Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Reddition des Démocrates sur l'accord avec l'Iran

5 Avril 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Que pouvions-nous attendre pour la sûreté et la sécurité du monde entier alors qu'elles étaient entre les mains de John Kerry et de son parti?

 

Par Jack Engelhard

http://www.israelnationalnews.com/articles/article.aspx/16735#.VSD_J9IcTDc

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright 

 

 

Alors à quoi vous attendiez-vous? L'« accord-cadre » pour l'arrêt du programme nucléaire iranien est une affaire qui nous rend tous des proies faciles des caprices des ayatollahs. Pour cela, nous pouvons remercier les Démocrates qui ont passé des mois à travailler en tant qu'avocats pour l'autre côté.

 

Eh bien qu'il semble que la République islamique a eu tout ce qu'elle voulait; John Kerry lui est revenu avec rien.

 

Pourquoi a-t- fallu des semaines de négociations alors qu'un rapide coup de téléphone aurait suffi, disant simplement: « Vous gagnez. Nous perdons. »

 

L'Iran est arrivé à garder son arsenal nucléaire intact. Le président Obama est sorti pour dire, « C'est une bonne affaire. »

 

Pour les Iraniens, certainement oui.

 

L'effort d'ensemble, a conclu jeudi, mais doit être poursuivi, encore une fois, jusqu'en juin, c'est une oeuvre du parti Démocrate.

 

Les Républicains n'ont pas eu leur mot à dire. Le GOP contrôlé La Chambre et Le Sénat contrôlés par le GOP Républicain a-t-il obtenu un mot avant la signature des documents? Nous ne le savons pas. Obama a le stylo.

 

Immédiatement après que les Démocrates, avec un visage impassible, ont déclaré, « c'est le meilleur que nous pouvions faire », les ayatollahs ont éclaté de rire.

 

« Nous avons obtenu tout ce que nous voulions », ils l'ont seriné devant les caméras.

 

Alors oui, à quoi vous attendiez-vous quand la sûreté et la sécurité du monde entier sont entre les mains de John Kerry et de son parti ?

 

Il s'agit du même John Kerry qui a poignardé dans le dos et a trahi ses camarades du Vietnam. Ce sont les mêmes délégués qui ont hué Israël à la Convention nationale Démocrate. C'est le parti qui nous a donné Harry Reid du Nevada qui a dirigé le Sénat comme son propre club privé et la semaine dernière il s'est dit non repentant pour ce qu'il avait dit, au Sénat, sur Mitt Romney.

 

Reid a faussement accusé le candidat Romney de défaut de paiement des impôts et quand CNN, lui a demandé, si il regrettait la fabrication de fausses preuves, il a souri.

 

« Il a perdu, n'est-il pas vrai? » a dit l'homme qui exerça un pouvoir tellement immense.

 

C'est le même parti qui nous a donné Ted Kennedy, le « Lion du Sénat » pour les quelques 50 ans, même après qu'il ait conduit une femme, Mary Jo Kopechne, à sa mort dans les eaux de l'île de Chappaquiddick. Le facteur « vaurien » n'a pas gêne les électeurs du Massachusetts.

 

Les Républicains n'arrivent pas à mettre la main sur des lettres d'intentions de Lois Lerner pour cibler les contribuables conservateurs et Hillary Clinton est toujours la meilleure option du parti Démocrates pari pour la Présidentielle malgré – Eh bien, malgré que 30 000 e-mails ont disparu. C'est un Démocrate, une Libérale. C'est bien.

 

Ce sont les démocrates, le parti qui ont boycotté le Premier ministre Benjamin Netanyahu lorsqu'il s'est présenté devant le Congrès. C'était avant, et maintenant quand un haut général d'Iran a déclaré que la destruction d'Israël était non négociable, John Kerry a été sourd à la provocation d'une nation souveraine à l'autre. Il a continué de négocier.

 

Rien à ce sujet était inhabituelle ou scandaleux et Obama s'est adressé à l'Iran avec « respect » – même lorsque des cris de « Mort à l'Amérique » sonnent à nos oreilles.

 

Il fut un temps où les Démocrates étaient des amis. Nous devons revenir à des générations pour trouver Harry Truman, JFK, Hubert Humphrey et Adlai Stevenson.

 

On ne sait pas si les Républicains réussiront à faire mieux, si ils avaient le pouvoir. Nous savons seulement ce que nous avons.

 

Nous avons les Démocrates, vivre avec ou mourir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :