Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 11:38

Par Tsvi Sadan

http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/27834/Default.aspx

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

 

La nouvelle vidéo montrant une visite du groupe israélien radical "Briser le silence" à Hébron a forcé organes de presse israéliens à faire face à cette organisation qui est à l'origine des dommages considérables à la réputation d'Israël.

 

"Briser le silence" est une exploitation de l'organe de gauche, sous le prétexte d'exposer les atrocités de Tsahal alléguées en Cisjordanie et à Gaza. Ce groupe, dont le but est de mettre fin à l '"occupation", a gagné la faveur des pays européens qui aujourd'hui financent ses activités, parmi lesquelles celles de s'écarter des "missions d'établissement des faits" des Nations Unies de 2009 et 2014 et qui a accusé Israël d'avoir commis des crimes de guerre à Gaza. En Juin dernier, Israël s'est officiellement plaint auprès du gouvernement suisse de son financement à cette organisation.

 

La vidéo publiée hier est l'œuvre de Amit Deri, un commandant de peloton de réserve de Tsahal qui a eu assez de l'activité subversive de "briser le silence" à Hébron et ailleurs.

 

Sur sa page Facebook Deri écrit: " Bien que je pensais avoir tout vu, ce qui est arrivé pendant mon dernier devoir de réserve (méluïm) à Hébron a réussi à me surprendre et à me décevoir." La vidéo montre un des dirigeants de "Briser le Silence", Avner Gevaryahu, dire à un petit groupe de touristes  britanniques des histoires détachées de tout contexte (une technique favorie parmi ces groupes) qui étaient censées démontrer combien l'armée israélienne est inhumaine.

 

Une des histoires parle de "soldats utilisant des mitrailleuses pour frapper des centres civils à Hébron." Répondant à la question de savoir combien ont été tué dans cette attaque présumée, Yehuda Shaul, le porte-parole de "Briser le Silence"  n'a pu fournir le nom d'une seule victime palestinienne à partir d'un événement qui a prétendument eu lieu en réponse au meurtre de Shalhevet  par un tireur palestinien tuant l'enfant en 2001.

 

Une autre histoire parle de soldats en colère qui essaient de regarder un match de football important. Ils "cherchent un appartement qui a une antenne parabolique, bandent les yeux des gens là-bas et regardent le match. " Cela arrive quand il y a un match important à la télévision ", a affirmé le guide.

 

Même si on considére cette histoire comme dérisoire, lorsqu'on lui a demandé si de telles choses se sont passées vraiment, Deri a dit que pendant toutes les années qu'il a servi à Hébron il n'a jamais rencontré quelque chose de ce genre. Se défendant, Deri a déclaré candidement que les «échecs moraux» pouvaient avoir existés. Mais contrairement à la suggestion de "Briser le silence" ces échecs sont une politique délibérée, Deri insiste qu'ils sont de rares exceptions qui sont traitées avec sévérité par les tribunaux deTSAHAL.

 

Amit Deri est le dernier en date à s'ajouter à un nombre croissant d'Israéliens fatigués des organisations sociales alimentées par des fonds européens travaillant pour diffamer Israël au service d'un agenda politique rejeté et ressenti par la majorité de la nation.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai