Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Cauchemar nucléaire à l'horizon.

3 Septembre 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Obama va entériné l'offre catastrophique avec l'Iran, d'un coup de tampon! 

Par  Joseph Klein

http://www.frontpagemag.com/fpm/260006/obama-secures%C2%A0rubber-stamp-iran-deal-catastrophe-joseph-klein

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le sénateur Démocrate Barbara Mikulski du Maryland a poussé l'affaire nucléaire du président Obama avec l'Iran avec beaucoup de sérénité. Avec sa décision de voter en faveur de l'accord, Obama a maintenant le soutien des 34 sénateurs dont il a besoin pour défendre son droit de veto attendu contre la désapprobation d'une résolution du Congrès . Si suffisamment de lâches Démocrates soutiennent  une obstruction parlementaire systématique pour empêcher un vote au Sénat, Obama n'aura même pas  à utiliser son stylo pour le veto.

 

Le cauchemar d'un Iran financièrement sûr et avec l'arme nucléaire, légitimé par l'administration Obama et ses partenaires internationaux, est sur le point de nous assièger.

 

Ironiquement, Obama a averti dans un discours qu'il a prononcé le 1er Septembre en Alaska qu'un futur potentiellement sombre pourrait advenir, dans lequel " il n'y aura pas une seule nation sur cette terre qui sera pas impactée négativement."

 

" Les gens vont souffrir ", a déclaré Obama. " Les économies vont souffrir. Des nations entières vont se retrouver sous de sévères, de graves problèmes ... plus de conflits. "

 

Le président Obama a raison d'être préoccupé par l'avenir, mais sa raison invoquée pour son souci est tout à fait déplacée. Obama parlait de changement climatique, qu'il considère être un désastre de l'homme. En vérité, Obama lui-même a créé une catastrophe beaucoup plus imminente avec son accord nucléaire.

 

Dans son discours sur le changement climatique, Obama a parlé de nos « petits-enfants » qui « méritent de vivre une vie libre de la peur, de la convoitise, et des périls ». Il a ajouté que nous devons prouver " nous nous soucions d'eux et de leur avenir à long terme, pas juste à court terme par opportunisme politique. "

 

Obama, et les partisans loyalistes qui le soutiennent, peu importe si ils ont laisser tomber nos petits-enfants. Ils sont ceux qui auront sacrifié les contrats à long terme de nos petits-enfants à l'autel de l'opportunisme politique à court terme. Le seul avenir à long terme qui interesse Obama  c'est son propre héritage.

 

De l'aveu même du président Obama, au plus tard dans 15 ans à partir de maintenant - quand ma petite-fille n'aura seulement que 18 ans - l'Iran sera en mesure de développer des matériaux enrichis assez pour produire des bombes nucléaires avec pratiquement pas de temps "d'évasion". Les restrictions majeures nucléaires de l'accord, telles qu'elles sont, auront disparues, même en supposant que l'Iran n'ait pas triché dans l'intervalle.

 

Le mécanisme de contrôle de l'opération est une farce, y compris notamment, l'auto-inspection de l'Iran de son site militaire où il est soupçonné que la recherche d'armement nucléaire et le travail de développement a été effectué. L'installation militaire de Parchin est hors-limites des inspections sur place par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Pourtant, l'administration Obama continue de mentir au peuple américain sur la façon complète comment seront les inspections de l'AIEA.  Le Secrétaire d'Etat John Kerry a tweeté ce mensonge le 2 Septembre: «Avec cet #IranDeal, l'AIEA peut aller partout où la preuve mène ... Aucune installation ne sera hors limites.».

 

Les dirigeants iraniens auront aussi leurs mains bientôt sur des centaines de milliards de dollars. Nul doute qu'ils vont utiliser une partie de leur trésor de l'allégement des sanctions pour financer leurs auxiliaires terroristes partout dans le monde. Obama a admis dans son discours défendant son accord le mois dernier à l'Université américaine que les montants tirés des allégements des sanctions " iront à des activités auxquelles nous nous opposons." Il a reconnu que " l'Iran soutient des organisations terroristes comme le Hezbollah. Il prend en charge les groupes alliés qui menacent nos intérêts et les intérêts de nos alliés - y compris les groupes de mandataires qui ont tué nos troupes en Irak. Il essaie de déstabiliser nos partenaires du Golfe. "

 

Pourtant, Obama dit au peuple américain de ne pas se soucier de ces risques de la vie réelle. Au lieu de cela, il détourne l'attention sur son alarmiste changement climatique-battage médiatique que le ciel va nous tomber si nous ne prenons pas des mesures urgentes ici et maintenant.

 

Une grande partie du reste de la manne des Iraniens provenant de allégement des sanctions ira vers le développement et l'acquisition, à la Corée du Nord, à la Russie et à d'autres sources, à a technologie militaire et aux missiles avancés à longue portée .

 

Les dirigeants iraniens ont clairement fait comprendre qu'ils ne se considèrent pas liés par les 5 ans d'embargo sur les armes du Conseil de sécurité des Nations unies ou par les 8 ans  d'embargo sur les missiles . Par exemple, le président Hassan Rouhani de l'Iran a déclaré: « Nous allons acheter, vendre et développer des armes dont nous avons besoin et nous ne demanderons pas la permission ou de nous conformer à toute résolution [de l'ONU] pour cela

 

Le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan déclaré le mois dernier que « Nous envisageons la conception, la recherche et la production de missiles [] qui sont très destructeurs, très précis, et tactiques.

 

Le Brigadier général Amirali Hajizadeh, commandant de la division aérospatiale de la Garde révolutionnaire islamique (IRGC), a déclaré: «Certains pensent à tort que l'Iran a suspendu ses programmes de missiles balistiques dans les deux dernières années et a conclu un accord sur son programme de missiles..» Pour mettre l'accent sur son point, le commandant a annoncé que l'Iran "aura un nouveau test de missile balistique dans le proche avenir qui sera une épine dans les yeux de nos ennemis."

 

Le chef de la Garde révolutionnaire islamique Corps de l'Iran, le Maj. Gen. Mohammad Ali Jafari, a annoncé des plans pour étendre la portée des missiles de l'Iran.

 

Les voyous iraniens ne se limitant pas aux armes purement défensives. "Ils (les Etats-Unis et les sionistes) devraient savoir que la Révolution islamique poursuivra l'amélioration de son état ​​de préparation jusqu'à ce qu'elle renverse Israël et libère la Palestine," a déclaré le Brigadier général Mohsen Kazzemeini, commandant en chef du CGR dans la province de Téhéran (cité par Fars Nouvelles de l'Iran Agence). Il a ajouté " Nous allons continuer à défendre non seulement notre propre pays, mais aussi tous les peuples opprimés du monde, en particulier les pays qui sont debout sur ​​la pointe de la confrontation avec les sionistes," .

 

L'administration Obama, qui a concédé dans le cadre de l'accord sur le nucléaire à accepter des limites inconditionnelles à terme sur les armes et les embargos de missiles, à peine l'Iran a-t-il soulevé un sourcil de refus d'être lié par ces embargos même limités. Kerry est allé jusqu'à dire que «ils ne sont pas en violation patente de l'accord nucléaire pour violation de la pièce de celui-ci sur les armes.»

 

A réfléchir au rapport que vient de sortir le Conseil Stratégie Iran, dirigé par des généraux retraités Chuck Wald (Commandant du Corps des Marines) et James Conway (commandant adjoint du Commandement européen). Il met en garde contre les dangers probables de l'accord pour la propre sécurité nationale de l'Amérique et de «l'instabilité en cascade» qu'il va produire dans la région du Moyen-Orient et au-delà:

" L'accord final sur le programme nucléaire de l'Iran, le Plan conjoint d'action global (JCPOA), a des implications stratégiques potentiellement graves qui menacent directement et sapent la sécurité nationale des États-Unis et de nos alliés les plus proches dans la région. En permettant à l'Iran de devenir un Etat au seuil nucléaire et en lui permettant de devenir plus puissant et d'étendre son influence et des activités de déstabilisation - à travers le Moyen-Orient et éventuellement de menacer directement le territoire américain - le JCPOA placera les Etats-Unis dans une position bien pire que d'empêcher un Iran nucléaire ".

 

Les auteurs du rapport prévoient que les «scénarios cauchemardesques de destruction massive et le terrorisme sur le sol des États-Unis et de ses alliés vont devenir plus que probables.»

 

Néanmoins, l'administration Obama a Smashé la balle, exultant sur sa victoire vidente gardant à bord suffisamment de sénateurs Démocrates pour protéger l'offre d'Obama.

La Maison Blanche a tweeté: " Si votre maison est en feu, refuseriez-vous d'éteindre l'incendie parce qu'il pourrait y avoir un autre incendie dans 15 ans? "

 

La question devrait être: « Si votre maison est inflammable, donneriez-vous à votre ennemi une allumette? »

Kerry, qui a allumé ses propres compagnons d'armes pendant la guerre du Vietnam, a tweeté: "J'ai eu le privilège de servir notre pays en temps de paix et en temps de guerre et la paix c'est le meilleur."

 

Lorsque Neville Chamberlain est revenu d'Allemagne avec son tristement célèbre pacte de Munich dans la main, il a déclaré: "Je crois que c'est paix pour notre époque ... rentrer chez vous et dormez d'un beau sommeil calme."

 

Le long cauchemar de la Seconde Guerre mondiale a suivi peu de temps après. Merci à Barack Obama et à John Kerry, nous entrons dans le cauchemar qui conduit inévitablement à un Iran enhardi, bien financé équipé d'armements nucléaires et de missiles pour les délivrer.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :