Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 15:29

Par Max Boot

https://www.commentarymagazine.com/2015/05/06/a-bad-iran-deal-must-be-stopped-now/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avecmention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

 

Les sceptiques au sujet de l'accord nucléaire qui se profile avec l'Iran peuvent être de prendre le confort des promesses de candidats Républicains de déchirer le traité dès qu'ils atteindront le Bureau ovale. Ce ne se fera pas. Même en supposant qu'un Républicain remporte la Maison Blanche l'année prochaine (à peine une certitude), le retrait de l'accord ne réglera pas nécessairement ses défauts. En fait, il pourrait rendre la situation encore pire.

 

L'Iran, ses dirigeants l'ont affirmé, attend un avantage immédiat de la signature des accords Si les fuites sont exactes, Obama offre à l'Iran une "prime à la signature" de 50 milliards de $ provenant du dégel d'une grande partie des fonds pétroliers iraniens détenus à l'étranger. Et cela est juste pour commencer. Les Iraniens s'attendent clairement que dans quelques semaines ou bientôt, de toute évidence, ils vont récolter encore plus d'allègement substantiel des sanctions de la part des États-Unis de l'ONU, de l'UE et ils ont probablement raison. Alors qu'Obama ne peut pas abroger formellement toutes les sanctions américaines sans action législative, il peut suspendre la plupart d'entre elles, et nos alliés avec empressement lui emboîteront le pas.

 

Obama nous assure que si l'Iran est pris à tricher les sanctions seront " immédiatement remises" en vigueur. Mais, en pratique, il n'y a aucune chance qu'aucune sanction ne sera appliquée de nouveau avant le 20 Janvier, 2017.

 

À ce moment même si un Républicain entre à la Maison Blanche il pourrait décider de remettre les sanctions. Mais l'Iran pourrait alors sprinter en avant avec une évasion nucléaire et rejettera la responsabilité sur les États-Unis devant l'opinion publique internationale. Et dans ce cas, le président ne serait pas en mesure de présenter une nouvelle demande de sanctions multilatérales qui ont été l'élément le plus important dans l'application de la pression sur l'Iran; cela exigerait des actions que la Russie et la Chine pourraient bloquer à l'ONU, et même nos alliés européens ne soutiendraient pas les Etats-Unis; parce qu'ils seraient en affaires avec Téhéran.

 

Les Etats-Unis deviendraient le pire des deux mondes: l'Iran se serait déjà été enrichi de centaines de milliards de dollars par l’allègement des sanctions et il serait bien en chemin pour les armes nucléaires avec la permission de facto de la communauté internationale. Pour éviter ce scénario catastrophe, le meilleur jeu du point de vue de l'Amérique pourrait bien être de garder l'accord en place pour au moins retarder la décision de l'Iran de militariser la recherche.

 

En bref, n'attendez pas de salut en 2017. Si l'accord est signé ses conséquences seront irrévocables. Quoique que fasse ou ne fasse pas le futur président, le régime de la ligne dure de l'Iran sera considérablement renforcé par l'accord. Cela rend d'autant plus impératif pour arrêter un mauvais accord maintenant et non d'ici deux ans.

 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai