur l'agriculture et le commerce palestinien, de sorte que chaque Palestinien saura que si il ou elle se livre à la violence, il va causer des dommages à l'économie palestinienne. En outre, si Israël déclarait que chaque attaque palestinienne donnerait instantanément lieu à un permis de construire des logements pour les juifs en Yehouda et Shomron, ce serait envoyer un message clair aux Palestiniens que la terreur ne ferait que nuire à leur propre cause.

 

Enfin, Israël doit donner un ultimatum à l'Autorité palestinienne à Ramallah: si vous ne mettez pas fin à la campagne de terreur, alors nous le ferons.

 

Comme Winston Churchill l'a fait remarqué à juste titre: "Il est inutile de dire",« Nous faisons de notre mieux ». « Vous avez à faire ce qui est nécessaire pour réussir ».

 

Et ce qui est nécessaire maintenant pour Israël, c'est de se protéger lui-même et ses habitants,  B'Siyata d'Shmaya,(בס"ד - בסיעתא דשמיא) et faire tout ce qu'il faut pour arrêter l'assaut quotidien de la violence palestinienne.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai