Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Fête de l'indépendance: Nous avons des raisons de nous réjouir

22 Avril 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Isi Leibler

http://wordfromjerusalem.com/Independence-Day-We-have-Reason-to-Rejoice/

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avecmention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com 

                                  Israel celebration

La Bible cite Balaam décrivant les Juifs comme « un peuple qui habite seul et n'est pas compté parmi les nations ». Hélas, cela décrit avec justesse le statut de l'Etat juif au 67e anniversaire de sa renaissance. Pourtant, malgré les énormes défis auxquels nous sommes confrontés, nous avons toutes les raisons de lui rendre hommage.

 

Oui, Israël est le seul pays au monde dont le droit d'exister et de se défendre est constamment remis en question. Nous avons des voisins qui rêvent encore de nous jeter à la mer ; Nous faisons face à un tsunami mondial continu d'antisémitisme viral; le monde nous juge à l'aune der deux poids deux mesures; Israël est une oasis dans une région sous les règnes de barbarie primitive, des centaines de milliers de personnes sont massacrés comme par routine.

 

Mais malgré cela, aucun point de comparaison Israël représente sans conteste la plus grande histoire de succès national de tous les temps.

 

Exilés et dispersés à travers le monde pendant 2000 ans et souffrant de cycles interminables de persécution et de meurtre de masse qui ont culminé avec la Shoah, les Juifs ont ressuscité miraculeusement un État-nation.

 

Depuis la fin du XIXe siècle, les idéalistes juifs ont été de retour dans leur patrie, transformant les déserts en jardins.

 

En 1947, le monde fut étonné quand incroyablement pendant un bref moment, les États-Unis et l'Union soviétique sans précédent ont décidé d'approuver la création d'un Etat juif.

 

Il y avait seulement 600 000 Juifs en Palestine lorsque l'état d'Israël a été déclaré. Encore contre toute attente et malgré l'armement insuffisant et le manque de formation militaire, les combattants du jeune État ont vaincu avec succès les forces militaires combinées de ses voisins arabes, déterminés à le détruire.

 

La Victoire n'a pas été atteint sans sacrifice douloureux et 24 heures avant de se réjouir et de fêter le jour de l'indépendance, nous rendons hommage à plus de 20 000 Juifs qui ont donné leur vie pour défendre notre Etat juif.

 

Notre minuscule état a récolté des exilés de tous les coins du monde, offrant un havre pour les survivants de la Shoah, aux réfugiés de la persécution des arabes, des Juifs de pays sous-développés comme l'Ethiopie et plus de 1 million de l'ex-Union soviétique. Dans ce creuset Israël a créé une des sociétés les plus dynamiques et plus résistantes au monde.

 

Aujourd'hui, nous offrons une nation prospère de plus 8 millions de citoyens et représentons la plus grande communauté juive dans le monde.

 

Israël est devenu une maison pour une véritable puissance économique, il est en train de devenir le deuxième plus grand pays (après les États-Unis) dans la haute technologie et d' implémentations. Nous avons surmonté nos problèmes d'eau par un programme de dessalement extraordinaire. Et maintenant nous sommes effectivement en énergie auto-suffisante et envisageons même d'exporter des ressources en gaz excédentaire.

 

Alors qu'il y a de la place pour l'amélioration, notre structure sociale et en particulier le système médical offre des services exceptionnels pour les tous les citoyens Israéliens sans discrimination.

 

Culturellement, nous sommes un pays qui est un "battant" dans lequel notre langue ancienne et sacrée a été renouvelé comme la lingua franca des Juifs provenant de cultures totalement différentes. Il y a eu un renouveau spectaculaire de la Torah, plus de Juifs apprenant des textes plus familiers et les enseignements du judaïsme de notre histoire.

 

Malgré les menaces extérieures et de la terreur, nous restons une oasis démocratique dans un chaudron régional de barbarie, donnant le droit de vote à tous les citoyens et garantissant la véritable liberté de religion ainsi que la liberté d'expression.

 

Mais la transformation la plus incroyable est que, après 2000 ans comme un peuple subjugué et persécuté, nous sommes devenus une superpuissance militaire régionale. L'émancipation du peuple juif, le succès de l'armée de notre peuple et de sa capacité de dissuader la force combinée de tous ses ennemis est ahurissant. Nous sommes confrontés à des défis difficiles tel que la menace d'un Iran nucléaire, même les mollahs se rendent compte qu'une attaque contre nous conduirait à leur extermination.

 

Bien que le peuple américain et le Congrès nous demeurent fortement favorables, tant que l'Administration Obama restera au pouvoir, Israël pourrait bientôt se voir refuser le parapluie diplomatique américain à l'ONU et les européens peuvent bien concocter plus de nouveaux plans pour nous sanctionner. Pourtant, il est ahurissant que notre premier ministre a été invité trois fois à s'adresser au Congrès et à chaque fois il a reçu des standing-ovations. Seul Winston Churchill a été l'autre dirigeant honoré de cette manière cela en dit long.

 

Les leçons de notre histoire douloureuse nous ont appris que dans les moments difficiles, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Nous étions initialement perçus comme des opprimés malheureux. Aujourd'hui, nous sommes accusés d'être trop puissants. La plupart d'entre nous sont d'accord que si le prix d'être fort et indépendant nous oblige à perdre la faveur des libéraux confus au cœur saignant, ainsi soit-il. La réalité est que nous sommes aujourd'hui plus forts et mieux à même de résister aux pressions politiques et militaires que jamais auparavant.

 

En Europe, l'antisémitisme populaire a encore une fois transformé les Juifs en parias. Pourtant des communautés juives y resteront toujours et Israël devra encourager les efforts visant à renforcer leur identité juive et soutenir leur lutte contre l'antisémitisme. Les Juifs de la Diaspora sont heureux sachant que si leur monde s'effondre, Israël leur offre un havre de paix. Mais beaucoup ne voudront pas voir leurs enfants grandir dans un environnement dans lequel ils se sentiront obligés de cacher leur identité juive et où des militaires garderont les écoles et les synagogues. Un nombre croissant est donc susceptible de faire son aliyah ou au moins encourager leurs enfants à la faire.

 

Aux États-Unis, la alya va attirer ces Juifs inquiets que leurs petits-enfants resteraient juifs dans une société ouverte – où actuellement 80 % de non orthodoxes se marient. Des Juifs engagés sont également de plus en plus attirés par la l'opportunité de vivre dans un Etat juif pulsant qui fournit une éducation juive gratuite, dans laquelle la langue hébraïque, la culture et les fêtes nationales créent un style de vie juif unique dont ils ne pourront jamais faire l'expérience dans la Diaspora.

 

Nous devons sûrement apprécier le privilège de vivre dans un Etat juif et ne pas faire face aux problèmes de la douloureuse identité juive face à nos parents de la diaspora.

 

Ainsi, malgré les défis auxquels nous sommes confrontés, nous devrions rejeter les Cassandres qui transforment l'autocritique en masochisme et qui pleurnichent continuellement sur nos défauts et rejettent les éléments de la frange très véhéments qui dénigrent nos réalisations, se moquent du Sionisme et contestent le bien-fondé de l'État.

 

Bien sûr, beaucoup d'aspects de la société israélienne, comme dans n'importe quel autre, nécessite attention. Il s'agit de questions de plus en plus traitant des inégalités entre riches et pauvres et les celles qui traitent de la relation entre l'État et la religion organisée. Sans oublier un système politique dysfonctionnel.

 

Hélas, le rêve de paix avec nos voisins reste juste un rêve. Mais nous devrions exulter dans la prise de conscience que nous sommes plus forts aujourd'hui que par le passé quand nous avons surmonté des défis bien plus grands et véritablement face à l'annihilation.

 

Des sondages d'opinion indiquent que nous nous classons parmi les gens les plus heureux dans le monde. Mais beaucoup de jeunes Israéliens prennent maintenant l'État juif pour acquis, ils n'ont jamais eu à subir l'expérience paralysante des Juifs d'Europe dans les années 1930 alors qu'ils cherchaient des visas d'entrée au pays, désespérément, afin de s''éviter la Shoah imminente. Ils ne peuvent apprécier les effets dévastateurs sur ceux qui vivent dans un environnement antisémite où des Juifs qui sont considérés comme des parias.

 

Aujourd'hui, pour notre 67e anniversaire, nous rendre grâce à Dieu pour ce qui nous permet d'être la génération juive bénie, au privilège de vivre en liberté dans notre patrie antique ressuscitée. Nous devons constamment nous rappeler que notre succès défie toute rationalité et tout point de référence doit être considéré comme un miracule.

 

Chag Sameach .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :