Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L'alternative à Obama

3 Mars 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Dror EYDAR

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=11789

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

 

1. Tout le monde est prêt pour les titres abjects de demain? Pour le dénigrement et le commentaire fieleux? Voici le genre de rancœur qui va nous,nourrir de force plus le jour du scrutin se rapproche: le journaliste Dan Shilon a récemment écrit un article pour Yedioth Ahronoth -- le journal qui a alors oeuvrer pour le pays et travaille maintenant pour le saper --dans lequel sont recyclées tous les mêmes vieilles allégations vulgaires contre le premier ministre Benjamin Netanyahu (qu'il appelle M. Benjamin dans le but de le dénigrer) qu'il a régulièrement affiché sur sa page Facebook. Shilon, soit dit en passant, était responsable du terrorisme culturel connu sous « Le Cercle avec Dan Shilon » -- un talk-show des années 1990 (qui fut brièvement repris récemment) dans lequel Shilon, l'hôte, accompagné d'un rabbin et d' une prostituée, accueillaient des criminels et des praticiens de la bestialité et avait ses entrées à Gauche dans le marché sanguinaire des accords d'Oslo. Il a accueilli Yasser Arafat dans nos foyers, invitant des représentants palestiniens à apparaître lors de son émission, alors que les représentants de la Droite ont été d'éternels coupables. Plus tard, il écrivit un livre qui a méprisé ses nombreux téléspectateurs. Eh bien, qu'est-ce que cet homme doit dire sur la question iranienne, ou sur le discours de Netanyahou au Congrès? Rien de bien, comme toujours. Oh, mais il a néanmoins insulté Netanyahou, comme d'habitude.

Pourquoi ais-je remarqué cela? Précisément parce que ces opinions marginales reflètent l'intensité des detestations nourries par des médias envers Nétanyahou. Pas vers Netanyahu l'homme, mais vers ce qu'il représente et le peuple qui le considère comme leur leader -- le camp conservateur de Droite, y compris le camp Sioniste religieux, les ultra-orthodoxes et le reste des partenaires naturels de Netanyahu. Cette haine ne perturbe pas seulement leur jugement, mais représente également un problème stratégique qui nous affecte tous.

 

2. Le seul argument raisonnable fait par la Gauche, c'est que le discours de Netanyahou au Congrès nuira aux relations d'Israël avec les Etats-Unis Mais le Président américain Barack Obama est en mesure de faire la distinction entre le chef de l'Etat et l'Etat lui-même. Il peut détester Netanyahu, mais il sait très bien combien les Américains soutiennent Israël -- plus de 70 %, selon le dernier sondage Gallup. En dépit de l'élite américaine constante qui tente le lavage de cerveau du peuple contre Israël, et particulièrement contre Netanyahu, une majorité écrasante d'Américains nous soutient (un pourcentage plus élevé de soutien d' américains à Israël que le pourcentage des médias israéliens qui soutient Israël). Par conséquent, la forte amitié entre Israël et les Etats-Unis en tant que nation reste inchangée. Si Netanyahu et Obama ne sont pas fous l'un de l'autre. Bien. Nous nous y sommes habitués. Soit dit en passant, si le discours de Netanyahu est sans importance, comme certains voudraient nous le faire croire, pourquoi la Maison Blanche investit-elle tant d'efforts à essayer de l'en empêcher?

L'été dernier, l'administration Obama a fait pression sur Israël pour accepter la Turquie et le Qatar comme médiateurs dans les négociations avec le Hamas, rejetant le Président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi comme médiateur potentiel. Vous vous souvenez? Israël a insisté d'être avec l'Egypte, qui lutte maintenant activement contre le Hamas (et d'autres organisations terroristes) et elle a même déclaré le Hamas - organisation terroriste. Rappelez-vous les attaques au vitriol lancées par les médias contre Benyamin Nétanyahou et son ministre de la défense Moshe Ya'alon, pour avoir refusé d'accepter les conditions des américains? Les mêmes journalistes attaquent maintenant le refus de Netanyahu d'honorer le manque complet de vision d'Obama .

 

3. « A quoi bon un discours qui ne changera rien? » demanda Shilon, le génie du cercle. La Tradition intellectuelle et religieuse des Juifs inclut une « obligation » de protester. Un  « devoir » pas un droit. Nos sages exigent que quiconque a entendu quelqu'un dénigré un homme juste doit intervenir, parce qu'ils ont réalisé que dénigrer les questions culturelles mènera finalement à dénigrer la culture elle-même. Donc si l'obligation existe pour les particuliers, elle existe certainement quand le destin de tout un peuple est en cours de négociation, comme cela semble être le cas avec le nouveau mauvais accord avec l'Iran.

Dans le livre d'Esther, la même idée incite Mardochée à guider sa cousine Esther à se sacrifier sur l'autel du devoir afin de protester contre le roi de Perse, car « si tu te tais maintenant, le secours et la délivrance surgiront d'autre part pour les Juifs... » (Esther 04:14).

En prenant une position dans la capitale du monde libre, Netanyahu offre une alternative diplomatique et éthique au chemin défini par Obama. Il maintient une ancienne tradition juive de briser les statues des idolâtres. Dans ce cas, il bouleverse l'attache erronée que des normes occidentales rationnelles peuvent être imposées à des groupes islamistes radicaux. L'Iran n'est pas l'Union soviétique, qui a été dissuadée par l'équilibre de la terreur nucléaire entre elle-même et les États-Unis Les 30 dernières années ont prouvé que si elle avait à choisir l'armée iranienne serait prête à tout abandonner si celà signifait couper la tête au Petit Satan - Israël sur la route du Grand Satan -USA . Même Shilon devrait admettre que les comportements d'Obama au cours de ces dernières semaines a essentiellement assuré que tout le monde va entendre l'allocution de Netanyahu. L'étape a été définie.

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :