Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Netanyahu parle pour nous tous

4 Mars 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Michael Freund

http://www.michaelfreund.org/16159/Netanyahu-Speaks-for-us-all

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Nous sommes sur le point d'assister à un événement majeur, un moment qui pourrait s'avérer fatal pour le peuple juif tout entier et l'ensemble de la civilisation occidentale.

 

Les critiques et opposants peuvent fulminer et délirer tout ce qu'ils souhaitent, mais lorsque le premier ministre Benjamin Netanyahu gravit le podium aujourd'hui pour avertir le Congrès sur la menace d'un Iran nucléaire, il va être porteur du poids de l'histoire et du cours du destin sur ses épaules.

 

Sept décennies après que l'Allemagne a cherché à détruire le peuple juif, les soi-disant Hitler de Perse font la course pour construire un Auschwitz atomique conçu pour la fin de ce que les Nazis ont commencé. En effet, moins de 1 000 milles à l'est de Tel-Aviv, les mollahs construisent la machinerie du meurtre de masse. Au lieu de chambres à gaz, ils ont installer des centrifugeuses. À la place de gaz Zyklon-B, leur agent de choix est maintenant l'uranium.

 

Nous sommes tous dans leur collimateur, nous sommes tous des victimes potentielles des ayatollahs et de leur vision du monde fanatique, apocalyptique.

 

Il est donc essentiel que le premier ministre livre son discours et avec lui un message simple et sans équivoque à l'Amérique et à ses dirigeants: l'Iran doit cesser maintenant, avant qu'il ne soit trop tard.

 

Ne laissez pas les beaux parleurs vous tromper dans les médias. Il s'agit d'un discours que Nétanyahou ne devrait pas avoir à donner, et très certainement ne souhaite pas livrer. Après tout, les Israéliens vont aux urnes dans deux semaines dans une bien-contestée élection, et il y a une difficile campagne qui reste à faire. Et si Washington n'avait pas tergiversé et tramé pendant des années à contrecarrer le programme nucléaire iranien, Israël ne se trouverait pas dans la position où il est maintenant.

 

Mais comme son prédécesseur démocratique Franklin Delano Roosevelt, le Président Barack Obama préfère ignorer allègrement les signes avant-coureurs, refusant de prendre les mesures nécessaires pour empêcher l'éventuelle extermination du peuple juif.

 

Examinons les événements de 1944, lorsque les différents dirigeants juifs ont commencé à exhorter les Etats-Unis et leurs alliés d'intervenir pour arrêter le massacre de Juifs à Auschwitz.

 

Des moyens ont été proposés au Président FDR et à d'autres responsables de bombarder les voies ferrées sur lesquelles des centaines de milliers de Juifs hongrois ont été envoyés à la mort, ou même d'attaquer à la bombe, les chambres à gaz et les fours crématoires eux-mêmes afin de ralentir le rythme de la tuerie.

 

Mais comme l'historien Wyman a noté dans son livre de 1984, l'abandon des Juifs: l'Amérique et l'Holocauste, 1941-1945, l'administration Roosevelt a refusé de le faire, même si les bombardements américains massifs ont eu lieu sur le camp de la mort de 50 milles.

 

Avec le recul, dirions-nous que nous avons mis tout en oeuvre pour faire pression sur le Président FDR afin d'agir? Sachant ce que nous faisons, quelqu'un pourrait-il maintenant réprimander ceux qui « ont violé le protocole » ou « insulté Roosevelt », en cherchant à le contraindre à faire quelque chose pour sauver des Juifs? Il s'agit de la situation dans laquelle se trouve désormais Netanyahu: attaqué parce qu'il met l'avenir d'Israël avant les sentiments de Obama.

 

Seule une personne ignorant la menace que pose l'Iran pourrait éventuellement tenir rigueur au premier ministre d'avoir choisi d'agir contre la critique et d'aller au Congrès.

 

Il y a à peine deux semaines, l'Agence internationale de l'énergie atomique a publié un rapport qui dit que Téhéran ne coopère pas avec les inspecteurs nucléaires et cache ses « activités nucléaires impliquant des organismes militaires, y compris les activités liées au développement d'une charge nucléaire pour un missile.»

 

Et les Iraniens continuent de violer les six résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies adoptées depuis le 31 juillet 2006, qui les obligent à « suspendre toutes les activités connexes aux enrichissement et au retraitement, y compris la recherche et le développement.»

 

Croit-on vraiment qu'ils peuvent faire confiance avec rien de moins que le démantèlement complet de son programme nucléaire? Y-a-t-il quelque chose qui vous inciterez à risquer l'avenir de votre famille, votre pays et votre peuple? Par conséquent, le drame entourant l'allocution du premier ministre n'est ni affecté ni exagéré.

 

Après des années de diplomatie et retards des inspections d'innombrables, la saga du programme nucléaire iranien est sur le point d'atteindre son apogée, qui se traduira en capitulation ou confinement.

 

Dans son discours, Netanyahu va aviser le monde, essayant de le sortir de son sommeil afin que les gens se rendent compte et tirent la sonnette d'alarme et il n'y a pas de temps à perdre. Ce n'est pas seulement la bataille d'Israël, il le leur dira sûrement, c'est la guerre de tout le monde. Et nous ne permettrons pas à l'Iran de commettre un second Holocauste.

 

Pas maintenant. Ni jamais.

 

Ainsi, au lieu de critiquer le premier ministre, nous devrions tous être derrière lui et lui montrer notre soutien, espérant qu'il sera guidé par Hachem avec sagesse et perspicacité.

 

Comme Lui ou pas, Netanyahu prendra la parole au nom de l'ensemble du peuple juif. Ce n'est pas une question de son avenir politique personnel. Il s'agit de notre destin collectif. Nous allons donc ensemble, solidaires, prier qu'il réussisse.

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :