Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Al-Sabireen: Nouveau groupe terroriste palestinien affidé de l'Iran

1 Novembre 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Khaled Abu Toameh

http://www.gatestoneinstitute.org/6774/palestinian-sabireen

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

L'accord sur le nucléaire entre l'Iran et les puissances du monde a ouvert la voie aux Iraniens de reprendre leurs efforts pour étendre leur influence dans tout le Moyen-Orient.

 

Comme l'administration Obama et le reste de la communauté internationale choisissent de regarder ailleurs, l'Iran se sent évidemment pousser des ailes et que c'est le moment approprié de se mêler des affaires intérieures des Arabes et des musulmans

 

L'objectif principal de l'Iran, de toutes les apparences, c'est de dominer l'ensemble du Moyen-Orient par la destruction d'Israël et de la plupart des régimes arabes et islamiques qui sont considérés comme trop «modérés» et «pro-occidental». Jusqu'à présent, grâce à l'indifférence de l'administration Obama et de la plupart des pays occidentaux, les Iraniens semblent marcher dans la bonne direction vers la réalisation de leur objectif.

 

L'Iran est déjà profondément impliqué au Yémen, en Syrie, en Irak et au Liban. Ces derniers mois, les Iraniens sont également retournés sur la scène palestinienne, cette fois grâce à un nouveau groupe appelé Al-Sabireen Mouvement de soutien à la Palestine. Traduit en anglais, Al-Sabireen signifie «Les endurants».

 

Le nouveau Al-Sabireen soutenu par l'Iran a été créé dans le sillage des tensions entre l'Iran et ses deux anciens alliés dans la bande de Gaza: le Hamas et le Jihad islamique. Depuis le début de la crise syrienne il y a quatre ans, les relations entre Téhéran, le Hamas et le Jihad islamique ont été tendu. Le refus du Hamas et du Jihad islamique à appuyer publiquement l'allié de l'Iran, le président Bachar Assad, dans sa lutte contre l'opposition syrienne, a abouti à l'expulsion des dirigeants du Hamas et du Jihad islamique de la Syrie. Il a également incité les Iraniens de couper l'aide financière aux deux groupes, un abandon qui les a laissé face à une crise grave et sans précédent - la pire depuis plus de deux décennies.

 

Al-Sabireen, dont l'emblème est identique à celle d'un autre pro-Iran, le Hezbollah, a jusqu'à présent environ 400 adeptes dans la bande de Gaza. Chacun reçoit un salaire mensuel de 250 $ à $ 300, tandis que les hauts fonctionnaires du groupe obtiennent au moins 700 $.

 

Bien que Al-Sabireen a été exploité dans la bande de Gaza depuis plusieurs mois, son nom a fait surface il ya deux semaines, lorsque l'un de ses principaux commandants militaires a été abattu par les Forces de défense israéliennes (FDI). L'homme, Ahmed Sharif Al-Sarhi, était responsable d'une série d'attaques contre Israël avant qu'il ne soit abattu par des tirs de snipers de Tsahal le long de la frontière avec la bande de Gaza.

 

Al-Sharif Ahmed Sabireen commandant Al-Sarhi (à gauche) était responsable d'une série d'attaques armées contre Israël avant qu'il a été abattu il ya deux semaines par des snipers de Tsahal le long de la frontière avec la bande de Gaza. Les Iraniens sont également soupçonnés d'avoir fourni leur nouveau groupe terroriste dans la bande de Gaza avec Grad et Fajr missiles (à droite) qui sont capables d'atteindre Tel-Aviv.

 

Des sources palestiniennes ont déclaré que la plupart des terroristes d'Al-Sabireen sont d'anciens membres mécontents du Jihad islamique palestinien. Les sources ont indiqué que l'Iran a fourni Al-Sabireen divers et de nouveaux types d'armes qui seront utilisées pour attaquer Israël. Selon les sources, Al-Sarhi a été tué par l'armée israélienne alors qu'il tentait de tirer à partir d'une nouvelle Steyr HS .50 longue portée fusil de sniper qu'il avait récemment reçu des Iraniens.

 

Les Iraniens sont également soupçonnés d'avoir fourni à leur nouveau groupe terroriste dans la bande de Gaza des  missiles Grad et Fajr capables d'atteindre Tel-Aviv.

Le chef d'Al-Sabireen, Hisham Salem, est un ancien commandant du Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza. Ses activités et sa rhétorique ont beaucoup inquiété le Hamas et le Jihad islamique palestinien, qui craignent que ce nouveau groupe commence à attirer un grand nombre de leurs adeptes.

Il y a deux semaines, des assaillants non identifiés ont poignardé et légèrement blessé Salem peu de temps après il a donné une interview à un journal dans le nord de Gaza. Même si aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité, il est largement admis que les assaillants appartenaient au Hamas ou au Jihad islamique palestinien. Salem a été accusé par de nombreux Palestiniens d'aider l'Iran à répandre l'islam chiite dans la bande de Gaza, où tous les musulmans appartiennent à la communauté sunnite rivale.

Al-Sabireen est également soupçonné d'avoir réussi à recruter des dizaines de miliciens appartenant à la faction Fatah du président Mahmoud Abbas dans la bande de Gaza. Ces miliciens sont allés au groupe soutenu par l'Iran principalement pour des considérations financières. Ceci, bien sûr, est de mauvaises nouvelles pour Abbas, qui est observons-le,   beaucoup de ses anciens loyalistes sont apparus sur la liste de paie de l'Iran et partagent son idéologie radicale.

La présence de l'Iran dans la bande de Gaza - cette fois à travers Al-Sabireen - est une mauvaise nouvelle non seulement pour Israël, mais aussi pour de nombreux Palestiniens et d' Arabes dans la région. Les Egyptiens, qui ont été une guerre sans relâche avec le Hamas, le Jihad islamique palestinien et d'autres groupes terroristes dans la bande de Gaza et dans le Sinaï, ont déjà exprimé leur préoccupation sur nouveau proxy palestinien de l'Iran. La dernière chose qu'Abbas, le président égyptien Abdel Fattah Sisi et roi Abdallah de Jordanie ont besoin c'est d'un autre groupe iranien de la terreur semblable au Hezbollah au Moyen-Orient.

Il reste maintenant à voir si l'administration Obama et d'autres puissances occidentales vont se réveiller et réaliser que l'Iran continue à les tromper, non seulement en ce qui concerne le programme nucléaire de Téhéran, mais aussi sur ses ambitions territoriales au Moyen-Orient.Le groupe Al-Sabireen affidé de l'Iran affirme que son objectif principal est «d'éliminer l'entité sioniste».

Sur son chemin pour atteindre son objectif, le groupe va aussi tuer les Arabes et des musulmans qui ne partagent pas ses objectifs et son idéologie. Il vise également à tuer des amis occidentaux d'Israël, surtout ceux qui vivent aux États-Unis et en Europe. Sauf si aux Etats-Unis et dans les puissances occidentales on se rend compte que l'Iran reste une menace majeure pour la paix du monde, Al-Sabireen et d'autres groupes terroristes réussiront un jour  à établir un Etat palestinien reconnu par l'ONU et qui poserait une menace existentielle pour Israël et déstabiliserait tout le Moyen-Orient .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :