Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L’indispensable présence de Netanyahou au Congrès américain

1 Mars 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Nessim Robert Cohen Tanugi

La Lettre du Lien du 2 mars 2015

 

L’enjeu du discours de Netanyahou devant le Congrès n’est pas du tout sa victoire électorale ou sa défaite, mais bien l’avenir des USA et celui d’Israël.

Si Obama signe un compromis avec l’Iran, c’est alors l’avenir des USA qui sera vitalement compromis, car, contrairement aux apparences, Obama et plus encore les plus puissantes forces de la politique extérieure américaine veulent à tout prix une alliance fondamentale tactique avec les islamistes. Et si ce plan réussit, l’avenir peut être mortel pour Israël. La semaine qui vient est donc cruciale.

Quel est ce plan ? Pérenniser la toute-puissance américaine dans le monde face à l’émergence de la Chine, de l’Inde et à la prééminence de l’Asie, alors que l’Europe est condamnée à un relatif déclin. Quant à la Russie, elle fait plus que résister à la volonté des USA de la marginaliser et elle a des frontières communes avec l’Inde et la Chine.

Comment ? L’Amérique croit qu’une clef essentielle pour limiter la puissance de l’Inde et de la Chine est l’islamisme, parce qu’il est subversif et contagieux, là où il y a un potentiel démographique musulman, donc en Chine et en Inde. Les USA ont réussi victorieusement à inoculer l’islamisme radical en Afghanistan et auprès des satellites de l’URSS à majorité musulmane pour déstabiliser l’empire soviétique sur une proposition machiavélique de Zbigniew Brzezinski. Le surpuissant Council of Foreign Relation (CFR), la Trilatérale de David Rockefeller et de Brzezinski, ainsi que le Groupe de Bilderberg sont les acteurs qui ont été les apprentis sorciers de l’arme islamiste. Sur leur conseil, les États-Unis avaient proposé à l’Arabie wahhabiste de réveiller à prix d’or le fanatisme islamiste en Afghanistan et ils ont financé un prince d’Arabie pour conduire l’opération, un certain Oussama Ben Laden, qui les a remerciés en anéantissant les Twin Towers le 11 septembre 2001. Néanmoins, quand un journaliste a demandé à Brzezinski s’il ne regrettait pas d’avoir enflammé l’islamisme : « Oui mais, a-t-il répondu, cela valait le coup pour faire tomber l’Union soviétique. » C’était un remède pire que le mal. Et c’est le même Brzezinski, le mauvais génie des USA, qui conseille aujourd’hui activement Obama.

Jusque-là, le monde arabe vibrait pour le panarabisme laïque dont Nasser, Hafez el-Assad et Saddam Hussein voulaient chacun prendre la tête. C’est que, inspirés par les mêmes apprentis sorciers, les États-Unis ont sciemment fait tomber le Shah au profit de Khomeiny. De Charybde en Sylla !

Aujourd’hui, les mêmes apprentis sorciers laissent tomber l’Arabie au profit de l’Iran qui, géopolitiquement, est plus à même d’enflammer l’islamisme en Chine et en Inde. On comprend pourquoi Obama se donne tant de mal pour réintégrer l’Iran dans le jeu international et pourquoi il ne fait absolument rien pour soutenir les Iraniens qui tentent de faire tomber le régime des ayatollahs. On comprend aussi pourquoi Obama et les apprentis sorciers ont manigancé le Printemps arabe, pourquoi ils sont contre le nouveau président d’Égypte, Sissi, qui ne veut en aucun cas de l’islamisme. Les apprentis sorciers des États-Unis sont les responsables actifs de l’islamisme alors que l’islamisme est le pire danger pour la civilisation.

Il ne suffit pas que Netanyahou dise à l’Amérique qu’il faut empêcher le régime iranien de disposer l’arme atomique. Il faut dissuader l’Amérique d’utiliser l’Iran comme sa meilleure arme, et c’est hélas ce qu’elle rêve de faire pour le malheur du monde et pour son propre malheur.

Obama fait tout pour que Netanyahou tombe, et déjà le clan des inconditionnels des USA, Herzog-Livni, soutiennent Obama contre Netanyahou.

Prions le ciel pour que Netanyahou arrive à ébranler le Congrès et que le Congrès paralyse l’action d’Obama jusqu’à son départ.

Prions le ciel pour que le peuple américain ouvre les yeux sur les plans délirants des apprentis sorciers parmi lesquels, hélas, le dangereux Juif Martin Indyk. C’est pourquoi, malgré quelques carences sur le plan social, mieux vaut Netanyahou pour Israël et contre l’Iran.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :