Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

TRAHISON GÉNOCIDAIRE d'OBAMA 

24 Septembre 2015 , Rédigé par mordeh'ai

TRAHISON GÉNOCIDAIRE d'OBAMA 

L'Héritage final d'Obama-peut couter la mort à de millions d'Américains.

 

Par Daniel Greenfield

http://www.frontpagemag.com/fpm/260196/obamas-genocidal-treason-daniel-greenfield

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Aucun autre gouvernement n'a plus de sang de soldats américains sur les mains aujourd'hui que le gouvernement de l'Iran des Ayatollahs. Du Liban à l'Afghanistan de l'Arabie saoudite à l'Irak, l'Iran a tué des soldats américains pendant des décennies.

 

241 à Beyrouth. 19 dans les tours de Khobar. Plus de 500 en Irak et en Afghanistan. La dernière fois que les Etats-Unis ont officiellement combattu l'Iran c'était sous Reagan. Mais l'Iran n'a jamais cessé de tuer des Américains. Il n'y a aucune raison de croire que cela va s'arrêter une fois qu'il aura les armes nucléaires qu'Obama a aidé ses dirigeants à obtenir.

 

La dernière fois que les radicaux de gauche auraient aidé le programme nucléaire d'un ennemi déclaré des États-Unis, ils sont passés en jugement pour cela. Au moment de la sentence, le juge  a dit que parce que " la nature du terrorisme russe est désormais évidente" il n'y avait plus de place aux interrogations si aucun mal n'avait été fait.

 

" Je crois que votre conduite à mis entre les mains des Russes la bombe - A, des années avant que nos meilleurs scientifiques prédisaient que la Russie perfectionnait la bombe, ce qui a causé à mon avis, l'agression communiste en Corée, avec les pertes résultantes dépassant 50.000 soldats et qui sait si plus de personnes innocentes ont  payé le prix de votre trahison..... En effet, par votre trahison vous avez sans doute modifié le cours de l'histoire au détriment de notre pays ", a déclaré le juge Kaufman.

 

Ces paroles du verdict Rosenberg s'appliquent aussi bien à la trahison d'Obama sur l'Iran. Ce que les Rosenberg ont fait pour Staline, Obama l'a fait pour l'ayatollah Khamenei.

 

L'Accord nucléaire douteux d'Obama avec l'Iran a déjà accéléré l'agression de l'Iran dans la région. Plus de concessions d'Obama, de Hillary Clinton et de John Kerry ont fait, que l'Iran est devenu plus agressif. Il est maintenant impliqué dans les guerres de la région qui ont déjà traîné les Etats-Unis dans sa trajectoire.

 

Si l'Iran est autorisé à passer au nucléaire, ces guerres vont devenir bien pires et bien plus dévastatrices.

 

C'est non seulement Chamberlain. C'est Quisling et Philippe Pétain. Ce n'est pas un mauvais jugement. C'est de la trahison. Obama n'a pas seulement apaisé l'Iran par peur; il sympathise avec ses griefs anti-américains. Comme il a dit à ses négociateurs, les dirigeants iraniens se sentent «vulnérables» en raison de la façon dont l'Amérique s'est "mêlée" de "leur démocratie" et que son anti-américanisme est une réaction «défensive» pour «éviter les répétitions du passé».  

 

Obama s'identifie avec les ressentiments anti-américains des terroristes musulmans au lieu de la souffrance de leurs victimes. Sa politique étrangère a été basé sur la responsabilisation des ennemis des Etats-Unis pour transformer leurs griefs en une «défense» contre l'influence et l'intervention américaine. Il l'a fait de Cuba à l'Iran, la sauvegarde les tyrans communistes et des Frères musulmans. Mais son affaire iranienne est la plus cruelle de son crime.

 

L'accord nucléaire permettra aux Iraniens d'agir sur ses ressentiments en tuant des millions de personnes.

 

La bombe nucléaire est non seulement une arme. Elle est un instrument de génocide. Elle est une menace existentielle pour notre civilisation et notre mode de vie. Les espions qui ont aidé l'URSS d'aller au nucléaire n'ont pas juste transmis des informations sur une arme; ils ont transformé un conflit militaire dans une crise mondiale permanente dans laquelle le sort de l'humanité repose sur l'avidité et le pouvoir d'idéologue vieillissants brutaux à Moscou.

 

En dégageant le chemin de l'Iran à la bombe, Obama a transformé les conflits lents du terrorisme classique dans une crise civilisationnelle catastrophique. Une bombe nucléaire iranienne ne nous tombera pas sur nous à façon dont la crise démographique de la migration musulmane et son terrorisme d'accompagnement le font. Ce ne sera pas un problème progressif. Une course aux armements nucléaires entre sunnites et chiites dans lequel des terroristes des deux côtés manient des armes nucléaires rendra toute l'organisation de la civilisation occidentale insoutenable.

 

Le 11/9 a vu quelques avions utilisés pour dévaster une ville. La prochaine vague d'armes pourrait tuer des millions, pas des milliers d'individus.

 

Les traîtres qui ont fait de l'URSS une puissance capable de détruire le monde ont été motivé par le même agenda caché que les partisans de l'accord nucléaire Iranien. Ils croyaient que le monopole nucléaire américain conduirait à l'arrogance et au bellicisme. Ils étaient convaincus que la puissance américaine devait être contrôlée en veillant à ce que l'Union soviétique pouvait égaler l'Oncle Sam, arme atomique pour arme atomique.

 

Ceux qui ont ouvert les portes du nucléaire à Téhéran aujourd'hui croient qu'un Iran nucléaire aura un effet dissuasif contre l'impérialisme américain dans la région. Leur nombre inclut Barack Obama.

 

Après avoir échoué avec les Frères musulmans, Obama a l'intention de faire de la puissance iranienne un moyen de dissuasion contre les interventions militaires futures d'un successeur Républicain. Si il peut obtenir "Téhéran Joe" Biden, un sympathisant notoire du lobby Iranien, de garder la boutique pendant que l'Iran ira au nucléaire, l'Iran dominera la région de la façon dont l'Union soviétique a dominé Europe de l'Est.

 

La trahison terroriste d'Obama joue que l'Iran sera "rationnel", que ses dirigeants seront Khrouchtchev, prêts à appuyer là où ils sentent une faiblesse, plutôt que Staline, qui était prêt à tuer des millions pour le pouvoir. Les négociateurs de gauche avec l'Iran, dans et hors de l'administration, s'attachent de manière obsessionnelle à la croyance que le régime islamique en Iran est rationnel parce que cela leur permet d'échapper à leur responsabilité si le monde brûlait.

 

Ils ont rationalisé leur trahison en insistant que les dirigeants de l'Iran et les foules enfiévrées ne pensent pas ce qu'ils disent lorsqu ils crient, "Mort à l'Amérique". Si le chef de l'Iran ne signifie pas ce qu'il a voulu dire, les Démocrates du Sénat suivent la ligne folle du parti, les gauchistes des médias rappellent des sujets de de points de discussion la Maison Blanche, les intellectuels qui se souviennent d'avoir rencontrer des diplomates iraniens lors de cocktails, et leur chef, Obama, seraient tous les accessoires du génocide.

 

La voie de l'Iran nucléaire qu'Obama a rationalisé la trahison à chaque étape, il a fait tous les compromis qui semblent inévitables et raisonnables, il a minimisé la trahison catastrophique finale en présentant sa version d'un Iran nucléaire comme la seule alternative possible à un Iran nucléaire. Comme Benedict Arnold, (Benedict Arnold est l'archétype du traître) qui avait détruit toutes les autres options à l'exception de la défaite ou de la trahison de manière à rendre celles-ci comme les plus  sensibles et même comme des options patriotiques.

 

Les Traîtres nucléaires de Staline ont utilisé la même logique, négociant chaque trahison comme la seule alternative à la guerre, que d'infliger la guerre froide et la terreur de l'anéantissement nucléaire sur des générations entières. Après avoir passé tant de temps à dénoncer la guerre froide, ils avaient causé par leur soutien diplomatique, politique et même militaire les ambitions de Staline, ils ont finalement disposé à ramener la guerre froide.

 

Et si tout va mal, la faute est destinée à retomber sur les «fauteurs de guerre de droite» qui ont aliéné l'Iran, tout comme leurs prédécesseurs l'avaient fait à l'URSS, pas les sympathisants de gauche qui avait doté les ennemis de la civilisation avec le pouvoir de détruire la civilisation.

 

Obama a trahi l'Amérique. Il a trahi les victimes américaines du terrorisme iranien. Il a trahi les soldats américains qui ont été assassiné, mutilé et torturé par les armées terroristes de l'Iran. Il a trahi des centaines de millions d'Américains dans la patrie qui seront obligés d'élever leurs enfants à l'ombre de la terreur nucléaire de l'Iran.

 

Sa trahison nucléaire est non seulement une trahison de l'Amérique. Pour la première fois depuis la fin de la guerre froide, il est une fois de plus l'assassin en masse de millions d'Américains par un ennemi vicieux au possible.

 

Obama a appauvri des millions d'Américains, il a le sang des soldats et des policiers sur les mains, mais son héritage final peut être la collaboration dans un acte d'assassinat de masse qui pourrait rivaliser avec celui d'Adolf Hitler.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :