Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L'État islamique aux portes d'Israël

12 Juin 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Joseph Klein

http://www.frontpagemag.com/2015/Joseph-Klein/Islamic-State-at-Israels-Gate/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Des Jihadistes affiliés à l'État islamique (également connu sous le nom ISIS ou ISIL) mènent la guerre de roquettes contre les civils israéliens, où le Hamas s'était arrêté. Suite à plusieurs attaques à la roquette dans les dernières semaines qui ont été revendiquées par l'Etat islamique d'autres  roquettes lancées de Gaza jeudi soir ont explosé dans la région d'Ashkelon.

 

Israël tient toujours le Hamas pour responsable de ces attaques comme l'autorité gouvernante à Gaza.

 

"L'armée israélienne comprend que le Hamas veut le calme et fait un effort pour empêcher la reprise des tirs, mais l'état d'Israël voit encore le Hamas comme responsable de ce qui se passe à Gaza, a déclaré Sami Turgeman, chef du commandement sud de l'armée israélienne.

 

L'armée israélienne a répondu par des attaques mesurées sur les installations du Hamas, tout en essayant en même temps de ne pas déclencher une guerre plus large en ce moment. Mais l'Etat islamique, force la main à Israël  car il est évidemment qu'il travaille assidûment à supplanter le Hamas au pouvoir islamique qui fait autorité dans la bande de Gaza. La branche de Gaza s'appelle la Brigade du Sheikh Omar Hadid. Elle coopère avec un autre groupe affilié à ISIS, opérant dans la péninsule du Sinaï, qui s'appelle Ansar Bayt al-Maqdis.

 

Selon un rapport de Debkafile, du 8 juin les "agents de l'État islamique dans la bande de Gaza ont fabriqué eux-mêmes des roquettes ces dernières semaines après avoir infiltré secrétement des équipes dans l'usine d'exploitation du groupe production et chaînes de montage...du Hamas.  Les djihadistes alors secrètement passé les rockets voléEs à leurs équipes de lancement contre Israël."

 

Le 7 juin, Debkafile a noté, en termes plus généraux, la perte de contrôle du Hamas dans la bande de Gaza face à l'infiltration de l'État islamique: " l'infrastructure terroriste du Hamas construite depuis de nombreuses années dans le Sinaï a été reprise par ISIS et son contrôle de la bande de Gaza est furtif, encore plus radical et les organisations violentes rongent l'autorité du Hamas  et peuvent prendre le contrôle des tirs de fusées offensives contre Israël."

 

Ainsi, alors même que le Hamas reste attaché à la destruction d'Israël et tente de reconstruire ses stocks d'armes avec l'aide de l'Iran, il est engagé simultanément dans ses propres batailles avec l'État islamique. Le Hamas a arrêté certains partisans de ISIS et rasé une mosquée sunnite qui semble avoir été utilisée par des djihadistes affiliés à ISIS, tandis que les installations propres du Hamas ont été attaqué par ISIS.  Le Hamas a également affirmé dans un message aux autorités israéliennes, acheminé par un intermédiaire égyptien, que des djihadistes affiliés à l'État islamique cherchaient délibérément à provoquer une reprise de la guerre entre Israël et le Hamas.

 

L'Etat islamique tente également de se positionner pour défier Israël au Nord. la chaine canal 2 de la TV Israelienne a rapporté la semaine dernière que l'Etat islamique déplace des forces en direction des hauteurs du Golan et de la frontière israélienne.

 

En outre, ISIS développe une présence accrue au sein d'Israël lui-même. Des Recrues, influencées par les promotions de médias sociaux d'ISIS, sont attirées par l'idéologie islamique pure autoproclamée d'ISIS. Le Hamas est apparemment trop « modéré » aux goûts des ces djihadistes.

 

« Des douzaines d'Arabes israéliens et Palestiniens se sont rendus en Syrie et en Irak pour rejoindre des groupes d'insurgés. » L'Agence de renseignement intérieur israélienne le "Shin Bet" a déclaré dans un communiqué publié en janvier dernier. Israël avait annoncé qu'il a réussi à casser une cellule de l'État islamique sur son sol et avait arrêté ses membres présumés. Un responsable de la sécurité israélienne a qualifié la cellule « que ce n'était juste que la pointe de l'iceberg. »

 

En juillet dernier, l'Etat islamique en avant-première, dans une déclaration sur ses intentions  qu'il a émis au sujet du djihad contre Israël:

 

En ce qui concerne les massacres qui se déroulent à Gaza contre les hommes , les femmes et les enfants musulmans, l'État islamique va tout faire selon ses moyens de continuer à abattre chaque apostat qui se dresse comme un obstacle sur son parcours vers la Palestine. C'est seulement une question de temps et de patience avant de voir l'Etat islamique atteindre la Palestine pour combattre les Juifs barbares et tuer ceux d'entre eux qui se cachent derrière les arbres gharqad – les arbres des Juifs.

 

Arutz Sheva a signalé qu'un porte-parole de l'État islamique, Nidal Nuseiri, a exhorté la patience car l'État islamique voulait d'abord consolider son contrôle sur les terres musulmanes arabes, mais « a réaffirmé que la conquête de " de Bayt El-Maqdis " (Jérusalem) et de la destruction de l'Etat d'Israël est au cœur de la djihad du groupe. » Grâce aux hésitations du Président Obama, l'État islamique est en voie d'atteindre cette consolidation en Irak et en Syrie, tout en s'étendant vers la Libye.

 

Au moins trois questions résultent de l'émergence d'ISIS comme une menace directe pour Israël. Les forces militaires et de sécurité israéliennes, seules, ou de concert avec la Jordanie et l'Egypte, prendront ISIS directement, y compris après la commande d'ISIS et des centres de contrôle avec beaucoup plus de puissance de feu que l'administration Obama n'a utilisé jusqu'à présent ?

 

Dans quelle mesure Israël sera disposé à externaliser les opérations militaires contre les affiliés d'ISIS à Gaza au Hamas, d'autant qu'il a sous-traité certaines opérations de sécurité à l'Autorité palestinienne en Cisjordanie? Le Major-général Turgeman a tenté de dire que le Hamas serait le moindre des deux maux, car, soutient-il, « Israël et le Hamas partagent des intérêts, y compris dans la situation actuelle, qui est la tranquillité et le calme la croissance et la prospérité Le Hamas « ne veut pas du jihad mondial, » a-t-il ajouté. Il s'agit d'une assertion vraiment incroyable venant d'un dirigeant militaire israélien sur un groupe prêt à lancer leurs milliers de roquettes contre Israël et mettre ses citoyens et leurs maisons en danger. Qu'est-il arrivé à la description concise du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, du Hamas et l'Etat islamique comme « des branches du même arbre toxique? » Cette juste la manifestation qui montre comment le Moyen-Orient est devenu.complètement fou. 

 

Enfin, dans quelle mesure l'Iran exploitera-t-il  la situation chaotique dans la bande de Gaza, se positionnera-t-il comme en Irak, comme un ennemi d'ISIS, tout en renforçant davantage le Hamas au détriment d'Israël?

 

Tout cela se passe alors que l'administration Obama, de l'aveu même de la Présidence, n'a aucune stratégie claire pour vaincre ISIS. Dans le même temps, la "Stratégie" du président Obama pour traiter avec l'Iran doit faire concession après concession afin d'obtenir un accord sur le nucléaire, qu'il peut, y compris la possibilité l'allégement des sanctions à l'Iran  qui avaient été imposé pour des raisons connexes non nucléaires telles que le soutien de l'Iran à des activités terroristes.

 

En bref, Israël fait face au Hamas au Sudsoutenu par l'Iran au Hezbollah au Nord soutenu par l'Iran et une présence de l'État islamique en pleine expansion au nord et au sud d'Israël et au sein même d'Israël. Et ce avant que l'Iran ne mette la main sur une bombe nucléaire et que l'État islamique ne dispose de suffisamment d'éléments radioactifs pour construire ses propres armes de destruction massive.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :