Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le mandat donné à Netanyahu de construire

20 Mars 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Michael Freund

http://www.michaelfreund.org/16300/Netanyahu-Settlements-Build

Adaptation de Mordeh' aï pour malaassot.com

 

Un remarquable concours de circonstances. Après des mois d'attaques sans précédent de la part des médias et des sondages peu flatteurs, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a émergé lors des élections de mardi avec une victoire retentissante et incontestable .

On pouvait presque entendre l'homme dans le cri de la Maison Blanche tant l'exaspération a traversé l'océan car les résultats sont arrivés toute la nuit et le résultat n'a cessé de de croître pour le chef du Likoud .

La certaine consternation à l'issue du vote du Président américain Barack Obama a été peut-être dépassée seulement par celle des médias de Gauche, qui pouvaient à peine contenir leur choc à la réalisation que les électeurs d'Israël ont leurs propres esprits et refusent de marcher droit à l'oeil et au doigt.

Netanyahu et son épouse Sara, qui ont enduré des assauts sans pareil sur leur moralité et leur réputation, sont les gagnants de cette bagarre électorale, défiant les chances de prétendre à un triomphe électoral clair et décisif. Toute la haine et le vitriol ont été adressé à leur façon, toutes les calomnies et le sarcasme, ont été entassé sur eux et tout simplement comme un boomerang, ils ont abouti à une plus grande sympathie pour les Netanyahu plutôt que l'inverse qui avait été recherché. Dans leur obsession pour éjecter Netanyahu hors du bureau, les critiques et les cyniques ont surestimé leur main, poussant encore plus d'électeurs aux côtés du Premier ministre.

Le Succès du Likoud aux élections doit beaucoup à la stratégie de la brillante campagne qui a été mise en oeuvre la dernière semaine précédant le vote. Supervisée par le journaliste Nir Hefetz, la campagne a effectivement utilisé le temps de Netanyahu et des talents, qui ont maintenu la discipline d'un message solide et a suscité un fort taux de participation parmi les électeurs traditionnels du parti.

Après des semaines de critiques soutenues, la campagne atteint ses objectifs bien au-delà des espérances de la plupart des observateurs, et Hefetz mérite beaucoup de crédit pour avoir commandité le résultat positif.

Mais le plus grand gagnant de tous, le véritable champion de ces élections, ce n'a pas été un candidat, ni même un parti sur un bulletin de vote. C'était, tout simplement, la terre d'Israël. Le fait est que la vague de soutien pour le Likoud et Netanyahu dans les derniers jours précédant le scrutin coïncide avec son accent sur la préservation de l'intégrité de notre ancienne patrie.

Netanyahu a prononcé un discours puissant lors du rassemblement de la campagne électorale des partis de la Droite à Tel-Aviv plus tôt cette semaine, il s'est prononcé contre la création d'un Etat palestinien et a réaffirmé son engagement pour la construction de logements Juifs élargie à Jérusalem-est. En réaffirmant sa fidélité à la terre d'Israël, Nétanyahou a conquis de nombreux électeurs de droite qui auraient pu donner leur suffrage à d'autres partis.

Défendons énergiquement la terre de nos ancêtres en refusant d'approuver retraits supplémentaires, une fois de plus se sont révélés être une plate-forme gagnante aux élections israéliennes. Bien qu'elle soit peu disposée à l'admettre, la gauche a été, est et restera une minorité, même si elle est bruyante et gênante.

Prenons par exemple le Meretz, qui a été le meneur du compromis et de la capitulation au fil des ans. Le parti est passé de justesse avec de la peine à franchir le seuil minimum électoral requis pour entrer à la Knesset, et son chef, Zehava Gal-On, a démissionné par désespoir.

L'histoire du parti Travailliste, qui a concouru sous le nom de « Union sioniste », n'est pas très différent. Malgré les millions de dollars qui ont été ou aurait été canalisé depuis l'étranger pour aider sa campagne, ainsi qu'une presse servile qui a servi d'organe de propagande, le parti est arrivé un deuxième position éloigné et va maintenant devoir lécher ses plaies dans l'opposition.

Si tout va bien, Netanyahu formera une solide coalition religieuse de droite avec une majorité de 66 ou 67-sièges à la Knesset. dans les prochaines semaines

Le premier ministre a reçu un mandat clair du peuple d'Israël de construire et de renforcer la Judée et la Samarie ainsi que Jérusalem, et il lui appartient d'agir rapidement sur ce front. Une bonne première étape consisterait pour le nouveau gouvernement d'adopter le rapport Levy, de juillet 2012 qui a été rédigé par l'ancien juge de la Cour Suprême israélienne-Edmund Levy.

Le rapport a conclu que la présence d'Israël en Judée et Samarie est tout à fait légale en droit international et que l'Etat juif a parfaitement le droit de construire des communautés juives dans la région. Il a aussi écrit des lignes directrices quant à la façon de le faire. Adoption du rapport et ses conclusions enverrait un message clair et ferme au monde que l'âge de la retraite est terminée et que l'ère du bâtiment est renouvelée et le règlement est à portée de main. En outre, en libérant la construction dans tous les territoires par l'émission d'appels d'offres pour des milliers de maisons neuves influencerait grandement l'approvisionnement et le prix des logements disponibles, contribuant ainsi à résoudre l'une des plus grandes préoccupations économiques et sociales du public.

Netanyahu a maintenant quatre ans de plus pour soutenir et renforcer la présence juive en Judée et Samarie, lutter contre la menace nucléaire iranienne et faire baisser le coût de la vie à la maison. Bien sûr, ce ne sera pas facile. Il fait face à une administration hostile à Washington, un sentiment anti-israélien en Europe croissant ainsi que du refus palestinien à Gaza et à Ramallah. Mais la gauche a été solidement défaite, et le peuple d'Israël a parlé haut et fort: ils veulent voir ce pays se développer, s'épanouir et prospérer. Et ils ont donné à Netanyahu l'autorité de le faire.

Nous allons donc remplir les collines de la Samarie et les villes de Judée avec les Juifs et donner aux gens ce qu'ils veulent. Après tout, c'est cela la Démocratie.

 

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :