Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 07:22

Par Moshe Feiglin

http://www.jewishpress.com/indepth/columns/moshe-feiglin/without-a-shot-being-fired/2015/08/13/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

La comparaison entre la débâcle de la guerre du Kippour de Golda Meir et la débâcle  de l'Iran nucléaire de Netanyahou rend un très mauvais service à Golda. Golda a été surprise, Golda a été induite en erreur; Netanyahu a eu l'information et il avait aussi votre serviteur, qui a tenté par tous les moyens de lui expliquer l'importance de l'information dont il disposait.

 

Le fiasco de Netanyahu est exponentiellement plus grand que celui de Golda. Non pas parce qu'il n'a pas réussi à assurer des ententes plus favorables à Israël. Netanyahu a échoué lorsqu' il a transféré le problème de l'Iran d'Israël vers les nations du monde.

 

Ce sont les moments les plus difficiles qu'Israël n'ait jamais rencontrés. Un nucléaire ou un seuil nucléaire l'Iran va déclencher une course aux armements au Moyen-Orient. Dans le monde arabe en ruine - dans un Moyen-Orient qui se débarrasse du carcan de l'État-nation que lui a imposé l'Occident - le premier chef à atteindre une bombe nucléaire deviendra le prochain Saladin.

 

L'industrie de l'armement américaine (la plupart des armes dans le monde sont fabriquées aux États-Unis) se frotte déjà les mains en prévision des grosses commandes américaines  - «rémunération» pour les Etats arabes qui craignent un Iran nucléaire. Le réseau des organisations terroristes sous les auspices iraniens sont également en attente - pour les milliards de pétrodollars iraniens maintenant libérés.

 

Face aux dangers "techniques" ci-dessus, certains prétendent que tout ce dont nous avons besoin c'est d'une solution technique. Tout comme nous avons pris l'habitude de mettre des blocs de ciment dans les stations de bus pour empêcher les terroristes de rouler sur les gens qui attendent là, nous allons positionner des Dômes de Fer face à la menace nucléaire et vivons heureux pour le restant de nos jours.

 

Mais cette notion est absurde. Aucun système anti-missiles ne peut fermer les cieux d'Israël à une attaque nucléaire ou à la roquette améliorée. En outre, le vrai danger n'est pas technique, mais essentiel. Israël est en train de perdre sa légitimité même. Le droit à l'existence même d'un Etat juif sur la carte est remise en question.

 

Quand l'Holocauste a-t-il commencé? Avec l'éclatement de la guerre le 1 Septembre, 1939? Avec la Nuit de Cristal en Novembre 1938? Non, il a commencé par les discours d'Hitler au Reichstag allemand en 1933, quand il a déclaré publiquement son intention de détruire la nation d'Israël - et personne n'a réagi.

 

Ce fûrent les prémices - malheureusement - sur lesquels Israël a fondé son existence. Depuis qu'Israël a été fondé, on a traîné, chaque dignitaire en visite, le malheureux des son arrivée à l'aéroport directement au Temple israélien: le Musée du Mémorial de l'Holocauste Yad Vashem à Jérusalem. "Regardez," Israël dit au monde -- " quand nous ne pouvons pas nous défendre, personne ne le fait pour nous. Nous avons créé un état de sorte que l'horreur de l'Holocauste ne se reproduise jamais plus ".

 

Et le monde était convaincu. Il savait que les Juifs désormais se leveraient pour eux-mêmes. Ils ne compteront plus sur des pilotes américains ou britanniques pour " bombarder des pistes " pour eux.

 

Ce principe n'a pas été rompu par le Premier ministre Netanyahu, mais plutôt, par un autre premier ministre duLikoud - et le meilleur de tous - Yitzchak Shamir. Lors de la première guerre du Golfe, le président Bush a fait pression sur Shamir de ne pas permettre à l'armée israélienne de réagir à l'attaque de missile Scud sur Tel-Aviv et ailleurs. Il était important pour les États-Unis de forger une coalition qui comprendrait un certain nombre de pays arabes, et Shamir a accepté de jouer le jeu. Pour la première fois dans l'histoire d'Israël, les Israéliens se sont enveloppés dans des bâches en plastique et fait appel à des armées étrangères pour les protéger contre une attaque directe sur leurs villes.

 

Ennemi juré d'Israël, l'OLP sous la présidence de Arafat, soutenait fermement Saddam Hussein. Logiquement, Israël, qui a coopéré avec les vainqueurs, aurait dû bénéficier des fruits de la victoire, tandis qu'Arafat aurait dû payer un prix pour son soutien du côté des perdants. Mais ce fut juste le contraire qui se produisit. Après la guerre, les Etats-Unis ont exercé des pressions énormes sur Shamir et l'ont traîné à la Conférence de Madrid, ouvrant la voie à des accords d'Oslo.

 

Alors que soldats américains et britanniques mettaient en danger leur vie pour l'Etat d'Israël, «le Juif» est redevenu un pion dans les mains d'intérêts étrangers. Il a été forcé de payer en devises fortes son droit de respirer de l'air à la surface du globe.

 

Lorsque Mahmoud Ahmadinijad a commencé à menacer de détruire Israël, le monde hébété, attendant qu'Israël réagisse. Il se souvenait bien de l'attaque de Beghin sur le réacteur nucléaire irakien , et était sûr qu'Israël réagirait de la même façon cette fois-ci. Personne n'aurait publiquement applaudi à une attaque israélienne. Mais finalement, il aurait apprécié, tout comme plus tard il a apprécié la frappe d'Israël contre l'Irak.

 

Mais Israël a hésité devant la chutzpah de Ahmadinijad  (il est même venu à la frontière nord d'Israël pour menacer publiquement notre pays). Le processus de délégitimation a commencé à germer lentement une fois de plus.

 

Netanyahu a tout fait pour créer l'impression que l'option militaire était toujours sur la table. Pour ette raison, le processus de délégitimation était lent et beaucoup plus subtile que ce que les Juifs ont connu dans les années 30. Mais finalement, Netanyahu a effectivement transféré la responsabilité de l'existence juive dans les mains du monde. Au lieu d'être un Etat qui assume la responsabilité de son propre destin et se venge contre les menaces étrangères, Israël est devenu quelque chose comme la Tchécoslovaquie, à la veille des accords de Munich.

 

La Tchécoslovaquie - un Etat fort et progressiste - a été contraint d'attendre devant la porte tandis que les grandes puissances ont débattu de son sort avec Hitler. Et ils ont décidé de le sacrifier pour le bien des intérêts de l'Angleterre et de la France. La Tchécoslovaquie ne devait perdre que les Sudètes, mais dans un court laps de temps elle a perdu sa souveraineté - sans qu'un seul coup de feu  ne soit tiré.(sans coup férir!)

 

Les Etats qui ne peuvent pas se défendre par eux-mêmes n'existent que grâce à l'amabilité et aux intérêts des autres Etats. Quand les intérêts disparaissent, ils continuent d'exister sur du temps emprunté. Je crains plus la guerre pour l'anéantissement, mais j'ai peur qu'il n'y ait aucunement besoin d'elle ...

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai