Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Comment Israël a empêché ISIS d'aller au nucléaire

3 Septembre 2015 , Rédigé par mordeh'ai

L'ensemble du monde libre doit à Israël une énorme dette de gratitude.

Par Michael Freund

http://www.michaelfreund.org/17805/isis-nuclear

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Si il n'y avait pas eu cette frappe prémonitoire contre un réacteur nucléaire syrien en 2007, dont les sources des médias étrangers créditent Israël de sa mise en oeuvre, les fanatiques de l'État islamique seraient maintenant en possession de leur propre installation nucléaire.

 

Cette révélation est venu à la lumière grâce à un article récent sur le site Web NK News par l'ancien diplomate américain Dennis P. Halpin, qui a souligné cette friandise intrigante de l'information qui autrement avait été presque complètement ignorée par la presse grand public.

 

Retour en arrière au 30 Juin dernier, l'Institut basé à Washington pour la science et la sécurité internationale, qui vise à stopper la propagation des armes nucléaires, a affiché un dossier de l'imagerie satellitaire qui a révélé que, " le site du réacteur détruit en Syrie est maintenant sous le contrôle de ISIL / Daesh [État islamique, ou IS], qui apparemment le démantèle et, éventuellement, mène des activités de fouilles sur le site. "

 

Halpin, un chercheur invité à l'Institut des États-Unis-Corée actuellement à l'Université Johns Hopkins, a été le premier à souligner l'importance des données par satellite et il n'a pas mâché ses mots en décrivant: " Si il n'y avait pas eu l'Opération Orchard " - la frappe de l'aviation israélienne menée sur le réacteur Al Kibar le 6 Septembre 2007 - kes combattants d'ISIL auraient pu avoir aujourd'hui des armes atomiques plutôt que des chars américains capturés et de fusils Kalachnikov ".

 

Selon les rapports des médias étrangers, les forces spéciales israéliennes ainsi que des avions avaient frappé l'installation atomique, que le gouvernement syrien construisait avec l'aide de la Corée du Nord, dans la région de Deir ez-Zor en Syrie .

 

Le 24 Avril 2008, plus de sept mois plus tard, le porte-parole de la Maison Blanche publiait une déclaration inhabituelle disant que la Syrie avait bien " construit un réacteur nucléaire clandestin dans son désert oriental capable de produire du plutonium."

 

Se fondant sur des renseignements, les États-Unis disaient qu'il y avait " de bonnes raisons de croire que le réacteur, qui a été endommagé de façon définitive le 6 Septembre de l'année dernière, n'avait pas été conçu à des fins pacifiques ", et il a noté que " après qu'il ait été détruit, le régime a rapidement enterrer les preuves de son existence. Cette dissimulation n'a fait que renforcer notre conviction que ce réacteur n'était pas destiné à des activités pacifiques."

 

Maintenant sautons vers le présent, et considérons ce que la situation actuelle aurait pu être si ce réacteur syrien était resté intact en place: il serait maintenant entre les mains d'IS.

 

Juste à la pensée d'un État islamique possédant l'arme nucléaire, qui se délecte avec enthousiasme de l'effusion du sang, ce devrait être suffisant pour envoyer des frissons dans le dos.

 

Ce groupe, qui contrôle désormais des pans entiers de l'Irak et de la Syrie équivalent en taille à la Grande-Bretagne, a fait les manchettes durant l'année écoulée grâce à son expansionnisme et  son idéologie génocidaire, visant à établir un califat islamique dans le but de dominer le monde.

 

Il a montré un penchant pour les vidéos macabres, de libération de ville dans laquelle ses combattants ont fièrement décapités, crucifiés ou brûlés vivants des captifs.

 

Et comme Andrew Hosken de la BBC le note dans son nouveau livre, l'Empire de la peur: A l'intérieur de l'Etat islamique, l'objectif du groupe terroriste est de prendre en charge l'ensemble du Moyen-Orient, toute l'Afrique du Nord et même des parties de l'Europe d'ici à 2020.

 

Hosken est également convaincu, comme il l'a déclaré au Daily Express au Royaume-Uni le 11 Août, que IS n'hésiterait pas à employer des armes chimiques, biologiques ou nucléaires pour atteindre ses objectifs.

 

"Si IS avait des armes de destruction massive, il les utiliserait,» a-t-il dit, ajoutant: " Il n'y a aucun doute à ce sujet."

 

Inutile de dire que, lorsque le réacteur syrien a été détruit il y a huit ans, il y avait ceux qui ont étaient prompts à critiquer l'Etat juif pour ses actions.

 

Mohamed El Baradei, le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique, avait déclaré à CNN que l'attaque israélienne " pour moi elle est lamentable."  Si les pays avaient des informations sur les programmes nucléaires secrètes, " ils devraient venir vers nous." 

 

Retrospectivement, il est maintenant clair que l'attaque préventive d'Israël était judicieuse, car elle n'a pas seulement empêché le régime brutal de Bachar al-Assad de développer des armes nucléaires, mais aussi elle a évité un scénario dans lequel IS aurait ses doigts ensanglantés sur la détente nucléaire, en mesure de faire chanter le monde.

 

El Baradei et d'autres qui ont fustigé Israël pour ses actions doivent des excuses sincères à l'Etat juif .

 

La capture de l'État islamique du réacteur syrien détruit souligne une fois de plus le rôle centrak de l'Etat dIsraël - souvent sous-estimé - rôle sur les lignes de front de la lutte de l'Occident contre le terrorisme islamiste.

 

Au lieu de désapprouvé constamment Israël par la critique, l'administration Obama et ses camarades européens devraient plutôt remercier, l'Etat juif.

 

Israël reste le seul allié fiable du monde occidental au Moyen-Orient, un rempart contre les forces des ténèbres et le despotisme.

 

En effet, en prenant le réacteur syrien comme cible, Israël peut très bien avoir sauvé l'humanité de la perspective d'une arme nucléaire qui aurait fait des ravages dans le Moyen-Orient et au-delà.

 

Et pour cela, le monde devrait remercier Israël.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :