Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 14:05

Alors que Pyongyang se prépare à lancer un missile balistique, ONU-USA «les policiers»du monde se sont concentrés sur le comportement de la police de Jérusalem.

 

Par Hillel Fendel

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/200695#.Vfkm05vsnDc

 Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé des inquiétudes mardi au sujet la dernière escalade dans les lieux saints de la Vieille Ville de Jérusalem - mais n'avait rien à dire auparavant de l'avancement de la dernière arme nucléaire illégale de la Corée du Nord.

 

Ban Ki-moon a fait écho aux sentiments exprimés par le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Processus de paix au Moyen-Orient , et également mentionné au passage "un incident de jets de pierres [dimanche soir - ed.] qui a entraîné la mort d'un homme israélien à Jérusalem-Est." Il n'a pas mentionné, même en passant, que les pierres sont généralement jetés sur des Israéliens par les Arabes palestiniens dans le but de les tuer, ni que l'incident a eu lieu dans un quartier israélien moderne peuplé par des dizaines de milliers de Juifs.

 

Le Royaume-Uni, aussi, a adopté une approche «objective» de la violence anti-juive qui a eu lieu à Jérusalem au cours des deux jours de fêtes de Roch Hachana. Le porte-parole du département d'Etat John Kirby a déclaré aux journalistes lundi que " nous voulons que toutes les parties renoncent à la violence et le retour à des conditions de paix ...Nous avons été très clairs au sujet de la violence des deux côtés et comment elle doit cesser. Il n'y a pas de double norme par rapport à notre désir d' une résolution pacifique de ces questions ici et aucun changement dans le statu quo".

 

Mardi, le vice-président américain Joseph Biden a parlé avec le roi Abdallah II de Jordanie et s'est même abstenu de condamner les assassins palestiniens.Selon une déclaration officielle, à la fois Biden et le roi Abdallah " ont exprimé leur préoccupation à propos de la violence récente et de la montée des tensions au sujet de Haram al-Sharif de Jérusalem / Mont du Temple." [Nulle part son nom hébreu, Har Habayit, n'est mentionné. - Ed.] Le rapport ajoute que Biden " a appelé toutes les parties à faire preuve de retenue, et à respecter le statu quo historique du lieu saint."

 

Mathias Gillmann, Porte-parole associé du Secrétaire général de l'ONU, a confirmé à IMRA mardi soir que le secrétaire Ban avait encore à faire toute remarque concernant l'annonce par la Corée du Nord de plans de violer grossièrement les résolutions du Conseil de sécurité en lançant un missile balistique afin de placer un satellite en orbite.

 

Égalité de blâme

 

Ban a profité de la violence arabe de ces derniers jours - qui comprenait l'assassiner un juif de 64-ans - pour répartir une égale critique. Il a dit que cela « souligne une fois de plus l'importance de parvenir à un accord sur le statut final à travers des négociations sur toutes les questions, y compris les arrangements pour les lieux saints qui seront acceptables par tous." Dans le même temps, il a demandé  la provocation sur la Corée du Nord, Kirby a refusé d'exprimer  la position de l'amérique: " Oui, nous avons vu la déclaration [Corée du Nord]. Je ne vais pas spéculer sur la date de celui-ci ou de toutes les actions provocatrices possibles  de la RPDC. " Après avoir été pressé, Kirby a ajouté seulement que " tout [Corée du Nord] lancement du satellite utilisant la technologie des missiles balistiques constituerait une violation claire des résolutions multiples duConseil de sécurité de l'ONU ".

 

L'analyste du Moyen-Orient le Dr Aaron Lerner a publié une forte opposition avec la position américaine, en notant que son appel à l'Israël de " s'abstenir d'actions provocatrices " est " très dangereuse." Il a déclaré plus loin que " les lanceurs de pierres en question sont des hooligans qui utilisent la violence pour essayer de changer le statu quo d'après 1967 selon lequel les Juifs et d'autres non-musulmans pourraient visiter le Mont de Temple sans être menacés et/ou assaillis" – encore que la position Américaine " met sur un même pied d'égalité les criminels et leurs victimes et ceux qui essaient de maintenir l'ordre."

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai