Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 20:30

Par le Personnel d'Israël Aujourd'hui

http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/27481/Default.aspx

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

זירת הפיגוע אמש // צילום: אורן בן חקון

Jérusalem, ou au moins la zone autour de la vieille ville, est devenue comme une zone de guerre au cours de ces derniers jours.

 

Dans au moins deux attaques séparées, deux Israéliens ont été poignardés à mort, un bambin juif a été poignardé, et plusieurs autres personnes ont été blessé sans aucune raison que celle de marcher dans certains lieux  bien que juifs.

 

Et comment les partenaires de la paix d'Israël c'est à dire l'Autorité palestinienne a répondu? En blâmant Israël, naturellement.

 

Quand un Palestinien de 19 ans a impitoyablement tué deux hommes israéliens, et grièvement blessé la femme de l'une des victimes ainsi que poignardé leur enfant de 2-ans près de la porte des Lions, samedi, il a été abattu par des soldats qui ont répondu à l'appel sur la scène des crimes.

 

De même, quand un autre terroriste armé d'un couteau a poignardé et grièvement blessé une jeune israélienne de 15 ans près de la porte de Damas, dimanche, lui aussi, a été abattu pour éviter toute nouvelle effusion de sang.

 

Le communiqué publié par l'Autorité palestinienne à la suite de ces attaques a insisté pour que le " meurtre de deux jeunes hommes à Jérusalem occupée " faisait partie intégrante de " la politique d'escalade " d'Israël.  Le régime du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a demandé instamment l'intervention de la Communauté internationale contre Israël.

 

Nulle part dans la déclaration, Abbas ne reconnaît que les deux hommes palestiniens tués avaient seulement été abattus parce qu'ils avaient d'abord perpétré des attaques meurtrières contre des passants Juifs. En fait, le communiqué ne mentionne pas du tout les victimes juives .

 

Fait révélateur, certains médias étrangers ont suivi l'exemple de M. Abbas, en tête d'affiche l'histoire d'une manière qui a cherché à séparer les décès des hommes palestiniens de leurs victimes juives, et de blâmer Israël pour le décès des palestiniens.

 

Par exemple, la BBC titrait à la Une l'histoire de l'attaque de la " Porte des Lions " deux palestiniens sont morts par des tirs à Jérusalem. "Un titre plus approprié et précis aurait noté que deux Israéliens avaient été tués et que leurs agresseurs avaient été éliminé.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai