Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 17:24

Par Isi Leibler

http://wordfromjerusalem.com/the-global-jihadist-onslaught-and-european-jews/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

By Azurfrog (Own work) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

 

Ce massacre d'au moins 129 civils à Paris, au cœur de l'Europe, pourrait être conçu par une demi-douzaine de tueurs entraînés militairement c'est un indicateur de ce que nous pouvons nous attendre à l'avenir à moins que des mesures impitoyables soient prises pour affronter les terroristes dans leur base et inverser la tendance. Cela exigera plus que des sorties de bombardement, mais le déploiement de forces terrestres auquel le président américain Barack Obama résiste encore cruellement.

 

Ne sous-estimons pas le défi. Nous sommes confrontés à un brutal conflit de civilisations où tous les coups sont permis dans lequel les forces du mal motivées par un culte de la mort nous ramenerait à l'âge des ténèbres. Les barbares sont déjà entrés et nous avons été témoins des horreurs effrayantes que les êtres humains ont la capacité de s'infliger.

 

Ce qui est étonnant c'est que même après cette dernière manifestation, de nombreux dirigeants européens restent dans le déni et ne parviennent pas à reconnaître que nous ne sommes pas confrontés à des terroristes nihilistes stupides, mais à des extrémistes islamistes fanatiques engagés dans la destruction de la civilisation occidentale et de la démocratie. La menace émane du large flux fonfamentaliste islamique et ne peut être limitée à des sunnites ou à des chiites, malgré le fait qu'ils s'entretuent.

 

La réalité c'est quele chiisme pas moins que le sunnisme sont tous deux totalement opposé à la démocratie et à la liberté d'expression et cherchent à imposer la charia.

 

Que cela vienne d'al-Qaida, d'ISIS, du régime iranien, du Hezbollah, du Hamas, et même de l'Autorité palestinienne, qui condamnent les meurtres de Paris, mais bénissent l'effusion de sang juif, ils partagent tous une haine sous-jacente de la civilisation occidentale, du christianisme et du judaïsme.

 

Notre première confrontation majeure avec le terrorisme islamique au-delà du Moyen-Orient a été l'atrocité du World Trade Center le 11/9/2001. Mais depuis l'assassinat ciblé d'Oussama ben Laden, il y a eu un effort déterminé pour nous convaincre que la menace de l'extrémisme islamique a été vaincu. Les Etats-Unis ont fait des efforts concertés pour courtiser et parfois même contre-productifs de s'être humiliés pour apaiser les fondamentalistes islamiques tels que les Frères musulmans et le régime iranien.

 

C'est Obama, qui a insisté sur l'effacement de toute référence à "la terreur islamique» ou tout lien possible entre l'islam fondamentaliste et le terrorisme. Ceci, malgré le fait que mis à part quelques éclats individuels de la suprématie blanche, tous les cas de terrorisme organisé ont été inspiré par la frénésie religieuse islamique. L'organisation qui occupent actuellement le feu des projecteurs est ISIS, composée de sunnites, mais le Hezbollah chiite, comme le Hamas sunnite, sont des oiseaux au même plumage.

 

Malgré les cris meurtriers de «Allah Akbar» par les tueurs, le gouvernement français et les médias sont encore maintenant à mettre leurs têtes dans le sable lorsqu'il s'agit d'identifier l'ennemi. Le terme «terrorisme islamique» a tout simplement été supprimé du lexique politique.

 

Si nous mettons de coté la rectitude politique et c'est une reconnaissance du fait que nous sommes confrontés à une menace dans le monde entier que notre existence et que la qualité de vie provient des extrémistes islamistes organisés, nous ne pourrons pas nous rassembler et nous unir pour écraser ces éléments.

 

Les extrémistes islamiques comprennent qu'avec un effort minimal, ils peuvent orchestrer des attaques dans les villes occidentales de premier plan à un coût marginal. Comme en témoigne aujourd'hui à Paris et plus tôt dans Mumbai, une demi-douzaine de fanatiques suicidaires armés  implantés ou résidents dans des communautés sont capables d'infliger des dégâts importants.

 

La situation en Europe est catastrophique. La plupart des pays, en particulier la France, maintenant accueillent d'importantes communautés musulmanes, dont une proportion importante est radicalisée, antidémocratique et compatit aux actes terroristes. Les sondages d'opinion indépendants montrent que les musulmans modérés et respectueux des lois sont en minorité et intimidés. Ce qui est effrayant c'est l'émergence de musulmans Européens de la deuxième génération très instruits, du cru qui ont eu un lavage de cerveau dans leurs communautés locales pour devenir des fanatiques islamistes. Un nombre important de volontaire pour le service militaire en Syrie et se sont engagés lors du retour dans leur pays d'origine  à devenir des martyrs.

 

Le comble est le flux massif de «réfugiés» qui menace de changer complètement la démographie de l'Europe.Impossible à intégrer ses minorités musulmanes existantes, il y a peu de doute que le nouveau flux, qui comprend inévitablement un grand nombre de radicaux antidémocratiques et pathologiquement anti-sémites xénophobes, ne fera que renforcer les éléments extrémistes islamiques existants. Ces «réfugiés» sans aucun doute intègrent également un nombre considérable de djihadistes qui agiront immédiatement ou resteront des "dormants" jusqu'à ce que une nouvelle opération terroriste soit lancée.

 

Au milieu de cette turbulente, migration massive et les craintes de nouvelles attaques terroristes, l'avenir pour les juifs européens apparaît plus sombre que jamais.

Les Juifs dans la plupart de l'Europe étaient déjà considérés comme des parias depuis de nombreuses années. Aujourd'hui, le niveau d'anti-israélisme a atteint des niveaux records. La majorité des Européens pensent qu'Israël représente une plus grande menace pour la sécurité mondiale que l'Iran et la Corée du Nord. La plupart sont convaincus que les Israéliens ont des intentions génocidaires par rapport aux Arabes, ne font aucune distinction entre les terroristes palestiniens et juifs victimes de la terreur et fréquemment condamnent les Israéliens pour se défendre contre les fanatiques religieux couteau à la main qui sont convaincus qu'ils vont atteindre le paradis, si ils meurent pendant le meurtre de Juifs.

 

Alors que des millions de Syriens ont été déplacé et massacré, les dirigeants européens semblent plus préoccupés par l'étiquetage des produits fabriqués par les Israéliens sur la Ligne verte que d'identifier les terroristes. Ironiquement, l'UE ne considère pas l'aile politique (sic) du Hezbollah d'être un corps terroriste. Il reste un refus de reconnaître que les tueurs frénétiques de Juifs israéliens et  le meurtre de civils à Parisb par les terroristes de l'Etat islamique, sont tous des éléments de la même entreprise terroriste islamique mondiale.

 

Malgré la plus grande préoccupation au sujet du terrorisme islamique dans le sillage des attaques choquantes à Paris, même maintenant, il est hautement improbable, que les attitudes négatives françaises envers Israël, diminuent, elles visent à apaiser les Arabes.

 

Bien que de nombreux parlementaires et chefs d'Etat occidentaux un intérêt de pure forme, pour l'antisémitisme qui semble se répandre sur le continent comme un tsunami avec l'augmentation de l'incitation et de la violence dans la plupart des villes européennes.

 

En plus de cela, les minorités musulmanes tranquilles de longue date se sont radicalisées par des terroristes qui couvaient dans leur milieu. Ce sera intensifié par le soutien de musulmans européens de retour de Syrie et d'Irak, faisant la promotion de leur vision du monde djihadiste.

 

Ces tendances négatives se sont considérablement renforcées par ce que peut représenter le plus grand mouvement migratoire du siècle. Après que l'Islam a échoué pour des siècles à conquérir l'Europe militairement, si ce flot de «réfugiés» n'est pas enrayé, il peut encore triompher par des moyens démographiques.

 

Dans une démocratie, les politiciens ont tendance à réagir en fin de compte à l'opinion publique. Dans ce climat 'boule de neige' les électeurs musulmans antisémites, combinés avec l'augmentation de la gauche populaire antisémitisme, l'avenir politique pour les Juifs est sombre.

 

Ce qui est le pire c'est que, dans pratiquement tous les pays européens, les principaux bénéficiaires de ces bouleversements seront- la droite et les partis politiques radicaux, dont certains sont encore en train de se purger de reliques antisémites du passé et d'autres, en particulier en Grèce et en Hongrie, qui ont des partis néo-nazis purs et simples.

 

Dans ces circonstances, à tout point de vue, les Juifs européens peuvent s'attendre à des temps plus difficiles. Leur existence de paria comme va couler à des profondeurs et leur sécurité sera inévitablement encore affaiblie.

 

Pour ceux qui cherchent à maintenir la continuité juive, l'Europe commence à ressembler à un cimetière.Les Communautés juives sans doute s'attarderont-elles sur le continent. Mais quelle sorte de vie seront ces enclaves juives endureront-elles un tel antisémitisme, la violence et l'hostilité sauvages à Israël?Les  Valeurs et la fierté juives pourront-elles être inculquées chez les jeunes juifs dans un tel climat?

 

Beaucoup de Juifs ont envisagé de partir pour de nombreuses années. Les Evénements à Paris au cours de la dernière année et la vague massive de la migration musulmane, y compris djihadiste et des éléments antisémites, ne font que renforcer ces craintes légitimes. Chaque Juif engagé devrait maintenantpenser à faire son aliya. Ceux qui sont incapables de se déraciner pour des raisons économiques ou sociales, devraient au moins encourager leurs enfants à se émigrer en Israël.

 

Oui, il y a le terrorisme en Israël. Mais les Juifs peuvent se sentir infiniment plus en sécurité ici que dans les pays européens. En Israël, ils se réuniront avec leur parents et participer à leur propre patrie juive dans laquelle leur propre armée,va les défendre contre les antisémites et les djihadistes plutôt que des forces étrangères,.

 

Ceci  est sûrement un dernier réveil pour appeler les Juifs d'Europe à envisager de faire leur aliya et de participer à cette grande entreprise juive.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai