Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

C'est payant de mutiler des enfants juifs

1 Août 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Le terrorisme a conduit à l'apaisement triste et peu glorieux. Et parce que la direction palestinienne a toujours utilisé le terrorisme comme la tactique de premier recours, leur cause a été reconnu dans le monde entier.

 

Par Giulio Meotti

http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/13619#.Vbxkz_ntmkq

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Une mère juive et ses bébés ont brûlé vifs dans une voiture après qu'un cocktail Molotov a été jeté par la fenêtre. Défigurant cruellement ses petits enfants. La mutilation de familles juives. Et l'establishment israélien, qui, pour plaire à la conscience occidentale des antisémites, a été si naïve que le pays a répété une fois encore que "le terrorisme ne fonctionne pas" et a libèré les assassins de la famille des Moses.

 

À l'entrée du village d'Alfei Menashe, il y a un monument souvenir d'Ofra Moses et de son fils Tal. Si vous regardez de près, on aperçoit la figure d'Ofra encore dans son siège voiture avec Tal étroitement derrière elle, brûlé à mort par les arabes. " Ce que fait un homme, un terroriste comme ceci, ne doit-il pas obtenir la peine de mort?'', le père, Avraham Moses a déclaré, après l'annonce de la sentence d'emprisonnement à perpétuité.

 

Le travail de torture du terrorisme arabe, et la mutilation des familles juives ont conduit à des gains politiques. Il n'y a aucune autre conclusion logique que nous pouvons tirer après qu'Israël a décidé de libérer des dizaines de monstres qui, à l'ère du pré-Oslo, a tué des centaines de Juifs. Le terrorisme a été une stratégie gagnante pour l'irrédentisme arabe.

 

Tout d'abord, les Juifs tués par des Palestiniens sont traités comme des victimes de seconde classe par des organisations mondiales et humanitaires par les barons voleurs du Tribunal international de la Haye, les médias traditionnels et par l'establishment israélien lui-même. C'est comme si ces Juifs n'ont jamais existé. Leur sang a coulé pour rien.

 

Deuxièmement, les terroristes arabes n'ont jamais été condamné à mort, comme l'a été Timothy McVeigh, après l'attentat d'Oklahoma City. Ils ont payé un prix très bas pour les crimes contre le peuple juif.

 

En troisième lieu, le terrorisme a politiquement conduit à une vague interminable et absurde de retraites israéliennes : Yamit, Sud-Liban, Gush Katif, nord de Samarie... Les Arabes palestiniens contrôlent déjà 60 % de la Judée et de Samarie.

 

Si ce n'était pas grâce à son emploi d'un terrorisme méprisable, la cause palestinienne serait aujourd'hui considérée comme le non-problème qu'elle est légitimement. Mais parce que la direction palestinienne a toujours utilisé le terrorisme comme la tactique de premier recours, sa cause a été reconnu dans le monde entier. Les papes, la maison blanche, l'ONU, le New York Times, même les Juifs libéraux, tout le monde aime les arabes.

 

Les attaques par les factions terroristes palestiniennes sur des dizaines de civils Juifs désarmés ont réussi à faire passer l'électorat israélien et les hommes politiques vers une attitude accommodante concernant les objectifs politiques des Palestiniens. Il y a une tendance à la hausse au fil du temps dans la volonté des Israéliens de faire des concessions, de 39 % en 1988 à 57 % en 2006. Le terrorisme a conduit à l'apaisement. Le Mal fait progresser.

 

Tout d'abord, en vertu d'Oslo, Israël a donné aux Arabes les bras afin qu'ils puissent tuer les Juifs. Puis, en libérant les terroristes qui ont utilisé ces armes, Israël a envoyé un message clair à la suprématie palestinienne : vous n'avez pas d'autre choix que la lutte armée.

 

La Capitulation culmine vers une plus grande catastrophe. En épargnant les vies les terroristes on encourage les autres sous-hommes à prendre des vies innocentes.

 

Sam Ismail IA-Hashlimun, après sa libération dans l'affaire Tennenbaum a envoyé deux terroristes kamikazes à Beer Sheva, où ils ont tué 16 personnes. L'Apaisement mène à la mort et à la destruction.

 

Les terroristes arabes condamnés à des peines mineures devraient souffrir d'aucun droit de visiteurs, d'aucune étude académique, de l'isolement, pas de goodies, pas de journaux ou de télévision, et voir leur maison démolie.

 

Les terroristes condamnés pour des faits plus graves doivent être envoyés à la potence, et toutes leurs familles devraient être expulsées en Jordanie. Le Meilleur endroit pour les terroristes est au fond de la Méditerranée avec Adolf Eichmann, qui fut pendu et ses cendres dispersées en mer.

 

Israël doit apprendre de l'affaire Robert Brasillach, qui, en 1945, est allé devant un peloton d'exécution dans le fort de Montrouge, au sud de Paris. Il n'était pas un dirigeant militaire Nazi, mais un écrivain génial qui a utilisé le journal, il a édité, Je Suis Partout, pour avoir approuver la déportation des Juifs dans les camps d'extermination.

 

Pas même les corps de ces terroristes arabes ne devraient pouvoir revenir à Ramallah, la capitale du monde de la nécrophilie. Si Israël ne prend pas suffisamment en compte la valeur de la vie de ses citoyens afin d'exécuter ceux qui ne l'ont pas, des vies israéliennes continueront à être prises par ceux qui n'apprécient la vie de quiconque. Juifs et non Juifs.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :