Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Obama — le masque tombe vraiment maintenant

7 Mars 2015 , Rédigé par mordeh'ai

N'étant plus candidat à aucune fonction, Obama nomme comme coordonnateur du Moyen-Orient un homme qu'il avait renvoyé pour ses Contacts avec le Hamas ! 

Par Daniel Greenfield

http://www.frontpagemag.com/2015/dgreenfield/Obama-appoints-Man-he-fired-for-Hamas-contacts-As-Coordinator-for-the-Middle-East/

Adaptation par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Changement Obama peut-il croire en

Le masque tombe vraiment maintenant.

 

Revenons à 2008, quand le candidat Obama tentait de convaincre les gens qu'il n'était pas anti-américain et anti-israélien. Le problème était qu'il s'est entouré de personnes qui étaient les deux à la fois. Quelques uns ont été rejeté. Comme Robert Malley.

 

Le Times of London rapporte que le sénateur(Dem. de l'Illinois)Barack Obama, a retiré un de ses conseillers de politique étrangère — Robert Malley du Groupe de Crise Internationale — pour s'être réuni avec les Palestiniens du groupe du Hamas, que le département d'Etat américain qualifiait d'organisation terroriste.

Le porte-parole d'Obama Bill Burton a déclaré à ABC News, confirmant le compte rendu du Times: « Il fut l'un parmi des centaines de conseillers informels, en dehors des conseillers officiels, » 

 

Des Centaines d'Informels de l'Extérieur.

Alors Robert Malley, qui se réunissait avec le Hamas au nom du Groupe de Crise Internationale de George Soros, est devenu l'un des conseillers de l'intérieur le moins constant  

En février de l'année dernière, il devient administrateur principal du Conseil National de sécurité. Maintenant, le ciel a ses limites.

 

La Conseillère de la sécurité nationale Susan E. Rice a annoncé aujourd'hui que Philip Gordon, adjoint spécial au Président et coordonnateur de la Maison Blanche pour le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et la région du Golfe, quittera ses fonctions et sera remplacé par Robert Malley, actuellement directeur principal de la NSC pour l'Iran, l'Iraq, la Syrie et les pays du Golfe.

« Il ne pouvait y avoir meilleur successeur à Phil que Rob Malley, qui est déjà l'un de mes conseillers les plus fiables et idéalement placé pour fournir une transition en douceur. L'un des  experts les plus respectés de notre pays au Moyen Orient, depuis février 2014 Rob joue un rôle essentiel dans la formation de notre politique sur l'Iran, l'Iraq, la Syrie et le Golfe. J'attends avec impatience de travailler avec lui dans son nouveau rôle. »

 

Ensuite, il pourrait peut-être être le Conseiller à la sécurité nationale.

En 2008, Robert Malley devait être renvoyé parce que ses contacts avec le Hamas l'ont disqualifié en tant que conseiller. Mais maintenant, il s'est requalifié pour être le coordinateur du Moyen-Orient à la Maison Blanche.

Les Obamanites ont affirmé qu'il était une figure mineure informelle sans aucune réelle influence. Maintenant... cela n'a plus d'importance. Comme Obama l'a dit, désormais il n'est plus candidat à aucune fonction.

Son animal de compagnie le gars du Hamas est aux commandes. Et les apologistes n'ont rien à redire car les critiques étaient exactes depuis le début.

Et voici quelques-unes des vues de nouveau coordonnateur d'Obama de la sécurité pour le Moyen-Orient.

 

« Faire de la victoire du Hamas le meilleur »:  Malley recommande, dans une note de mars 2006, que des nations du monde entier devraient établir des relations avec le Hamas et envoyer des aides financières, au  gouvernement Palestinien nouvellement élu, dirigé par le Hamas.

Malley écrit: « les islamistes (Hamas) ont participé à une campagne de gouvernement efficace et ont promis d'améliorer la vie des Palestiniens ; ils ne peuvent pas faire cela si la communauté internationale leur tourne le dos. »

« Éviter l'échec du Hamas »: Ce mois d'avril 2006 l'article préconise non seulement le service de l'aide internationale au gouvernement palestinien dirigé par le Hamas, mais il suggère aussi qu'un échec de ces aides pourrait déclencher une crise environnementale ou de santé publique pour les Palestiniens.

" Oubliez Pelosi: au sujet la Syrie?": Ce mois d'avril 2007 le mémo de Malley prône la sensibilisation américaine et israélienne pour la Syrie

« Contenant un symbole de l'espoir des chiites »: ce mois d'octobre 2006 l'article préconise farouchement l'engagement de l'anti-américain Moqtada al-Sadr, le leader chiite radical de l'armée du Mahdi en Irak.

 

Ne croyez pas tous ces Courriels et leurs folles rumeurs. Obama ne déteste pas Israël. Il ne soutient pas les terroristes. Il n'a pas renvoyé ce conseiller quand il a découvert qu'il entretenait des contacts avec le Hamas... avant de le nommer Coordinateur pour le Moyen-Orient!

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :