Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Des milices armées du Fatah avertissent les Israéliens: « Vous devez quitter! »

20 Mai 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Khaled Abu Toameh

http://www.gatestoneinstitute.org/5785/Fatah-militias

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif 

 

Beaucoup dans la communauté internationale se réfèrent souvent à la faction palestinienne du Fatah, qui est dirigée par le Président de l'autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas, comme un groupe « modéré » qui croit dans le droit d'Israël à exister et à la solution de deux États.

 

Ce que ces gens ne savent pas est que Fatah, la plus grande faction de l'organisation de libération de la Palestine (OLP), se compose de plusieurs groupes qui ont des opinions différentes que celles exprimées par Abbas et d'autres responsables du Fatah parlant anglais.

 

Certains de ces groupes du Fatah ne croient pas au droit d'Israël à exister et continuent à parler de la « lutte armée » comme le seul moyen de « libérer la Palestine et de restaurer les droits nationaux palestiniens. »

 

Un de ces groupes est appelé la Brigade des Martyrs d'Aqsa - El Amoudi Brigade.

 

Les Brigades des Martyrs d'Aqsa est la branche armée du Fatah, créé peu après le début de la seconde intifada en septembre 2000. Bien que les dirigeants de l'autorité palestinienne maintiennent que le groupe a été dissous et ses membres enrôlés dans ses forces de sécurité, des dizaines d'hommes armés continuent d'opérer librement dans les villages palestiniens et les camps de réfugiés en Cisjordanie.

 

Basée dans la bande de Gaza, la Brigade El Amoudi, qui comprend des dizaines d'hommes armés du Fatah, est baptisée Nidal El Amoudi, un top du dispositif du Fatah tué par les Forces de défense israéliennes le 13 janvier 2008, après qu'il ait effectué une série d'attaques armées contre des civils et des soldats israéliens au cours de la deuxième intifada.

 

Au cours de la dernière guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas ("opération bordure de protection"), la Brigade de El Amoudi a revendiqué et tiré des dizaines de roquettes sur les villes israéliennes et sur les soldats de Tsahal.

 

Dans la bande de Gaza on affirme que beaucoup de membres du groupe sont des anciens  agents desécurité, toujours inscrits sur la masse salariale de l'autorité palestinienne. Autres sources affirment que le groupe est financé par l'évincé officiel du Fatah--Mohamed Dahlan, qui est basé actuellement dans les Émirats Arabes Unis comme le groupe terroriste chiite libanais --le Hezbollah.

 

Il est à noter que la direction de l'autorité palestinienne n'a jamais pris ses distances de la rhétorique et des actions de la Brigade El Amoudi.

 

En plus un site officiel, du Fatah de la Brigade El Amoudi émet régulièrement des menaces de poursuivre la lutte armée et de détruire, Israël. La semaine dernière, le groupe a posté une vidéo avec un message à « l'ennemi israélien » pour le 67e anniversaire de la création d'Israël--que les Palestiniens appellent "Nakba Day" (jour de la Catastrophe).

 

Intitulé, « Un Message au peuple israélien » et accompagné de sous-titres hébraïques, la vidéo déclare que la « bataille pour la libération (de la Palestine) était plus proche que jamais, » et met en garde les Israéliens: « notre Nakba (catastrophe) est inoubliable; bientôt vous devrez quitter parce que vous n'aurez pas d'autre choix. »

 

La vidéo du Fatah  montre les membres du groupe au cours de l'entraînement militaire dans la bande de Gaza en prévision de la prochaine bataille contre Israël. « Nous avons préparé les meilleurs soldats, » dit la chanson en arrière-plan.

 

Dans une déclaration distincte pour la même occasion, le groupe du Fatah souligne que la "lutte armée" contre Israël "est le seul moyen pour libérer la Palestine". Il souligne également que le « droit au retour » des réfugiés palestiniens dans leurs anciens foyers à l'intérieur d'Israël ne peut pas être compromis et qu'il n'est pas négociable. « Notre peuple rejette toutes les alternatives pour le droit au retour, » l'instruction se référant à plusieurs reprises à Israël comme « l'ennemi sioniste ».

 

Par ailleurs, le groupe du Fatah se vante que ses hommes ont été en mesure de fabriquer une nouvelle fusée d'une portée de 12 kilomètres appelée 107 qui a été utilisé contre des soldats et des chars de l'armée israélienne lors de la dernière guerre dans la bande de Gaza.

 

La Brigade de El Amoudi n'est pas la seule milice armée du Fatah opérant en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Un autre groupe important dans la bande de Gaza, qui a également participé à la dernière guerre contre Israël, s'appelle Brigade du Martyr Abdel Qader Hossaini . Comme sa sœur de groupe, la Brigade El Amoudi, la milice du Martyr Abdel Qader Hossaini prend également en charge la lutte armée contre « l'ennemi sioniste ».

 

Un troisième grand  groupe terroriste du Fatah est appelé Brigades Abou al-Rish, a été responsable de nombreux attentats terroristes contre Israël et l'enlèvement d'étrangers dans la bande de Gaza. Le gang, qui se décrit comme "l'aile militaire du Fatah", a également fait référence à Israël comme « l'ennemi sioniste » et affirme avoir participé aux côtés du Hamas durant la dernière guerre dans la bande de Gaza.


 

Des tireurs du Fatah des Brigades Abu al-Rish, qui se décrivent comme "l'aile militaire du Fatah", apparaissent dans une vidéo de propagande de septembre 2014.


La communauté internationale et les médias ignorent souvent le fait que le Fatah a un certain nombre de groupes armés qui sont toujours ouvertement dédiés à la « lutte armée » et « au terrorisme » comme un moyen de « libérer la Palestine ». Ils ignorent aussi que les dirigeants du Fatah dits « modérés » qui parlent en faveur de la paix et de la solution à deux États ne se sont pas distanciés de ces groupes. En fait, ces dirigeants du Fatah, souvent parlent en anglais sur la nécessité de relancer le processus de paix, alors qu'en arabe ils louent et approuvent les hommes armés du Fatah.

 

La présence de bandes armées de Fatah en Cisjordanie et dans la bande de Gaza est un signe, des défis énormes, auquel ferait face n'importe quel dirigeant palestinien lorsque les Palestiniens et Israël conclueraient un accord de paix. Évidemment, ces groupes du Fatah seront les premiers à rejeter tout accord de paix qui comprendra la moindre concession à Israël. Certains de ces groupes sont opposés en principe à la paix avec Israël, parce que tout simplement, ils ne reconnaissent pas à Israël le droit d'exister.

 

C'est quelque chose que la communauté internationale -- principalement les Etats-Unis -- doit prendre en considération lorsqu'il s'agit du conflit israélo-palestinien. Les décideurs ont besoin de savoir que l'opposition à la paix avec Israël viendra non seulement du Hamas, mais aussi de nombreux groupes au sein du Fatah. Comme l'indiquent les groupes armés eux-mêmes, leur combat est d'éliminer « l'ennemi sioniste » et atteindre le « droit au retour » des millions de descendants de réfugiés dans leurs anciens foyers à l'intérieur d'Israël.

 

Pendant ce temps, Abbas et les autres dirigeants du Fatah, qui sont pleinement conscients des actions et des menaces de leurs loyalistes, font tout leur possible pour empêcher le monde d'entendre ce que les hommes armés du Fatah ont à dire sur la paix et la solution de deux États. La question demeure: jusqu'à quand la communauté internationale continuera d'enfouir sa tête dans le sable et de prétendre que le Fatah est un groupe unifié, modéré et pragmatique qui cherche la paix et la coexistence avec Israël au nom de tous les Palestiniens?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :