Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Touche pas à mon pays !

10 Mars 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Vic Rosenthal

http://abuyehuda.com/2015/03/Hands-Off-My-Country/

Adaptation de Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Les partisans de l'Administration Obama, comme Eric Yoffie de l'Union pour le judaïsme réformé, fait semblant d'être irrité et choqué par l'action « violemment inappropriée » du PM Netanyahu, en acceptant l'invitation du Président de la Chambre pour une allocution devant le Congrès. Ils insistent tous pour dire que le protocole n'a pas été respecté, que le discours était une attaque contre le Président et que Nétanyahou n'a pas offert une alternative à la politique de Obama. Et ils considèrent sa parole comme une ingérence non désirée dans la politique partisane américaine.

 

Toutes ces plaintes sont erronées , et on peut seulement supposer que, comme leur Président, ils n'ont pas pris la peine d'écouter le discours. Mais la partie portant sur une « ingérence » me fait rire. Il n'y a simplement aucune comparaison. Les Etats-Unis et l'Europe eux s’ingèrent dans les affaires d'Israël depuis des années et ont récemment pris un autre niveau. Et ils le font ouvertement, par des discours (en effet, Obama a refusé de parler à la Knesset d'Israël en 2013, peut-être parce que cela aurait consisté à la reconnaissance que Jérusalem est notre capitale).

 

Alors que nous approchons des élections du 17 mars, les flux d'argent étranger aux groupes essayant de vaincre le Premier Ministre Netanyahu se poursuit sans relâche. L'organisation V15 travaille assidûment pour faire éjecter le vote Netanyahu, dans des villes et villages arabes. Et ce ne sont que des organisations uniquement soutenues par l'étranger qui essaient d'influencer l'élection anti Premier Ministre. Le Likoud a porté plainte devant la Commission électorale contre V15, mais malheureusement ils l'ont retiré et n'ayant pas pu établir une connexion directe entre V15 et les adversaires électoraux du Premier Ministre.

 

Rien de nouveau sous le soleil. Pendant des années, l'UE, les gouvernements européens et l'américain nouvel Israël (NIF) ont financé des organisations non gouvernementales en Israël qui travaillent contre les intérêts de l'Etat par des millions de dollars. Ces ONG ont fourni la matière première pour les accusations diffamatoires de crimes de guerre contre Israël faite devant la Commission des droits de l'homme, au tendancieux rapport Goldstone sur la guerre de Gaza de 2008-9 (puisque non désavoués par le juriste dont il porte le nom) et le rapport Schabas à venir sur le plus récent conflit de 2014.

 

Les ONG comprennent certaines qui se livrent à «des guerres juridiques » contre Israël, y compris des attaques juridiques contre des soldats et des commandants de l'armée israélienne; d'autres prennent en charge le boycott-désinvestissement-sanctions (BDS); certaines génèrent la propagande de diabolisation de l'État et de l'armée israélienne; et certaines se livrent à des manifestations et à des actes de vandalisme dans les territoires.

 

Il a récemment été rendu publique que le NIF a reçu des subventions de plus de 1 million de $ du département d'Etat américain au cours de la première Administration Obama. Le NIF soutient des centaines de projets en Israël, allant du relativement inoffensif, comme des groupes favorisant le « pluralisme religieux » à des organisations d'arabes israéliens qui veulent passer Israël d'un Etat juif à un Etat binational, les partisans des BDS et des troupes anti-IDF parcourent le monde accusant l'Etat d’Israël de crimes de guerre.

 

Mais Israël ne « se mêle » pas de la politique américaine par le biais du soi-disant « Lobby Israël », en particulier de l'AIPAC?

 

En fait, pas du tout. L'AIPAC est une organisation américaine, financée par des américains pro-israéliens. Quelque influence qu'elle a elle provient directement du fait que la plupart des américains ne supportent pas Israël, et les membres du Congrès le savent. Comparez cela avec les lobbies arabes qui recyclent les pétrodollars pour essayer d'influencer les législateurs, souvent en faveur de politiques auxquelles s'opposent leurs électeurs.

 

Eh bien, ils disent, que dire de l'infâme Sheldon Adelson ?

 

Adelson a offert des millions pour le programme Taglit-Birthright Israël (Droit imprescriptible) qui amène gratuitement de jeunes Juifs américains en Israël pendant dix jours pour voir le pays de leurs propres yeux. Mais il est également l'investisseur majeur du journal Israel Hayom, qui exaspère la gauche. Donc lisons Israël Hayom.

 

L'argument est que, puisquce journal est distribué gratuitement, ce n'est pas un « vrai » journal ce n'est juste que de la propagande. Mais tous les journaux tirent le meilleur parti de leur profit, le cas échéant, de la vente de publicité. Et Israël Hayom a beaucoup d'annonces publicitaires. La distribution d'un journal est optimisée par la gratuité — Israël Hayom aujourd'hui concurrence étroitement le Yediot Aharonot par son tirage, plus important que n'importe quel autre journal israélien — c'est une stratégie commerciale légitime.

 

Adelson ne cache pas son droit de propriété, et Israël Hayom est le seul grand journal qui soutient le Premier Ministre Netanyahu (Yediot et Ha'aretz en particulier s'opposent à lui avec véhémence, même violemment). Comme l'ont décidé la Commission électorale et la Cour suprême quand elles ont toutes deux refusé une plainte contre Israël Hayom par les adversaires de Netanyahu, un journal a le droit à un agenda — en effet, il est impossible d'imaginer un journal sans une opinion politique.

 

Je n'ai (évidemment) pas de problème avec Israël Hayom. Je le lis tous les jours. En effet, Adelson, un particulier, qui rend à Israël l'immense service de lui fournir un organe véhiculant le point de vue centriste, quand d'autres journaux, chaînes de télévision et de radio sont tous positionnés à Gauche dans une plus ou moins grande.mesure

 

Mais j'ai un problème avec les gouvernements américains et européens, l'ingérence dans la politique d'Israël, tenter d'influencer nos élections pour changer notre gouvernement pour en avoir un qui sera plus conforme à leurs intérêts, des intérêts qui sont souvent opposés à l'existence même d'Israël comme État juif.

 

Les politiciens de Gauche qui pensent qu'ils peuvent accepter l'aide de ces gouvernements et conserver leur indépendance se leurrent. Il n'y aura pas un jour où les Etats-Unis et l'Europe ne leur chercheront pas des pous (Kerry a déjà dit qu'il va pousser pour un accord avec les Palestiniens après l'élection). Ne concluez donc pas de marché avec le diable et laissez votre âme tranquille.

 

Alors je leur dis halte là, Ôtez vos pattes de mon pays !

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :