Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 15:08

Par Robert Nessim Cohen Tanugi

La lettre du Lien Israël-Diaspora, le 26/11/15

malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Il était grand temps de riposter aux islamo-salafistes en exterminant leurs tueurs fanatisés, coupables du massacre ignoble du 13 novembre, de déclencher le plan vigie pirate au plus haut niveau, de recenser les terroristes en puissance, de menacer et de frapper Daech, de lui faire la guerre et de mobiliser ce qui reste de notre armée. Oui, il était temps que Hollande le fasse : avec près d’un an de retard et des morts de trop…

 

Pour mieux cacher ses responsabilités, il a choisi la surenchère, l’appel au nationalisme le plus cocardier et caricatural qui fait injure à la mémoire des victimes. C’est la maladie de la « manif » permanente, chère à François Hollande et à son courant de pensée, c’est le recours systématique à l’émotion plutôt qu’à la raison.

 

L'appel discordant d’un anti nationaliste convaincu demandant effrontément à tous les Français de déployer ce vendredi le drapeau tricolore - pas même en berne - est indécent et pue l’arrivisme et la manipulation politicienne.

 

Hollande se lance dans l’activisme et appelle l'Europe et les USA, c'est-à-dire le monde chrétien, à une véritable croisade contre un ennemi qui, précisément, prétend symboliser le "Croissant".

 

Malheureusement, le défi que l’Occident doit relever ne se gagnera pas avec les manifs, l'émotion, l'appel à la croisade, l’ouverture des frontières à tout va, le vote aux étrangers, la naturalisation au rabais, l’immigration incontrôlée, l’inalphabétisme etc.

 

De plus, le discours de François Hollande est truffé de graves erreurs de fond. Il montre du doigt le terrorisme. Mais ces terroristes ne sont pas de quelconques délinquants motivés par des intérêts matériels. Bien au contraire, ils sont désintéressés et motivés avant tout par une idéologie, de surcroît totalitaire. C'est elle qui est la cause et le terrorisme n’en est que le symptôme.

 

Pour comble, François Hollande précise que ce n’est surtout pas une guerre de civilisation ! Or c'est très exactement une guerre de civilisation : les salafistes le revendiquent. Ce qu'ils veulent et proclament c'est de détruire notre civilisation fondée sur la démocratie et la liberté. Alors que dans la démocratie l'homme décide, dans la charia, seul dieu décide et l'homme doit se soumettre à sa décision. Le Djihad, c’est renverser et exterminer ceux qui refusent de se soumettre aux injonctions divines au nom de la liberté individuelle. C’est dire que la civilisation européenne et la civilisation islamiste-salafiste sont incompatibles : il faut choisir : c'est l'une ou l'autre. L’homme décide ou Allah décide : telle est la question.

 

Bref, le tortueux Hollande singe Le Pen pour lui voler des voix. Mais les Français préfèreront toujours l’original à la copie. Imaginez-vous de Gaulle demander aux Français de brandir le drapeau pour conjurer le fléau islamiste? Pitoyable...

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai