Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 08:55

Par Vic Rosenthal

http://abuyehuda.com/2015/10/learning-from-putin/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

J'ai réfléchi dernièrement aux statu quo .

 

Il y a celui sur le Mont du Temple, l'absurde qui dit que les Juifs peuvent visiter, mais ne peuvent pas prier. Dernièrement, les musulmans ont essayé d'empêcher les Juifs de s'y rendre tout simplement. Quand vous considérez que c'est et a toujours été le site le plus saint du judaïsme, que les colonialistes musulmans ont construit leur mosquée de triomphe au-dessus des ruines du Temple juif - que les musulmans disent maintenant que le Temple n'était pas vraiment là de toute façon - l'absurdité est encore plus manifeste.

 

Je suis allé sur le Mont autour de 1981, avec ma cousine et son mari. Personne n'a demandé si ils étaient juifs, et ils entrèrent même au Dôme du Rocher. Personne ne faisait attention à savoir si l'un de nous bougé ses lèvres, et inutile de dire que personne ne nous a lancé des malédictions. Peu à peu, les menaces et la violence ont changé le statu quo qui est devenu défavorable pour nous.

 

Un autre statu quo est celui de la Gauche qui continue d'appeler "insoutenable" la présence juive en Judée-Samarie. Il n'y a pas de temps, disent-ils- nous ferions mieux de nous dépêcher et de l'abandonner à nos ennemis qui veulent nous tuer avant que l'Union européenne boycotte nos produits. Ce devrait être instructif car l'UE travaille déjà son boycott au moins sur certains de nos produits.

 

Ici aussi, l'équilibre change en notre défaveur, les Arabes construisent où ils veulent (souvent avec le soutien de l'UE), tandis que Obama nous donne des ultimatum de geler la construction juive.

 

Enfin, il y a le statu quo c'est celui du gouvernement israélien qui continue de soutenir l'Autorité palestinienne financièrement et militairement, même si elle incite le terrorisme meurtrier contre les Juifs, exploite une milice terroriste qui tue les Juifs, dirige une guerre diplomatique et juridique contre notre Etat, et paie les salaires aux terroristes du Hamas et du Fatah emprisonnés en Israël. Notre gouvernement a même encouragé les dons de milliards de dollars par les Etats-Unis et les pays européens à l'Autorité palestinienne et à l'UNRWA, au motif que l'effondrement palestinien serait pire que la situation actuelle.

 

L'Autorité gérait un système éducatif et des médias à l'origine mis en place par Yasser Arafat dont la fonction est d'endoctriner les jeunes à haïr les Juifs et Israël et se préparer à nous combattre. L'UNRWA, qui gère des écoles dans les camps de réfugiés, tant dans la bande de Gaza qu'en Judée / Samarie, fait la même chose, souvent avec des enseignants qui sont membres du Hamas.

 

La vague de terrorisme et assassinats d'aujourd'hui, en particulier la soi-disant «opérations-individuelles" dans lequel un djihadiste devient juste et tue les Juifs avec des couteaux ou des voitures sans soutien organisationnel, peut être tracé directement comme de l'incitation par l'Autorité palestinienne et l'UNRWA. Et nous, nous soutenons cette organisation parce que nous avons peur de l'alternative.

 

La réaction du premier ministre à l'escalade de terrorisme de ces derniers mois est un exemple. D'une part, il veut sévir contre les lanceurs de pierre et de bombes incendiaires.Mais d'autre part, il rejette l'idée de changer le statu quo de l'Autorité palestinienne, soit par une construction accrue ou l’interruption des subventions. Ceci est une tentative de traiter les symptômes tout en alimentant et en stimulant la maladie.

 

Dans toutes ces situations Israël est contraint de renoncer à un peu de sa part de souveraineté. Dans chaque cas, le gouvernement choisit de céder au chantage. Notre «stratégie», si on peu l'appeler comme ça, c'est de marcher entre les gouttes de pluie. Malheureusement, plus le temps passe, plus il pleut abondamment et de moins en moins de place entre les gouttes. Nous avons peut-être atteint le point dans chacun de ces trois cas que la vielle non-stratégie ne fonctionne plus.

 

Nous avons permis à notre crainte des réactions internationales de nous garder d'exercer nos droits en Judée-Samarie, et notre peur du terrorisme de limiter nos actions contre l'Autorité palestinienne. Mais dans le même temps, les Etats-Unis et l'UE gardent et augmentent la pression, et l'Autorité palestinienne maintient son incitation et le financement du terrorisme. Alors qu'avons-nous gagné?

 

Alors que l'Amérique abandonne le Moyen-Orient, les différents acteurs - Iran, la Turquie, la Russie, l'Arabie saoudite - tous manœuvre pour améliorer leurs propres positions et endommager celles de leurs ennemis. Tous souhaitent changer la situation en leur faveur. Seul Israël continue à supporter les coups sans remettre en cause l'un des statu-quo d'état qui deviennent de moins en moins acceptables.

 

Je ne vais pas essayer de fournir une prescription détaillée pour résoudre ces problèmes difficiles. Mais dans tous, nous allons dans la mauvaise direction, de la force à la faiblesse, de plus à moins d'indépendance et de souveraineté.

 

Il y a une raison à cela: c'est parce que nous n'avons pas véhiculé une image claire du résultat final souhaité. En manquant d'objectifs clairs, nous sommes passifs. Tout ce que nous faisons est une réaction aux actions de nos ennemis. Pas étonnant que nous sommes encerclés - ils écrivent le scénario, et nous, nous y jouons notre rôle.

 

Par exemple, c'est le résultat final souhaité en Judée-Samarie un Etat arabe de paix - quelque chose qui est géopolitiquement impossible - ou est-cela la souveraineté juive? Si c'est ça, le gouvernement devrait le dire et travailler à sa réalisation, même si c'est un projet à long terme.

 

Croyons-nous que toutes les religions devraient être en mesure de prier sur le Mont du Temple, y compris les Juifs? Si oui, nous devrions insister sur ce point. Le Rav Shlomo Goren voulait construire une synagogue sur le Mont (pas un troisième Temple, une synagogue).Pourquoi cela devrait être un objectif impossible?

 

Et est-il pas passé de temps que l'OLP, l'organisation qui a assassiné plus de juifs parce qu'ils étaient juifs que tout autre depuis les nazis, a rejoint leurs modèles de rôle nazis dans l'oubli?

 

Je ne suis pas un fan de Vladimir Poutine, mais nous pourrions apprendre de lui. Le chaos de ces derniers temps est aussi une opportunité.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai