Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 07:09

Par BENJAMIN WEINTHAL ET EMANUELE OTTOLENGHI

https://www.weeklystandard.com/blogs/iran-made-illegal-purchases-nuclear-weapons-technology-last-month_988067.html 

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

La question est de savoir si on peut faire confiance à l'Iran pour respecter l'accord nucléaire en cours de négociation à Vienne (on sait qu'on ne peut pas), mais de savoir si peut faire confiance à l'administration Obama et à ses partenaires P5 + 1 pour chatier l'Iran quand il violera l'accord? 

 L'expérience montre que si l'Iran viole l'accord de manière flagrante, la tentation sera de l'ignorer. Par exemple, en effet l'Iran a vendu plus de pétrole qu'il n'avait le droit en vertu de l'accord intérimaire. Plus inquiétant, Téhéran a poussé à plusieurs reprises les limites sur les aspects techniques de l'accord-type,comme les plafonds de son stock d'uranium  et y a échappé (aux sanctions). L'administration Obama et d'autres puissances occidentales ont tellement investi dans leurs efforts diplomatiques qu'ils vont nier que de telles violations n'ont jamais eu lieu.  

Plus de preuves de violations iraniennes ont maintenant refait surface. Deux rapports concernant les tentatives de l'Iran de se procurer illégalement et clandestinement de la technologie pour ses programmes nucléaires et pour des missiles balistiques ont été récemment publié. Ils montrent que l'approvisionnement de l'Iran se poursuit, si il n'est pas plus rapide qu'avant que le Plan d'action conjoint a été signé en Novembre 2013. Mais la peur des négociateurs potentiellement embarrassantes de faire dérailler les négociations font que certains Etats hésitent à signaler les efforts clandestins de Téhéran. Si ces pays ont hésité à exposer l'Iran au cours des négociations, il est plus probable qu'ils s'abstiendront de faire paraitre des rapports après qu'une entente ne soit conclue.

Le premier rapport a été publié le mois dernier par le groupe d'experts de l'ONU en charge de la conformité des rapports avec les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU concernant l'Iran. Le Groupe spécial a noté que les Etats membres de l'ONU n'avaient pas signalé d'importantes violations de sanctions de l'ONU et avaient spéculé quant à savoir pourquoi: soit l'Iran se conformait, ou les pays ne souhaitaient pas interférer avec les négociations.

Le deuxième rapport, publié la semaine dernière par l'agence de renseignement intérieure allemande, est moins ambigu. L'agence de l'Office fédéral pour la protection de la Constitution , a confirmé pour nous que l'Iran continue à rechercher des technologies illicites pour ses programmes de missiles nucléaires et balistiques.

L'Iran a eu une longue histoire avec des sociétés allemandes, pour essayer d'obtenir la technologie nucléaire notamment en cherchant des moyens de transport des marchandises pour contourner des sanctions internationales. Depuis Novembre 2013, Téhéran a cherché des ordinateurs d'industrie, des caméras à haute débit, du câble, de la fibre et des pompes pour son programme nucléaire et de missiles. Il semble que l'Iran était prêt à négocier et cela ne reflète pas un changement de politique de fond. Plutôt, c'est une retraite tactique diplomatique forcée par la détresse économique, pas par une refonte stratégique de ses priorités.

La tricherie de l'Iran doit donner aux négociateurs occidentaux la détermination supplémentaire d'imposer des garanties absolues dans l'accord. Ils devraient contraindre l'Iran à révéler ses activités passées, y compris ses efforts d'approvisionnement post-JPOA, et d'imposer les difficiles, inspections intrusives, "partout et à n'importe quel moment"  avant que les sanctions soient suspendues, et encore moins levées.

Au lieu de cela, l'absence de rapports à l'ONU, malgré les preuves de tricheries suggère un manque de volonté de la part des pays occidentaux, et leur volonté de tous les minimiser, ainsi que les violations les plus flagrantes. Cela ne présage rien de bon pour l'avenir. Si les puissances occidentales sont réticentes à sanctionner l'Iran pour avoir tenté d'échapper aux sanctions parce qu'elles ont peur de nuire aux négociations, que se passera-t-il dans l'avenir, lorsque les puissances occidentales se seront encore plus investies dans la préservation d'un accord?

 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai